Littérature traduite

  • « Deux ou trois fois Elinor usa doucement de ses droits de soeur aînée et d'amie pour adresser quelques tendres exhortations à Marianne et lui faire sentir la nécessité de prendre de l'empire sur elle-même. Mais Marianne détestait, abhorrait la dissimulation ; elle la regardait comme une fausseté impardonnable, et cacher des sentiments qui n'avaient rien en eux-mêmes de condamnables lui paraissait non seulement un effort inutile, mais une ridicule prétention de la raison. Willoughby pensait de même, et leur conduite à tous égards montrait clairement leur opinion. Quand il était présent, elle n'avait d'yeux que pour lui ; tout ce qu'il faisait était juste ; tout ce qu'il disait était charmant. Si dans la soirée on jouait aux cartes, il trichait pour la favoriser ; si l'on dansait, il était son cavalier la moitié du temps. Une telle conduite excitait, comme on le comprend, les railleries de la société, mais ils s'en embarrassaient fort peu et cherchaient plutôt à les provoquer. »

  • Mr et Mrs Bennett ont cinq filles à marier. À l'arrivée d'un nouveau et riche voisin, la famille espère que l'une d'entre elles pourra lui plaire... Au-delà des aventures sentimentales des cinq filles Bennett, Jane Austen dépeint les rigidités de la société anglaise au tournant du XIXe siècle. Le comportement et les réflexions d'Elizabeth Bennett, son personnage principal, révèlent les problèmes auxquels sont confrontées les femmes de la gentry campagnarde pour s'assurer sécurité financière et statut social : la solution passe en effet par le mariage.
    Drôle et romanesque, ce chef-d'oeuvre de Jane Austen continue à jouir d'une vive popularité et a donné lieu à de nombreuses adaptations.

  • 1894. Terreur sur Terre : des météores venus de Mars se rapprochent dangereusement. Le comté de Surrey, en Angleterre, est le premier touché. Les badauds s'attroupent autour d'un énorme objet cylindrique de près de 30 mètres émergeant d'un cratère... lorsqu'un puissant « rayon ardent » projeté par l'engin pulvérise les humains alentour ! D'autres « ovnis » s'écrasent sur le reste du pays. À l'intérieur, des machines contrôlées par d'étranges créatures tentaculaires. Ces tripodes sèment la panique et la désolation sur leur passage, désintégrant tout ce qui pourrait entraver leur désir de conquête. Prêtes à lutter, les populations sont incapables de rivaliser contre ces envahisseurs qui aspirent le sang humain et laissent dans leur sillage un monde ravagé, où plus aucune vie n'est possible. Les dernières heures des Terriens sont-elles arrivées ? Premier roman de science-fiction faisant cas d'une invasion martienne, le chef-d'oeuvre de Wells laissera un héritage considérable à la littérature d'anticipation, jusqu'à inspirer le cinéma, puisque le roman sera adapté une nouvelle fois en 2005 par Steven Spielberg, avec Tom Cruise.

  • " Colleen McCullough, à sa manière, plaide pour la cause des femmes : même quand on est pauvre, le bonheur peut passer à notre porte, il suffit de savoir le saisir. " Sylvie Genevoix, Jours de FranceSans beauté ni fortune, Missy, 33 ans, mène une vie terne auprès de sa mère, de sa tante et de leurs travaux d'aiguille, tout en rêvant du grand amour...
    ... lorsqu'une chance s'offre à elle, la dernière peut-être. Il s'appelle John Smith et c'est l'homme le plus séduisant que l'on ait vu en ville depuis longtemps. On prétend qu'il serait un ancien forçat.
    Missy, jusqu'ici si soumise, n'entend pas laisser échapper ce clin d'oeil du destin...

