Littérature générale

  • Ils sont hors-la-loiMais ils oeuvrent pour le bienIls sont amis et partagent leurs secretsPourtant ils ne se sont jamais rencontrésJusqu'au jour où...C'est arrivé la nuit Le premier tome de la série 9.
    Ils en parlent:" Les portraits des personnages sont magnifiques avec leur fêlure et leur passé... Le fabuleux conteur sait tenir en haleine son lecteur. "
    Le Figaro Littéraire, Mohammed Aïssaoui" Marc Levy signe une fresque ambitieuse. Un panaché de
    Millénium et de James Bond. "
    RTL, Bernard Lehut" Un roman à cent à l'heure qui se dévore comme une excellente série. Émouvant, intelligent et très engagé. Vivement le tome 2 ! "
    Le Parisien" Un suspens trépidant à travers le monde. Vous allez adorer ces 9 personnages."
    Patrick Simonin, TV5 Monde" Les personnages sont formidables, on les aime tout de suite."
    BFM" Un roman fort et palpitant."
    Version Femina" Il y a du suspens, c'est haletant tout du long."
    Catherine Ceylac, Clique, Canal PlusMot de l'auteur :" Depuis vingt ans, j'écris pour voir le monde en couleurs...
    Pour me calmer aussi.
    À quoi sert d'être écrivain, si ce n'est pour raconter des histoires qui interpellent, pour se poser des questions ?
    Je m'en suis posé à chaque page, alors j'ai mené l'enquête, résolu, aussi mordu qu'un reporter.
    Je suis parti à la rencontre des vrais protagonistes, des hors-la-loi au coeur d'or, des vilains bien sous tous rapports, des manipulateurs, des faussaires, des passeurs, des assassins en col blanc, des putains magnifiques, des journalistes risquant leur peau pour que la vérité éclate, et ce faisant j'ai découvert l'indicible.
    J'avais pour habitude de me laisser entraîner par deux personnages.
    Cette fois, ils sont 9.
    J'ai tout fait pour entrer dans leur bande.
    Et ils m'ont accepté.
    Cette année, nul besoin de leur dire au revoir à la dernière page.
    Parce que l'histoire continue, et elle est loin d'être terminée.
    Bienvenue dans le monde de 9 ! "
    Marc Levy

  • Maya a disparu.Une course contre la montre s'engage sur le terrain pour les hackeurs du Groupe 9 qui cherchent à déjouer la conspiration des fauves.Les fauves, une poignée de puissants qui s'attaquent à nos libertés.Leur plan : créer le chaos, s'approprier toutes les richesses et régner sans limites.Mais qui est 9 ?*
    Ce nouveau thriller de Marc Levy est la suite passionnante de l'aventure des 9 héros intrépides et attachants rencontrés dans
    C'est arrivé la nuit.9 Robins des Bois d'aujourd'hui, 9 hors la loi qui oeuvrent pour le bien au péril de leur vie.
    Un roman d'espionnage engagé qui dévoile de manière éblouissante les dérives de notre époque.
    *À propos de C'est arrivé la nuit (tome 1)" Un roman qu'on ne peut pas lâcher, avec un rythme haletant, une écriture électrique. Il se dévore comme une série. " François Busnel,
    La Grande Librairie" Un panaché de
    Millénium et de
    James Bond. " Bernard Lehut, RTL
    " Les portraits des personnages sont magnifiques avec leurs fêlures et leur passé... Le fabuleux conteur sait tenir en haleine son lecteur. " Mohammed Aïssaoui,
    Le Figaro littéraire" Un roman à cent à l'heure... Ce polar remue les tripes et donne envie de rejoindre ces Robin des Bois d'aujourd'hui. Émouvant, intelligent et très engagé. " Sandrine Bajos,
    Le Parisien" Un roman fort et palpitant. " Anne Michelet,
    Version Femina

  • Ils ont trois jours à San Francisco. Trois jours pour écrire leur histoire. Que feriez-vous si un fantôme débarquait dans votre vie et vous demandait de l'aider à réaliser son voeu le plus cher ?
    Seriez-vous prêt à partir avec lui en avion à l'autre bout du monde ? Au risque de passer pour un fou ?
    Et si ce fantôme était celui de votre père ?
    Thomas, pianiste virtuose, est entraîné dans une aventure fabuleuse : une promesse, un voyage pour rattraper le temps perdu, et une rencontre inattendue...
    Digne des plus belles histoires de Capra et de Billy Wilder,
    Ghost in Love donne envie de croire au merveilleux.

