Horay

  • J'attends un enfant

    Laurence Pernoud

    • Horay
    • 6 Janvier 2017

      Vous attendez un enfant... Vous vous posez 1001 questions, J'attends un enfantest l'ouvrage de référence sur la maternité. Il vous accompagne tout au long de votregrossesse, puis de votre accouchement, et pendant les premières semaines après la naissance.Il répond à toutes vos interrogations, vous informe, vous rassure et vous donne confiance.Dans un style clair et chaleureux, tous les sujets de la vie quotidienne sont abordés : travail,alimentation, sports, voyages, consultations médicales, transformations psychologiques etémotionnelles des futurs parents, place du père. o Un cahier mois par mois illustré de nombreuses échographies racontele développement de votre bébé avant la naissance.o Plus de 100 visuels - photos, tableaux, schémas - illustrent le livre et des codesà flasher vous permettent d'accéder à des ressources sur smartphone et tablette.o En fin d'ouvrage, un guide vous informe sur les démarches administratives,juridiques et pratiques à accomplir. 

  • Votre bébé vient de naître... Attendris et impressionnés, vous vous posez mille et une questions. Puis, au fur et à mesure qu'il grandit, vous avez d'autres interrogations sur son développement, ses besoins, son comportement, l'attitude à adopter pour aider votre enfant à grandir et à s'épanouir.

  • Un témoin de la première heure, Monsieur E. Boniface nous livre après vingt ans d'observations, le document le plus complet et le plus important sur Thérèse Neumann, la stigmatisée de Konnersreuth. Les milliers de catholiques qui se passionnent pour ce cas extraordinaire ainsi que tous ceux qui, sans avoir la foi, s'intéressent aux phénomènes surnaturels (phénomènes sur lesquels la science la plus rigoureuse avoue son incompétence) trouveront ici avec précision et une parfaite objectivité la relation des faits qui ont bouleversé ce petit village bavarois de Konnersreuth, le proposant aux regards du monde entier. Dans des pages sans complaisance, M. E. Boniface nous rapporte l'enfance de la grande mystique, ses étranges maladies, comment elle en a été guérie brusquement à la stupeur des médecins et comment depuis trente ans elle a cessé complètement de manger et de boire. Il nous décrit ses extases sanglantes du vendredi où non seulement elle revit, mais vit elle même, à l'image du Christ, les scènes de la passion, allant jusqu'à s'exprimer, elle, la paysanne inculte, en langue araméenne, et autres phénomènes bouleversants qui posent les problèmes les plus aigus à la conscience humaine. Cet ouvrage, fruit d'un labeur continu, d'observations méticuleuses, et de références aux autorités les plus hautes et les plus compétentes, répond au souci de vérité de ceux qui s'interrogent sur Thérèse Neumann, nous laissant naturellement libres de tirer de ces prodiges qui sont un défi à la raison humaine l'enseignement qui nous convient.

  • Essentiel et 100% utile, ce livre va vous aider à devenir le « partenaire » actif de la santé de votre enfant depuis sa naissance jusqu'à ses 3 ans.
    Son ambition ? Du bobo à l'urgence, aborder ce qui concerne la santé du petit enfant, en y rappelant aussi les actions de prévention : vaccination, gestes et hygiène au quotidien...
    Son originalité ? Un corpus de 100 fiches faciles à comprendre, qui vous indiquent comment réagir à toutes les situations, même les plus critiques.
    Son plus ? Une entrée dans l'ouvrage, guidée par les parties du corps humain, avec des réponses à vos questions les plus fréquentes : Que se passe-t-il ? Qu'est-ce que cela peut être ? Qu'est-ce que je peux faire ? Quand consulter ? Biographies
    Audrey Bénézit est pédiatre à l'Hôpital Ambroise-Paré (Boulogne-Billancourt).
    Marie-Claude de Guerny est urgentiste en pédiatrie à l'Hôpital Ambroise-Paré (Boulogne-Billancourt).
    Sylvie Roy est docteur en pharmacie. Elle a travaillé au Ministère de la Santé sur les politiques de santé et de prévention.
    Préface du Pr Chevallier, chef de service pédiatrie-urgences, Hôpital Ambroise-Paré (Boulogne-Billancourt).
    Ce livre est également disponible en version E-book. Service + : Questions aux Experts
    Après la lecture du livre, vous avez encore une question ? Nos experts vous répondent en priorité et gratuitement sur le site www.laurencepernoud.com.