  • Cranford

    Elizabeth Gaskell

    Traduit et préfacé par Domnique Jean
    Soudées par une profonde amitié, les humbles dames de la petite communauté agricole de Cranford se contentent d'un mode de vie simple et hors du temps. Mais l'urbanisation qui gagne du terrain et la construction d'une voie de chemin de fer, ainsi que l'ordre masculin et les conventions sociales, menacent leur fragile microcosme...
    Les craquements du vieux monde se font aussi entendre à la ferme de l'Espérance où le jeune Paul Manning, revenu de la ville, emménage chez son oncle, le pasteur Holman. Là, il se lie d'affection avec sa cousine Phillis. Quand celle-ci tombe sous le charme d'un bel ingénieur, porteur de valeurs modernes, la nouvelle harmonie familiale menace de s'effondrer...
    Les héroines d'Elizabeth Gaskell, face à la férocité du monde, s'inscrivent dans la métamorphose de l'Angleterre victo- rienne, où la désuétude des anciens codes laisse place à la solitude des êtres et à l'espoir de temps meilleurs. La ro- mancière les observe avec ce mélange de tendresse et d'iro- nie qui sont sa marque.

  • La jeune Catherine Morland visite pour la première fois la ville de Bath, en Angleterre. Elle y rencontre son amie Isabella Thorpe et son frère, mais également le captivant Henri Tilney. Ce dernier l'invite à séjourner à l'Abbaye de Northanger, propriété de son père, lieu que Catherine s'imagine à tort mystérieux et effrayant, tout droit sorti des Mystères d'Udolphe d'Ann Radcliffe.
    Une idylle se développe entre Catherine et Henry Tilney. La confrontation de leurs points de vue sur la littérature et leurs discussions sur l'Histoire et le monde amènent Catherine à gagner en maturité, au travers d'un parcours initiatique. Roman d'apprentissage, Northanger Abbey offre un tableau ironique des moeurs de la gentry de Bath.
    Rédigé en 1798-1799, Northanger Abbey fut publié de façon posthume, en 1817. Cette traduction, Félix Fénéon l'a réalisée en prison en 1894, dans l'attente de son procès pour anarchisme présumé. Elle est la plus élégante de ce chef-d'oeuvre de Jane Austen.

  • Les affres d'une femme qui peine à trouver sa place au sein de la société de son temps. Avec Middlemarch, Le Moulin sur la Floss est sans doute l'un des plus célèbres romans de George Eliot, l'une des romancières britanniques préférées de Virginia Woolf. Un classique à (re)découvrir ! " Relire les romans de George Eliot nous procure toujours la même énergie et la même chaleur, à tel point qu'on ne veut plus la quitter. " (Virginia Woolf)
    Élevée au moulin de Dorlcote, dans les paysages verdoyants du Lincolnshire, la toute jeune et idéaliste Maggie Tulliver forme avec son frère Tom un couple lié par un amour indestructible.
    Ce lien est pourtant mis à mal après la mort de leur père, que la faillite a contraint à vendre son moulin. Maggie se morfond dans sa nouvelle vie et se rapproche un peu plus de Philip Wakem, un jeune homme sensible et cultivé, issu d'une famille rivale. Au grand dam de Tom, qui a du abandonner ses études pour subvenir aux besoins des siens, au prix d'un labeur acharné...
    L'intérêt soudain que lui manifeste Stephen, le fiancé de sa cousine, met un comble au trouble de Maggie, tiraillée entre raison et sentiments. C'est alors qu'entre en scène un personnage inattendu : la puissante Floss en crue, qui pourrait bien tout emporter...

  • Le professeur

    Charlotte Brontë

    Orphelin depuis l'enfance, William Crimsworth étudie dans la prestigieuse école d'Eton, grâce à l'aide financière de sa famille. À la fin de ses études, il rejoint son frère aîné Edward, qui mène carrière dans l'industrie. Mais les deux frères ne s'entendent pas : victime du caractère irascible d'Edward, William choisit de s'exiler en Belgique. Une nouvelle vie s'offre à lui dans un pensionnat pour garçons à Bruxelles, où il devient professeur d'anglais. Intègre et pragmatique, William est vite remarqué. On lui propose d'enseigner également dans le « pensionnat pour demoiselles ». Sous le charme de sa directrice, Mlle Reuter, il lui ouvre son coeur... et apprend qu'elle est sur le point de se marier. Mais lorsqu'il s'éprend par la suite de Frances Henri, la professeure de couture, c'est Mlle Reuter qui en prend ombrage. Et un matin, sans prévenir, William apprend que Mrs Henri a changé d'établissement...