  • " Marc Levy est un multi-instrumentiste de l'imaginaire... La plus jolie des comédies romantiques. Tout est sourire dans ce roman. Entrez au 12 de la Cinquième Avenue. Vous verrez, c'est du plaisir à tous les étages. " - Pierre Vavasseur, Le Parisien
    " Une trépidante comédie newyorkaise. " - RTL, Bernard Lehut
    " Un nouveau succès en perspective. Une jolie comédie romantique. Un ascenseur émotionnel dont Marc Levy est le parfait machiniste. " - M6, JT 12.45
    " Une comédie romantique pleine d'humanité " - Le Journal de Quebec
    " Un des best-sellers de l'été, pétillant comme des bulles de champagne. On pense à des films comme "Coup de foudre à Notting Hill". " - AFP
    /> " Une déclaration d'amour pour New York." - RMC
    " Des personnages hauts en couleur. Une pétillante comédie de moeurs. " - Valérie Trierweiler, Paris Match
    " Une formidable comédie... où tout peut arriver. " - Le Figaro
    " Un roman à la fois puissant et fragile, la comédie amoureuse parfaite à la Blake Edwards. " - Nicky Depasse, Elle Belgique
    " Une comédie romantique pleine d'humanité " - Je Journal de Québec
    " Un roman drôle, touchant, une comédie newyorkaise sur les différences qui nous rassemblent. " - Librairie Cheminant, Vannes
    " À la croisée des genres, Marc Levy nous offre un roman lumineux qui vous accompagnera dans vos envolées estivales. " - Librairie La Mouette Rieuse, Paris
    " Quelle distance nous sépare, un océan et deux continents ou huit étages ?
    - Ne soyez pas blessant, vous croyez qu'une fille comme moi...
    - Je n'ai jamais rencontré une femme comme vous.
    - Vous disiez me connaître à peine.
    - Il y a tellement de gens qui se ratent pour de mauvaises raisons. Quel risque y a-t-il à voler un peu de bonheur ? "
    New York, sur la 5e Avenue, s'élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres...
    Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l'ascenseur mécanique, une véritable antiquité. Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l'escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu'il est à la tête d'une immense fortune à Bombay... Et encore moins Chloé, l'habitante du dernier étage.
    Entrez au N°12, Cinquième Avenue, traversez le hall, montez à bord de son antique ascenseur et demandez au liftier de vous embarquer... dans la plus délicieuse des comédies new-yorkaises ! Après avoir passé six ans à la Croix Rouge et dirigé un cabinet d'architectes, Marc Levy publie
    Et si c'était vrai aux Éditions Robert Laffont en 2000. Ce premier roman connaît un succès immédiat en France ainsi qu'à l'étranger, et est adapté au cinéma en 2005 par Dreamworks. Depuis, Marc Levy a écrit 19 romans, et il est traduit en 49 langues. Avec plus de 40 millions d'exemplaires vendus, il est l'écrivain français le plus lu dans le monde. Marc Levy vit à New York.

  • Un cri du coeur contre la légalisation de l'euthanasie" Soucieuse de vivre et mourir dignement, je porte ici l'inquiétude de ma génération. " Marie de Hennezel a écrit ce livre pour nous faire comprendre que ce n'est pas en légalisant le suicide assisté ou l'euthanasie que l'on va permettre à chacun de mourir dans la dignité. Face à une nouvelle loi qui s'annonce, elle nous encourage à exiger des mesures fortes pour faire appliquer la loi en vigueur, pour humaniser la médecine et rendre réellement plus dignes les conditions de la fin de vie en France. Rappelant que François Mitterrand a toujours été opposé à un droit à la mort, elle interpelle notre gouvernement de gauche, porteur de valeurs de solidarité. Car c'est bien dans la solidarité humaine que s'ancre la mort digne, non dans un geste létal légalisé, que les personnes âgées redoutent, et que nombre de médecins refusent. Sommes-nous prêts à changer de société ? Plus qu'une loi, cela mérite un vrai débat.