  • Toujours le risque, toujours l'inédit, tel est l'invariable programme de cet envoyé spécial de l'aventure qu'est André Petit. Cinéaste, photographe et écrivain à la fois, il a ce rare privilège chez les grands voyageurs de rendre lui-même par l'écriture ce que son oeil exercé et curieux a su découvrir et fixer. - Ce livre étonnant sur Ceylan, île qu'on avait jusqu'ici l'illusion de connaître, est une véritable découverte. - Quel monde ! Quelle richesse de vie, de couleurs, de paysages, de scènes et de coutumes étranges. - Cet ouvrage avant tout séduisant, qui tient à la fois du grand récit d'aventures et de voyage et de l'étude approfondie d'un peuple et d'un pays aux composants si divers, va devenir pour de longues années le classique de Ceylan. - C'est le plus vivant et le plus complet que l'on puisse lire sur cette île merveilleuse qui n'est pas toujours le paradis que certains imaginent.

  • Suzanne Labin est née à Paris dans le 20e arrondissement d'un père ouvrier, d'une mère employée de magasin. Elle fit ses études supérieures à la Sorbonne où elle obtint une licence de sciences. Mais elle se passionne surtout pour les problèmes sociaux. En 1939 elle entreprend un ouvrage d'ensemble descriptif et sociologique sur le régime soviétique. Au printemps de 1940, elle a déjà amassé deux malles de documents dont beaucoup en russe, qui lui valent d'être dénoncée comme espionne par sa concierge. Elle se disculpe à temps, deux jours avant la chute de Paris et s'en va dans une vieille Ford, abandonnant aux Allemands toutes ses robes et affaires personnelles, mais emportant les deux précieuses malles. À Vichy et à Lyon, pendant un an, elle fait partie avec son mari du premier groupe de résistance organisé par de Gaulle. À la fin de 1941, sur le point d'être arrêtée, elle émigre en Argentine. Une nouvelle fois les deux malles échappent de peu à une perquisition. En Argentine, Suzanne Labin se remet au travail. Elle achève en 1946 son livre qu'elle intitule « Staline le Terrible ». Il est publié en anglais avec une préface de Koestler, en italien, en espagnol, en portugais avec une préface de Carlos Lacerda. Suzanne Labin rentre en France en 1948, au moment où paraît son livre (Ed. Self). Aussitôt, sa réputation est mondiale. Elle est délégué au Congrès pour la Liberté de la Culture à Berlin en Juin 1950 et membre fondateur de l'organisation permanente qui naît de ce Congrès. Membre du parti socialiste, elle rejette les clichés marxistes, s'oppose à toute révolution violente, à toute forme de dictature prolétaire ou autre. « Le Drame de la Démocratie », qui paraît simultanément en France et aux États-Unis, est son troisième livre. Elle avait publié le premier en 1947, à Buenos-Aires (Ed. Sudamericana), un recueil d'essais littéraires et philosophiques sous le titre : « Défense de la Démocratie, de la Raison et de l'Hedonisme ».

  • Sinfonia Sacra, c'est-à-dire : la grande symphonie des chefs-d'oeuvre de la musique, ceux du moins qui ne visent pas seulement au simple divertissement de l'auditeur, mais qui comportent un message spirituel, qu'ils soient liturgiques ou non. L'émission bien connue de Paris-Inter avait pour but de célébrer autour des fêtes religieuses : la Toussaint, Noël, l'Epiphanie, Pâques, les grandes oeuvres qu'elles ont inspirées. L'esprit de cet ouvrage reste celui des émissions. La forme en est un dialogue vivant, toujours d'actualité, coupé de quelques-unes des plus belles pages de toute notre musique dont on tâche de dégager le sens et les prolongements en profondeur.