  • Fanny Princes, 10 ans, enfant miséreuse, quitte Portsmouth pour être recueillie par son oncle aisé Sir Thomas Bertram et sa famille dans leur manoir nommé Mansfield Park. Ses cousins et cousines la méprisent et lui rappellent constamment qu'elle leur est inférieure, à l'exception d'Edmund qui lui apporte un peu de réconfort et dont elle tombe secrètement amoureuse. Mais l'équilibre familial, déjà fragile, est menacé par l'arrivée de deux jeunes Londoniens, frère et soeur, Henry et Mary Crawford. Le mode de vie et les valeurs des habitants du lieu sont mis à mal. Fanny, demandée en mariage par un très bon parti, se refuse au prétendant en raison de son amour caché pour Edmund. Son tuteur entre alors dans une profonde colère, lui laissant le choix entre un mariage de raison ou un retour à sa condition misérable.
    Ce roman le démontre à nouveau, Jane Austen excelle dans la demi-teinte pour décrire les rapports complexes qui se tissent entre ses personnages.

  • L'irrésistible ascension de Becky Sharp, jeune institutrice pauvre dans l'Angleterre georgienne, prête à tout pour gravir les échelons de la bonne société. Classique universel, ce grand roman de l'arrivisme est aussi un tableau fourmillant et drolatique de la société britannique, sur fond de guerres napoléoniennes.
    Le grand roman de l'arrivisme Fille d'un artiste bohème et d'une danseuse, Becky Sharp est sans ressources, mais elle a de l'esprit, du charme et de l'ambition. Cela devrait suffire, pense-t-elle, pour obtenir un titre, une rente et des terres.Entrée comme gouvernante dans l'honorable famille Crawley, l'intrigante parvient très vite à prendre le père et le fils dans ses filets. C'est ce dernier qu'elle épouse, entamant aussitôt une carrière d'arriviste. Bientôt, elle tirera les ficelles des pantins de la " foire aux vanités ": le couard et fat Joseph Sedley, frère aîné de son amie Amelia ; son propre mari, incapable et endetté, qu'elle mène à la baguette ; le frère de celui-ci, un rustre avare et stupide; la tante Mathilda, courtisane fanée, avide de cancans; le capitaine Osborne, dandy corrompu et blasé; lord Steyne, vieillard odieux qui la couvre de bijoux ; et tant d'autres qui gravitent autour d'elle dans l'espoir d'obtenir ses faveurs.Tour à tour passionnée, capricieuse ou dévote, Becky va d'intrigue en intrigue, parvenant, par la ruse et le mensonge, à se tirer des situations les plus délicates. Sous divers masques, l'aventurière traversera ainsi toutes les strates de la société géorgienne, sous l'oeil du génial satiriste que fut Thackeray.

  • Où es-tu, maman ?

    Cathy Glass

    Élevée par une mère droguée et alcoolique, la petite Melody, 8 ans, vit dans un sous-sol froid et humide, ne mange pas à sa faim et ne va pas à l'école. Mais, derrière ce cas de maltraitance ordinaire, se cache une réalité plus complexe... et plus douloureuse. À Cathy Glass, mère d'accueil, de lui redonner le sourire. Ses récits ont déjà touché 3 millions de lecteurs.
    Élevée par une mère droguée et alcoolique, la petite Melody, 8 ans, vit dans un sous-sol froid et humide, ne mange que rarement à sa faim, ne se lave pas et ne va plus à l'école.
    Lorsqu'elle est confi ée à Cathy Glass, son histoire apparaît tristement banale à cette maman d'accueil habituée à recevoir chez elle des enfants en grande détresse.
    Mais, derrière ce cas de maltraitance, se cache une réalité plus complexe... et douloureuse. Avec douceur, Cathy va tenter de redonner confiance à la fillette.