  • Insoumis

    Tzvetan Todorov

    En racontant le destin de huit figures emblématiques, huit insoumis,Tzvetan Todorov nous propose une passionnante réflexion sur les enjeux politiques de notre temps.
    Ils ont vécu à des époques différentes, fait face à des ennemis qui ne sont pas de même nature - et leurs réponses ne sont pas univoques. Tous, pourtant, ont renoncé au confort d'une vie tranquille au nom d'un amour intransigeant : celui des êtres humains, celui de la vérité. Ils ont refusé de se soumettre : à l'agresseur venu du dehors, à leurs démons intérieurs aussi. Tous ont - parfois dès l'origine, parfois après une " conversion " religieuse ou laïque répudié l'usage de la violence dans leurs luttes.
    Si ce livre d'histoires n'est pas seulement un livre d'histoire, c'est que chacun des " insoumis " dont Todorov retrace le destin a pour nous des résonances profondes, bien au-delà des circonstances que l'auteur relate et qui dépassent le caractère héroïque, voire tragique, de certains des personnages.
    Soixante-dix ans après sa déportation et sa disparition à Auschwitz, la voix de la jeune Etty Hillesum nous émeut et nous inspire par sa volonté de partager le lot commun plutôt que de se sauver, elle, et d'affirmer la beauté du monde en toutes circonstances.
    C'est par sa religion du vrai et du juste - et aussi par son inaltérable sens de l'humour, sa façon de considérer les humains non en " blocs " ethniques, nationaux, politiques, religieux, mais un par un - que Germaine Tillion, ethnologue, historienne, résistante, s'attache à notre coeur.
    Entre les deux grands écrivains russes Boris Pasternak et Alexandre Soljenitsyne, que de différences de tempérament ! Pasternak se cache dans une résistance intérieure presque invisible pour édifier le roman majeur qu'est Le Docteur Jivago ; Soljenitsyne, guerrier sans relâche, faisant de son oeuvre et de sa position publique une arme de combat contre le régime soviétique.
    Malgré les apparences premières, il y a plus de points communs entre ces deux figures de la lutte contre les discriminations raciales que sont Nelson Mandela et Malcolm X, qu'il s'agisse du combat contre l'apartheid en Afrique du Sud ou de la révolte contre le racisme aux États-Unis, dans leur jeunesse l'un comme l'autre n'ont pas hésité à prêcher la violence contre la violence. Mais l'un comme l'autre y ont renoncé.
    Avec l'exemple de l'historien israélien David Shulman, militant pacifique inlassable des droits des Palestiniens, Todorov n'hésite pas à aborder un conflit aux racines historiques complexes et aux résonances émotionnelles mondiales ; en achevant son livre sur la figure du lanceur d'alerte Edward Snowden, il ne fuit pas la controverse et nous entraîne au coeur d'un débat démocratique contemporain majeur.

  • Le pire est toujours à craindre lorsqu'il s'agit de s'emparer du pouvoir.
    Merveille d'un empire menacé, Constantinople est au coeur des plus grandes ambitions. Nicétas et Héraclius, héritiers d'un monde en déclin, sont prêts à tout pour éliminer l'empereur Phocas, l'Usurpateur, et prendre le pouvoir. Mais remporter des batailles ne leur suffira pas. Une jeune fille, qu'il faudra conquérir elle aussi, leur permettra d'accéder au trône.
    Les amis d'hier deviennent ennemis mortels, complots politiques et intrigues amoureuses s'entremêlent, les vengeances appellent d'autres vengeances plus terribles encore. Dans l'ombre, une femme oeuvrera à la destruction de la cité légendaire, qu'elle veut voir noyée dans le sang de ceux qui l'ont trahie.
    À l'aube du viie siècle, le monde s'apprête à basculer dans une ère nouvelle, dont nous sommes les héritiers.
    Baptiste Touverey nous livre un premier roman au souffle épique porté par des personnages intenses et troublants, dont les destins croisés dessinent les contours d'une civilisation.
    Entre Rome et House of Cards, Constantinople est un thriller historique étourdissant de modernité.

  • " Tôt ou tard, il allait revenir. Je connaissais les pronostics de mon cancer. Je pouvais retarder l'échéance, gagner des années, presque l'oublier, mais cette fois c'était "the Big One", comme disent les Californiens qui redoutent un tremblement de terre dévastateur. Cette rechute m'a amené à me poser les questions les plus graves, peut-être les plus importantes, de ma vie : si je suis rattrapé par la maladie alors que je pense, mange, bouge, respire et vis anticancer, alors que reste-t-il d'Anticancer ? C'est pour répondre à cette question que j'écris aujourd'hui. Ce livre est aussi l'occasion, pour moi, de dire au revoir à tous ceux qui ont apprécié mes livres précédents ou qui sont venus m'écouter. Quoiqu'il arrive, j'ai le ferme espoir que cet au revoir ne sera pas le dernier. On peut se dire au revoir plusieurs fois. " David Servan-Schreiber

  • Par l'auteur de Des clous dans le coeur, prix du Quai des Orfèvres 2013. Un dimanche matin dans la banlieue lyonnaise, le commissaire Marion savoure ses premiers jours de vacances lorsqu'un camion s'approche de sa petite maison isolée. Le livreur déballe devant la jeune femme stupéfaite quinze cartons envoyés par un certain Gus Léman, un ancien ami de son père disparu de la circulation depuis plus de trente ans et qui vient de mourir. Pourquoi l'a-t-il choisie comme légataire ? La question se complique lorsque Marion apprend que Gus était un fameux braqueur dans les années 60. Et qu'elle découvre une photo de lui au bras de sa mère...