  • Le Français de 1956, celui du demi-siècle, ne se connaît plus. Ce livre est le surprenant miroir qui va le bouleverser. La statistique est à l'ordre du jour. C'est par les chiffres que l'homme cherche à se connaître et à se rassurer. Il est inquiet s'il ne parvient pas à savoir combien d'autres hommes pensent comme lui, combien ont le même âge, les mêmes maladies, le même besoin de vacances, la même marque de réfrigérateurs. C'est dire que la statistique n'a plus l'aspect rébarbatif qu'elle pouvait encore avoir il y a quelques années. C'est aujourd'hui par excellence la science de chacun, celle de l'homme à son bureau, de la femme dans son ménage, de l'ouvrier devant sa machine, de l'électeur devant son bulletin. C'est une science permanente dès qu'elle est suivie et commentée, comme c'est le cas dans ce livre, par un psychologue aussi fin et documenté que l'est Georges Rotvand.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • J'élève mon enfant 2019

    Laurence Pernoud

    • Horay
    • 23 Janvier 2019

    Votre bébé vient de naître... Vous vous posez 1001 questions ? Le livre de Laurence Pernoud vous donne confiance dans vos nouvelles responsabilités et répond à toutes vos interrogations sur la parentalité et l'éducation.Incontournable. Ouvrage de référence, il vous accompagne pendant les premières années de votre enfant et vous indique les repères essentiels sur la petite enfance.Exhaustif. Dans un style clair et chaleureux, tous les sujets de la vie quotidienne sont abordés : sommeil, alimentation, santé, éveil et développement de votre enfant à chaque étape de son évolution...Interactif. Ce livre s'appuie sur les nombreux témoignages des lecteurs, reflet des interrogations des parents. Si vous souhaitez nous poser une question ou partager une expérience, vous pouvez nous écrire à : courrier@laurencepernoud.com. Nous vous répondrons de façon personnelle, en toute confidentialité. À ne pas manquero Le suivi mois par mois de l'éveil psychologique de votre enfant, ses acquisitions, ses progrès et ses apprentissages.o Un dictionnaire de la santé de l'enfant, qui décrit les symptômes et les pathologies les plus fréquentes.o Plus de 100 visuels - photos, tableaux, schémas - et des codes à flasher pour accéder à des ressources sur smartphone et tablette.o Un guide des principales démarches administratives, juridiques et pratiques.Une équipe d'expertsAutour d'Agnès Grison, une équipe pluridisciplinaire de spécialistes participe chaque année à l'actualisation de J'élève mon enfant. Cette expertise et ces mises à jour régulières, sont les secrets de la réussite d'un ouvrage, plébiscité par les parents d'aujourd'hui. En + : Dans le prolongement de l'ouvrage, les lecteurs peuvent poser directement des questions à des experts ou bénéficier gratuitement d'un suivi de grossesse semaine après semaine en se connectant au site www.laurencepernoud.com.

  • Henri Monier nous conte ses souvenirs. S'il ne s'attarde guère à ses « premiers pas » dans l'existence - encore que ce qu'il nous en dit est plein de saveur et de drôlerie - c'est que visiblement il a hâte de parler de ses amis (et aussi... des autres), de ses trente ans passés dans les coulisses du journalisme parisien. Et, bien entendu, c'est d'abord « le Canard Enchaîné » auquel Henri Monier collabore depuis 1919 (il venait alors d'avoir dix-huit ans), que celui-ci fait revivre pour notre joie : les débuts modestes dans l'appartement de son directeur Maurice Maréchal, l'installation rue Louis-le-Grand et sa succursale : le café du Cadran. - ce qui nous conduit tout naturellement à « l'OEuvre », de Gustave Téry, « l'enfant terrible des journaux de cette époque ». Henri Monier fait défiler devant nous, avec malice, mais sans méchanceté, les vedettes de la presse de l'entre-deux-guerres (sans oublier pourtant ses cadets) ; il nous fait participer à la vie des salles de rédaction, à leur travail et aussi à leurs farces ; il nous promène dans Paris, avec une tendresse marquée pour les « originaux » qu'on y peut rencontrer, et aussi hors Paris, avec quelques gais compagnons, là où il fait bon boire et bien manger. Tour à tour témoin et acteur, Henri Monier a écrit un livre sans prétention, un livre de bonne humeur et de bonne santé, où les anecdotes, les portraits et les mots abondent. Le plaisir que visiblement Henri Monier a pris à évoquer ses souvenirs, anciens et récents, le lecteur ne peut manquer de le partager : il trouvera dans ces pages, la verve, l'humour, l'indépendance, la vigueur du trait et le mouvement qui ont fait la renommée d'Henri Monier dessinateur. En outre, A BATON ROMPU est copieusement illustré par les amis d'Henri Monier : Becan, Bib, Cabrol, Ferjac, Gassier, Grove, Guilac, Laforge, Oberle, Sennep, Seoul, Serge, et par lui-même.