  • Fletch

    Gregory Mcdonald

    " On n'avait pas vu auteur de polars plus dur à cuire depuis James Cain. " Pete Hamill (La Chair et le Sang) " Un thriller au style brut lancé à pleine vitesse jusqu'à atteindre son climax. " Washington Post
    " Je vous offre 50 000 dollars pour m'assassiner. "
    Proposition peu courante. C'est pourtant celle que vient de faire Alan Stanwyk à Fletch, un jeune drogué qu'il a repéré sur la plage.
    Stanwyk a tout prévu : ça se fera chez lui, dans une semaine exactement. Les domestiques seront absents, les 50 000 dollars dans le coffre et le revolver dans le tiroir du bureau. Il a même prévu la fuite de Fletch.
    Ce qu'il n'a pas prévu, en revanche, c'est que, malgré son jean troué et sa maigreur de chat de gouttière, Fletch n'est pas aussi paumé qu'il en a l'air. En fait, il est journaliste. Et comme tout bon journaliste, Fletch est d'un naturel curieux, très curieux...

  • Jude l'Obscur

    Thomas Hardy

    Jude l'Obscur est le dernier et le plus audacieux des romans de Thomas Hardy. L'auteur de Tess d'Urberville y songe dès 1888, comme en atteste une note de ses carnets : « Une nouvelle sur un jeune homme qui n'a pu aller à Oxford. Ses efforts, son échec. » Hardy estime que « le monde doit savoir » quelles difficultés rencontrent les non-privilégiés pour s'instruire l'ultime ambition de Jude. Mais, bientôt, le roman en cours suit une autre voie : Hardy entend contester les lois sur le mariage, qui « constituent la machinerie tragique de l'histoire ». Condamné par son origine, Jude l'est encore par les liens d'un mariage forcé, puis par l'interdit pesant sur un amour illicite, sa compagne étant sa propre cousine. Hardy veut enfin décrire « la guerre terrible qui se livre entre la chair et l'esprit », et qui retarde l'accomplissement du destin de Jude. Paru d'abord sous forme de feuilleton en 1895, Jude l'Obscur fit scandale par sa façon ouverte de traiter des moeurs dans la campagne anglaise de la fin du siècle ce Wessex magnifié dans toute l'oeuvre de Thomas Hardy.

  • Classique du genre adapté au cinéma par Robert Wise, La Variété Andromède, " l'un des romans les plus importants de l'année 1969 " ( Library Journal), a consolidé la notoriété de son auteur Michael Crichton, dont les bestsellers ( Jurassic Park, Le Monde perdu...) se sont vendus à 200 millions d'exemplaires à travers le monde. 1967. Le gouvernement des États-Unis est aux abois. L'un des tout premiers engins envoyés dans l'espace vient de s'écraser dans une zone désolée d'Arizona.
    À une vingtaine de kilomètre de l'impact, une bourgade a été décimée. Seuls deux survivants : un vieux clochard et un bébé.
    Les scientifiques chargés de ce dossier classé " secret défense " détectent la présence d'un virus extra-terrestre auquel ils donnent un nom de code : LA VARIÉTÉ ANDROMÈDE.
    Le sort de l'humanité est entre leurs mains...
    " Un suspense haletant ",
    The Pittsburgh Press " L'un des romans les plus importants de 1969 ",
    Library Journal " Vous n'en dormirez plus de la nuit, persuadé que tout cela est réel ! ",
    The New York Times

  • Philip Pirrip, dit Pip, jeune orphelin doux et rêveur, est élevé par un beau-frère bienveillant et une soeur acariâtre, soumis à l'autorité de cette dernière. L'enfant rêve le monde à travers le filtre de son imagination. Cette disposition à la fantasmagorie favorise sa rencontre avec les deux êtres qui vont changer sa vie : un forçat évadé, enrichi et condamné à mort, et Miss Havisham, une vieille folle pittoresque chez qui il apprendra toutes les bassesses de la nature humaine.
    À la suite d'un héritage inattendu, l'apprenti forgeron va connaître une adolescence fastueuse et dissipée à Londres. Pip et sa femme, Estella, seront mûris et châtiés par les épreuves. Mais les « grandes espérances » qui portent le jeune Pip ne sont pas tant les aspirations prosaïques de l'Angleterre victorienne, sa recherche du confort ou de la respectabilité, que les puissances du rêve qui font désirer le bonheur au-delà de la sagesse.
    Roman de l'enfance et de l'adolescence, histoire d'une éducation et d'une ascension sociale, Les Grandes Espérances, avant-dernière oeuvre achevée de Dickens, séduit par sa fraîcheur, son invention perpétuelle, son alternance de pathétique et d'humour cocasse.

