Entreprise, économie & droit

  • Le sentiment est assez largement partagé aujourd hui d une « perte » du travail qui fragiliserait les fondements mêmes de notre civilisation. Mais celui-ci ne peut se comprendre sans saisir à quel point notre perception ordinaire du travail est encore empreinte de schémas archaïques. On ne saurait en effet réduire la question de la place du travail dans notre société à l opposition, souvent stérile, entre l efficacité économique et la défense humaniste des valeurs sociales. Cet essai stimulant invite à rouvrir le débat sur de nouvelles bases, alors que la mondialisation organise un système de division du travail à l échelle de la planète et que l automatisation a bouleversé en profondeur nos représentations du travail et de la production. L enjeu est de trouver la voie d une nouvelle conceptualisation du travail, capable de penser les modalités par lesquelles nous continuons plus que jamais, pour le meilleur et pour le pire, à interagir avec la nature.

empty