  • Quatre cents années d'existence et plus de cinquante-six expulsions ! La croyance universellement répandue qui montre les Jésuites comme un élément rétrograde et sous les couleurs du plus méprisable opportunisme subsiste-t-elle ? La Compagnie est-elle, comme certains n'ont cessé de l'affirmer avec véhémence, réfractaire au progrès, hostile à la science ? Existe-t-il un Pape Noir ? et peut-on le destituer ? Quelles sont les lois intérieures qui régissent cette mystérieuse compagnie, pour que ni les erreurs, ni les abus imputables à toute institution humaine, fut-elle d'origine religieuse, ni le temps, ni la haine, ni la maladresse de ses amis, ni la lucidité de ses ennemis, ni quoi que ce soit ne l'aient jamais ébranlée ? Qu'il s'agisse de la règle, du Général, de ses droits, de ses devoirs, du domaine historique, philosophique, politique, éducatif, l'ouvrage de Marianne Monestier répond aux objections formulées, replace la légende dans la réalité. Pour la première fois un livre destiné à un large public explique la construction sociale et religieuse de la Compagnie de Jésus, fait le point, en les expliquant, de ses victoires et de ses défaites, d'Ignace de Loyola et de François Xavier aux 3.300 Jésuites répandus aujourd'hui à travers le monde.

  • Être en verve... Cela n'arrive pas tous les jours ! Rares sont d'ailleurs les écrivains doués de cette « chaleur d'imagination » (comme disent le grand Littré et le Petit Larousse) qui surprend le lecteur, arrêté soudain par un « mot », une réflexion, une répartie, dont la justesse et la cocasserie inattendue le laissent ravi devant la page ouverte. Mais cette verve n'apparaît pas seulement dans les oeuvres imprimées ; certains la confient à leur journal intime, ou la sèment en formules heureuses dans la conversation. Les plus brillantes (qui ne sont pas toujours les plus connues) sont rassemblées pour vous dans cette collection.

  • Europe N° 1, à l'origine, n'était pas une station radiophonique ordinaire. Créée de toutes pièces, façonnée par la main même de ceux qui participèrent à sa naissance, elle sut s'imposer en un temps record sur les ondes et dans l'esprit des auditeurs. De multiples aventures précédèrent son lancement. Des événements imprévus, surprenants, étranges parfois se mêlèrent à son destin. Quels furent-ils ? Comment, en un temps record, une station de radio périphérique a-t-elle réussi à s'installer sur le territoire ? Pourquoi les émissions d'Europe N° 1 suscitèrent-elles dès l'abord l'enthousiasme général ? Et qui sont vraiment ces animateurs, ces producteurs, ces auteurs, ces meneurs de jeu qui, chaque jour, pénètrent dans chaque foyer ? Comment vivent-ils ? Quelles sont leurs véritables personnalités ? La Prodigieuse Aventure d'Europe N° 1 répond à ces questions et nous entraîne avec elle. Par la porte entrouverte sur le « monde de la radio », nous devinons derrière les sourires et les intonations des problèmes importants : artistiques, politiques, sociaux. Tout ce qui n'apparaît pas au premier plan. La Prodigieuse Aventure d'Europe N° 1, n'est pas un roman. C'est un simple récit vécu duquel ont été supprimés volontairement la technique, ainsi que les statistiques. Vous y retrouverez quelques amis. Si vous ne les connaissez pas encore (bien que bon nombre d'entre eux soient aujourd'hui célèbres) vous aurez cependant plaisir à les apprécier à leur juste valeur. Celle qu'on attribue à ceux qui n'oublient pas l'aventure de la première heure.

  • Le tour du monde en 80 visas, les deux complices l'ont fait au cours de nombreux reportages pour le Figaro. Tantôt en Russie, tantôt au Japon ou en Indonésie. Ils faillirent aller en Chine : mais arrivés à Hong-Kong, ils s'aperçurent qu'on ne les avait pas invités. Alors ils sont rentrés par le pôle Nord. Ils racontent ici leurs aventures personnelles : celles qui attendent deux voyageurs dont le sens du confort est extrêmement vigoureux. C'est une série cocasse de petits tableaux autour du monde, vue par des humoristes qui se donnent la réplique. Ils n'avaient pas tout dit Le tour du monde en 80 visas, mené dans un effroyable tourbillon, vient de combler cette lacune.