  • Petersbourg

    Schalom Asch

    Zakhari Mirkin, fils d'un industriel juif de Pétersbourg, décide de rompre avec son milieu d'origine. Le premier volet d'une fresque en 3 volumes, chef-d'oeuvre du " Zola yiddish ", préfacé par Stefan Zweig, enfin disponible au format poche.
    Dans les cercles de la bourgeoisie juive de Saint-Pétersbourg, en ces années 1910, on ne parle que du prochain mariage de Zakhari Mirkin, fils d'un riche homme d'affaires, avec la fille de l'avocat Halperine, dont la renommée s'étend à tout l'Empire, attirant aussi bien les puissants que les rebelles opprimés par le régime.
    Mais Zakhari ne se reconnaît pas dans ce milieu. Il sait ce qu'il ne veut pas : ressembler à son père, mu par l'amour du luxe et du pouvoir, cachant sa judéité comme il cache sa liaison adultère. Tandis qu'il se rapproche des juifs malheureux, dont il aime la foi, les espoirs et les révoltes, Zakhari découvre qu'il parle et comprend mystérieusement leur langue, le yiddish...
    C'est le début d'une quête d'identité à travers les milieux et les destins juifs les plus divers car, écrivait Stefan Zweig, "c'est dans le coeur juif que Schalom Asch entend le mieux battre le coeur du monde ".
    Traduit de l'allemand par Alexandre Vialatte

  • Moscou

    Schalom Asch

    Zakhari Mirkin, fils d'un industriel juif de Pétersbourg, a rompu avec son milieu d'origine. De retour en Russie, il est le témoin déchiré des deux révolutions de 1917. Le troisième et dernier volet d'une fresque en 3 volumes, chef-d'oeuvre du " Zola yiddish ", enfin disponible au format poche. Préface de Rachel Erthel
    Zakhari Mirkin, jeune bourgeois déjudaisé, a fui les salons de Pétersbourg pour le " royaume des gueux " : les villes juives de Pologne, où bouillonnent les idéaux du sionisme et de la révolte. Acquis aux idées nouvelles, il ne songe qu'à libérer, avec l'humanité tout entière, les masses juives de l'Empire.
    Aux premières heures de la révolution, il découvre la " Babel moderne " qu'est devenue Moscou. La demeure des Halperine, dont il devait épouser la fille, est réquisitionnée par les Gardes rouges, ne laissant aux maîtres des lieux que deux chambres où ils brulent leurs livres et leurs meubles pour se chauffer. Quant à son père, il a été dépossédé de ses biens. Mais que peut encore le révolutionnaire pour l'" ennemi du peuple ", dans l'abîme où sombre la Russie ?
    Schalom Asch " ne se contente pas de nous offrir un tableau des événements ; il pénètre profondément dans le domaine de l'âme et nous montre l'importance des conflits intérieurs au sein des bouleversements matériels les plus violents ", a dit de lui Stefan Zweig.

  • Love actually

    Philip O'Connor

    Love Actually, la comédie romantique de Noël, d'après le scénario original de Richard Curtis, l'auteur de Quatre mariages et un enterrement et Coup de foudre à Notting Hill.Quel point commun entre un Premier Ministre britannique installé depuis peu au 10, Downing Street, un garçon de 11 ans, une working girl excentrique, un rocker qui tente son come-back et un romancier exilé dans le Sud de la France pour oublier que son amie le trompe avec son propre frère ? Réponse: l'amour. Ou plutôt l'Amour, qui à l'approche des fêtes de fin d'année occupe tous les esprits. Dans cette comédie romantique à l'humour so british, les chassés-croisés amoureux se multiplient. Des couples se forment, d'autres se cherchent. Heureusement, un ange veille...