  • Ce témoignage est une aventure dont chaque étape coup le souffle ; par sa sincérité, c'est un document qui touche au coeur. Mourad, grâce à son intelligence et à sa sensibilité, a su transformer son épreuve en une surprenante école de la tolérance et de la vie.
    Parfois il suffit d'une erreur pour basculer en enfer...
    Ensuite, il faut trouver le chemin du retour.
    Vénissieux, juin 2001.
    "Tu devrais aller en Afghanistan, c'est un pays magnifique. Tu verras, j'ai des amis là-bas, ils t'aideront. Et puis ça te ferait du bien, deux mois de vacances..."
    Mourad Benchellali a dix-neuf ans. Il écoute son frère, son aîné de huit ans, que son allure et ses voyages mystérieux auréolent d'un halo d'aventure. Après tout, pourquoi pas ?
    Mourad n'est ni un islamiste fanatique, ni un jeune en perdition : il a un métier, il vient d'acheter une voiture et de se fiancer. Mais à la veille de cet été 2001, lui qui n'a jamais voyagé voit une occasion d'interrompre la routine d'une vie sans surprise. En disant oui à son frère, il ignore qu'il vient de mettre le pied en enfer.
    Guide par les " amis " de son frère, il atterrit dans un camp d'entraînement d'Al-Qaeda, une organisation dont il ignore tout. Tolérant, non-violent, Mourad est à l'opposé de l'univers qu'il découvre et il n'a qu'une idée : rentre chez lui et reprendre une vie paisible. Mais après le 11 septembre, le piège se referme. Et c'est la fuite, à pied, dans la neige, à travers les montagnes de l'Hindu Kush. A peine réfugié au Pakistan, Mourad est arrêté puis livré aux autorités américaines. Un cauchemar de quatre ans commence, qui l'amènera jusqu'à Guantanamo, puis dans les prisons françaises. Aujourd'hui, il est libre, avec une vie à reconstruire.
    Ce témoignage est une aventure dont chaque étape coup le souffle ; par sa sincérité, c'est un document qui touche au coeur. Mourad, grâce à son intelligence et à sa sensibilité, a su transformer son épreuve en une surprenante école de la tolérance et de la vie.

  • Aéroport de Toronto, début novembre 2016. Mourad Benchellali tend son passeport. Un bip. On lui demande d'attendre à l'écart. Puis un policier arrive, qui lui pose quelques questions. Mourad explique : invité par des écoles et le Sénat de Montréal, il vient participer à des rencontres destinées à comprendre et prévenir les dérives vers la violence d'inspiration islamiste de certains jeunes Canadiens. Pendant qu'il patiente dans un couloir, frustré, inquiet, la machine à remonter le temps se met en branle...
    Comment tout cela a-t-il commencé ? C'était à l'été 2001, quand, âgé de dix-neuf ans, il s'est laissé entraîner vers des " vacances " en Afghanistan... Le djihad ? Non : une aventure, qui avait un vague parfum de clandestinité, un côté cinéma - une rupture dans la routine de la vie en banlieue de Lyon. Quand le policier revient, un interro gatoire s'engage, qui durera la nuit entière. L'histoire que Mourad tente d'expliquer à cet homme, c'est celle que raconte ce livre : le voyage d'un jeune inconscient qui met les pieds là où il ne faut pas au moment où il ne faut pas (quelques semaines avant les attentats du 11 Septembre) et en paie le prix dans le camp de Guantánamo où il échoue. À la différence de beaucoup de détenus, Mourad a trouvé en lui-même la capacité de ne pas sombrer dans la haine et a choisi de transformer ce lieu d'enfer sur terre en l'université où il n'avait pas été - une école de la compréhension et de la tolérance...
    Revenu en France, Mourad s'est peu à peu reconstruit une vie ; aujourd'hui, il saisit toutes les occasions pour partager son expé rience en espérant qu'elle puisse être utile aux jeunes Européens ou Nord-Américains tentés de tomber dans le même piège que lui - car si les étiquettes ont changé, les circonstances internationales évolué, les mécanismes sont les mêmes et cette " vieille histoire " qui se lit comme un thriller a des accents terriblement actuels.

empty