  • En ce siècle dominé par la publicité, un homme qui n'a jamais voulu être qu'un discret serviteur de son art et dont toute la carrière musicale a été consacrée à "accompagner" les plus grands maîtres : c'est Tasso Janopoulo, que le monde musical appelle familièrement Tasso. Le sourire aux lèvres, l'anecdote à fleur de plume, cet homme heureux qui ne compte que des amis, nous fait revivre avec lui le beau voyage de son existence : d'Alexandrie, sa ville natale, à Paris, sa ville d'adoption, de Bruxelles à Madrid, de Londres à Tokio, des Pyramides au Carnegie Hall. Si les lieux sont divers, les personnages qui passent dans ses souvenirs ne le sont pas moins : Isaye, Kreisler, Menuhin, Milstein, Francescatti, Szeryng, Jacques Thibaud surtout, que "Tasso" a accompagné pendant plus de trente ans, y côtoient Chaliapine, Ninon Vallin et Charlie Chaplin. Tasso Janopoulo est aussi l'oncle de Georges Guétary qui lui doit sa carrière. Ce célibataire est un homme de foyer qui adore, en ceux de son neveu, les enfants qu'il n'a pas eu. Notes et Anecdotes est le récit d'une vie heureuse, vouée au service de l'art et qui s'insère dans la grande histoire de la musique.

  • En 1944, heureux passage à MINERVE, Max Favalelli y étant consul. Puis à RESISTANCE et à La DEPECHE de PARIS avec Yvan Audouard. Appartient depuis 10 ans à la rédaction du FIGARO et à celle du FIGARO-LITTERAIRE où, sous le pseudonyme de CHERUBIN, il tend désespérément l'oreille aux échos toutes les semaines. Fait de la Radio, de temps en temps, pour s'entretenir la voix. Les voyages formant la jeunesse, il fut envoyé en reportage aux quatre coins du monde. N'a pourtant pas remonté l'Amazone. Sport favori : la gastronomie qu'il pratique sur tous les terrains et sous toutes les latitudes. Membre de l'Association des Grands Reporters, a obtenu en 1955 le Prix de la Chronique Parisienne pour ses courageuses explorations aux sources de la vie mondaine, dans les savanes et les hautes herbes des beaux quartiers. Dans SMOKING DE RIGUEUR, Pierre Macaigne, avec un humour d'une grande finesse, met en scène un personnage qu'il connaît bien : le chroniqueur parisien. Ce soiriste et sa femme qui passent leur temps à se chercher, l'un travaillant le jour, l'autre la nuit, nous entraînent avec eux dans une suite d'aventures cocasses, absurdes, charmantes et sentimentales. Mais SMOKING DE RIGUEUR n'est pas seulement un livre drôle, le roman désopilant d'un ménage d'aujourd'hui. Ce n'est pas une satire ni même un pamphlet. C'est aussi l'étonnant tableau d'une manière de vie moderne, un roman gai où les personnages sont autant de petits portraits caricaturés d'un crayon pointu.

  • Dans la Chambre Secrète, hermétiquement close, où Ramsès III renferme ses trésors, un voleur a réussi à s'introduire, et Pharaon en fureur voit ses jarres remplies d'or se vider mystérieusement. Le chef de la Police Nob-Kêmi se livre à une enquête serrée, et l'on en apprend de belles sur les familiers du palais qui portent tous des noms étrangement évocateurs : le philosophe Saârt, la dame Thabouit, le poète Koctos, le meneur de jeux Yabounef, la chanteuse Ellenko, le peintre PiKasso, l'habilleuse Shaânel, la petite poétesse Miâ-Ou, et bien d'autres encore. Le chef de la police se heurte sans cesse au cours de ses recherches au scribe en chef, Lazarus, qu'on voit surgir des endroits les plus imprévus aux moments les plus inopinés et qui semble en savoir plus long que le sphinx. Qui est le voleur ? Et ce beau prince venu de contrées inconnues, lequel, visiblement, a volé le coeur de la fille du Pharaon : Rouddidit-Chêri ? Les voiles étaient de rigueur en Égypte. Ne dévoilons donc pas les ressorts de cette charmante et irrésistible comédie. Un frisson et un rire nouveaux gagneront le lecteur qui aura la hardiesse de s'aventurer à la suite de Ramsès III dans les dédales de ces fabuleuses intrigues de cour et de coeur.