  • Portée disparue

    Colin Dexter

    Pourquoi une lycéenne disparue depuis plus de deux enverrait-elle soudain un mot à ses parents ? La deuxième enquête de l'inspecteur Morse. Une série qui a valu à Colin Dexter plusieurs récompenses majeures et est diffusée sur France 3.
    " Colin Dexter est captivant. Ses histoires sont un peu extravagantes, délibérément, à l'image de son inspecteur, qui joue à mener l'enquête avec désinvolture. "
    Le Magazine littéraire
    Valerie Taylor, jolie lycéenne de 17 ans, a disparu il y a deux ans, trois mois et deux jours lorsque ses parents recoivent ce mot posté de Londres : " Tout va bien. Bons baisers, Valerie. "
    Alors l'espoir renaît. Sauf pour Morse, qui n'a aucune envie de reprendre l'enquête. Mais son supérieur insiste. Morse part donc en compagnie de son fidèle Lewis écumer les pubs et les boîtes à strip-tease de Londres à la recherche d'une piste.
    Dur métier que celui d'inspecteur ! Surtout quand on est persuadé que la personne qu'on recherche a été assassinée...
    Avec ce deuxième roman mettant en scène l'inspecteur Morse, Colin Dexter démontre qu'il a su créer un personnage et un univers à part dans l'univers de la littérature policière.

  • Mort sur la lande

    Ann Cleeves

    Une femme accusée à tort d'un meurtre. L'une des premières enquêtes de Vera Stanhope, héroïne de la série à succès diffusée sur France 3.
    Qui a tué la jeune Abigail ? Vera mène l'enquête Depuis dix ans, Jeanie Long, accusée du meurtre de la jeune Abigail, était sous les verrous... Lasse de toujours crier son innocence, elle vient de se suicider !Les habitants de la paisible bourgade d'Elvet, dans le nord de l'Angleterre, sont troublés d'apprendre qu'une nouvelle preuve a été exhumée : Jeanie a été victime d'une erreur judiciaire. Quant au meurtrier d'Abigail, il serait en liberté...L'enquête est donc rouverte et l'investigation menée par l'inspectrice Vera Stanhope. Sur son passage, les villageois sont ramenés à une époque qu'ils auraient préféré oublier. Mais ont-ils peur de l'assassin... ou de la coriace détective, prête à mettre au jour des secrets indicibles ?Jalousies, fantasmes, incestes, chantages... Il faudra toute la ténacité de Vera pour délier les langues sur ce coin de lande britannique. Un suspense psychologique à couper au couteau !

  • Varsovie

    Schalom Asch

    Zakhari Mirkin, fils d'un industriel juif de Pétersbourg, a rompu avec son milieu d'origine. Dans les quartiers populaires de Varsovie, il part à la rencontre de sa judéité - mais aussi de son identité sociale. Le deuxième volet d'une fresque en 3 volumes, chef-d'oeuvre du " Zola yiddish ", enfin disponible au format poche.
    Bouleversé par la révélation de sa judéité, Zakhari Mirkin, fils d'un riche homme d'affaires, a quitté Pétersbourg pour se perdre et se trouver dans les masses juives de l'Empire russe.
    Adieu le faste bourgeois : Zakhari loge parmi les prolétaires et les petits artisans de Varsovie, qui rêvent d'émancipation, d'assimilation ou de sionisme. Dans ce quartier surpeuplé aux coutumes impénétrables, on se bat pour manger et survivre, dans le dénuement et la solidarité. Mais on y est avide de savoir, et l'on commente les idées nouvelles comme naguère le Talmud. Et, les soirs de shabbat, on entonne en yiddish des chants révolutionnaires.
    C'est dans ce bouillonnement social et intellectuel que Zakhari pense avoir trouvé son lieu. Mais s'est-il trouvé lui- même ? N'est-il qu'un " goy parlant yiddish " ? À la veille de la révolution d'Octobre, les manifestations ouvrières du 1er Mai, sous les drapeaux rouges, vont lui montrer la voie de la métamorphose.

  • Qui a tué la jeune Sylvia Kaye, auto-stoppeuse dont on a retrouvé le corps dans la cour d'un pub de Woodstock, non loin d'Oxford ? La première enquête de l'inspecteur Morse de nouveau disponible. Une série qui a valu à Colin Dexter plusieurs récompenses majeures et a connu plusieurs adaptations pour la télévision.
    " Morse est l'un détectives les plus suffisants, les plus susceptibles et brillants depuis Hercule Poirot. " The New York Times Book Review
    La dernière fois qu'on a vu vivante la jolie Sylvia Kaye, elle faisait du stop pour se rendre à Woodstock, non loin d'Oxford. Puis on a retrouvé son corps dénudé dans la cour d'un pub.
    Alors que les pistes se multiplient, l'inspecteur Morse voit la perspective de résoudre rapidement l'enquête s'éloigner peu à peu. Qu'ils soient des universitaires distingués ou de simples employés d'une compagnie d'assurances, tous les suspects lui mentent !
    Morse est cependant persuadé que la seconde auto-stoppeuse vue en compagnie de Sylvia est la clé de l'énigme. Mais sa confiance est ébranlée par la nonchalance de celle-ci quand il la trouve enfin. Son charme aussi le déstabilise...
    Avec ce premier roman, Colin Dexter créait un personnage atypique, qui a depuis pris place au Panthéon de la littérature policière aux côtés des plus grands.

  • Ce roman historique, paru en 1859, met en scène une foule de personnages héroïques ou misérables, sur fond de Révolution française et d'émigration outre-manche. Un classique méconnu, qui complète la collection de classiques anglais d'Archipoche.
    Embastillé pendant dix-huit ans pour délit d'opinion, Alexandre Manette est enfin libéré. Sa fille Lucie, qui le croyait mort, quitte aussitôt l'Angleterre, où elle vivait en exil, pour le retrouver à Paris, le ramener à Londres et lui rendre la santé.
    Cinq années ont passé lorsque la fille et le père sont appelés à la barre des témoins lors du procès d'un émigré français, accusé de haute trahison par la Couronne britannique. Il s'appelle Charles Darnay et deviendra bientôt le gendre de Manette, qui l'a sauvé d'une condamnation à mort.
    Jusqu'au jour où Darnay, rentré en France au secours d'un ami, se trouve de nouveau arrêté, puis traduit devant un tribunal révolutionnaire pour crimes contre le peuple. Le Dr Manette témoignera-t-il une seconde fois en sa faveur ? Quant à Lucie, a-t-elle la moindre idée du terrible secret de son mari ?
    Plongés contre leur gré dans les tumultes de la Terreur, les personnages d'Un conte de deux villes (1859) font revivre une page décisive de l'Histoire, avec ses complots, ses vengeances et ses trahisons.
    De Charles Dickens (1812-1870), géant des lettres britanniques, sont également disponibles aux éditions Archipoche : De grandes espérances, Bleak House, La Petite Dorrit, Les Temps difficiles, Contes de Noël, Les Aventures de Mr Pickwick, ainsi que l'inachevé Mystère d'Edwin Drood.

  • Classique de la littérature enfantine, par l'auteur du Petit Lord Fauntleroy, Le Jardin Secret fait l'objet d'une adaptation sur les écrans le 15 avril 2020 (avec Colin Firth et Julie Walters).
    Mary Lennox, mal-aimée de ses parents, a été abandonnée aux soins de domestiques indiens qui ont laissé libre cours à ses caprices et à son insolence.
    À la suite d'une épidémie de choléra, retrouvée seule dans une maison vide, elle est envoyée en Angleterre pour vivre auprès d'un oncle qu'elle n'a jamais connu : Archibald Craven, vieil homme riche et bossu, qui vit dans un manoir isolé du Yorkshire. La nuit, elle y entend l'écho de pleurs venus d'une chambre introuvable.
    Mary s'ennuie dans cette sombre demeure, cernée de landes sinistres. Mais en explorant le domaine, elle fait la rencontre d'un rouge-gorge et se laisse guider jusqu'à une clé enterrée. Elle lui donne accès au jardin clos où sa tante aimait à cultiver des roses. Jardin condamné par l'oncle Archibald depuis la mort de son épouse.
    Poussée par la curiosité, Mary décide de braver l'interdit et ouvre la porte grincante. Sa vie ne sera plus jamais la même...

empty