  • La difficulté de perdre ! C'est sur ce thème de la peine qu'on éprouve souvent à se débarrasser d'un objet qui vous encombre que fut écrit Un Sacré Piano. En effet, perdre une cheminée en marbre dans une banlieue de 80.000 habitants est aujourd'hui presque impossible. Mais la remplacer par un piano avec des moulures en fer forgé, même si ce piano est le seul héritage de la tante Elsa, est un tour de force dont sont capables peu de roseaux pensants. Le découvriront bientôt avec terreur les trois personnages de ce roman fantaisiste : la ravissante Mme Duparcel (Dodo pour les intimes), Jeannot, son ahuri de mari, et l'ami de la famille, Roger Gateau, goinfre et farfelu. Pourtant, celui qui aura réussi à remplacer la cheminée de marbre par un piano à héritage (même si les moulures souffrent un peu du transfert) aura la chance de devenir l'heureux possesseur d'une décapotable grand sport. Ce qu'il fallait sans doute démontrer, dans cette époque mathématicienne.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Où l'on voit deux vacanciers, gais lurons, bien disants et buvant sec s'initier aux mystères et aux joies de la pêche à la ligne. Où le lecteur apprendra comment ce fait d'apparence banale sème la discorde et le désordre dans un paisible village de la Corrèze ; où, entre mille autres aventures et péripéties, il assistera au siège d'un moulin et admirera le comportement héroïque et touchant d'une jeune meunière. Où l'on verra que si la truite est finalement prise, les deux héros ne sont pas moins dramatiquement pris par la passion fatale et ravageuse de la pêche à la truite. Le Vieil Homme et la Mer a valu à Hemingway le prix Nobel de littérature. Il serait juste que ce grand livre épique et hilarant qui aurait pu s'intituler le Jeune Homme et la Truite valût à Christian Plume un prochain Prix Nobel de la Paix. Il réconcilie en effet dans le rire ces deux moitiés ennemies de l'humanité, séparées jusqu'ici par un rideau de bambou : les pêcheurs et ceux qu'ennuient les histoires de pêche à la ligne.

  • Pleurer de rire est la chose la plus rare du monde. Voici un livre rare car les esprits chagrins eux-mêmes ne pourront s'empêcher de pleurer en le lisant. Un livre qui entre tout naturellement dans cette collection : il fait pschitt à chaque page. Vous découvrirez en le lisant votre vie quotidienne, la vie que vous vivez, sans avoir toujours conscience de la part de comique qu'elle contient. Marcel Mithois a su voir et dégager ce comique. Il a l'oeil aigu et le style percutant. Les naïvetés et les gaffes de son personnage principal, Georgie, déclenchent une multitude de gags et autant d'éclats de rire. On ne pourra se souvenir sans pouffer des scènes, entre vingt autres, de la dinde et du vison. Elles auront leur place dans les anthologies de l'humour international. Marcel Mithois a ouvert une porte. Pénétrez derrière lui dans l'intimité de cette existence à deux, d'autant plus cocasse qu'elle est menée... à trois. Mais, chut ! C'est là que Paméla intervient. Laissons le mari vous la présenter.

  • La circulation automobile bouleversée ; la France partagée en deux camps rivaux. Pourquoi ces perturbations soudaines ? Simplement parce qu'Albert Plure, petit employé de province, a été engagé par le subtil M. Jo, chef d'une puissante organisation de vente de voitures d'occasion. Mais cette affaire n'est pas une affaire comme les autres ; aussi M. Plure, homme jusqu'alors paisible et même timoré, peut-il enfin donner libre cours à une imagination fertile, insoupçonnée de lui-même. En province, puis à Paris, il va d'étonnement en surprise, l'aventure le guette à chaque carrefour, et c'est de justesse qu'il évite les mille et une embûches que lui tendent les actifs et peu scrupuleux concurrents de M. Jo. C'est dans un véritable rallye de la gaîté que M. Plure entraîne le lecteur.

empty