cherche midi (réédition numérique FeniXX)

  • Dans cette anthologie, sont réunis une trentaine de poètes qui écrivent pour aujourd'hui, sont nos témoins et nos porte-parole. Ils participent de toutes les écoles et, du classicisme à l'écriture éclatée, présentent les différentes possibilités du nouveau travail sur la langue. Que se passe-t-il aujourd'hui dans la poésie ? L'amour ne joue plus la convenance à tout prix, la femme poète occupe enfin son identité. L'Éros commence à déployer ses fantasmes à l'air libre. La nature n'est plus un temple rousseauiste, mais à la fois une terre natale langagière, un brouillon de la création et l'unique contrepoint à la ville concentrationnaire. Le narratif a élargi son aire au maximum. Du sourire au rire noir, l'humour remet en question les bases mêmes de la morale et, souvent, l'équilibre sensé du langage. Il faut lire ces poètes qui nous disent plus que ce que nous en savons sur nous-mêmes !

  • Apparu au XVIe siècle, mais ayant encore de fervents adeptes, le sonnet se veut taillé dans le cristal le plus pur des mots, et d'une concision difficile : quatorze vers pour tout dire ! En réunissant Ronsard, Baudelaire, Musset, Heredia, Mallarmé, Rimbaud, Pierre Louÿs, Apollinaire, Valéry, aujourd'hui Aragon, Cocteau, Montherlant, Bosquet, Marie Letourneur nous propose un choix exceptionnel de tous ceux qui ont marqué le sonnet de leur art. Une Histoire du sonnet par le sonnet, nous rappelle, en annexe, les triomphes, les querelles, les scandales et les novations qu'a suscités le sonnet. D'une vitalité peu commune, il connaîtra, de Marot à Guillevic, le port de la fraise, le mal du siècle et... l'ère atomique. C'est la preuve que cet aristocrate au buste trop long, jambes trop courtes - selon la définition amusée de Théodore de Banville - ne s'est jamais placé hors du temps !

  • "Le choix que j'ai fait de ces cris est bien sûr, comme tout choix, arbitraire. Sans doute ai-je commis de nombreux oublis, mais la mémoire est imparfaite, je m'en excuse auprès des vivantes comme des mortes.
    On s'étonnera, peut-être, que j'ai mélangé cris réels et cris issus de l'imagination d'écrivains hommes. On aurait tort. Certains hommes nous connaissent mieux que nous-mêmes et ont parlé en notre nom (un peu trop, dira-t-on) à des moments où ligotées dans les contraintes sociales et religieuses, nous n'osions pas prendre la parole. Les temps ont bien changé..."

    Régine DEFORGES.

  • Les poètes de l'humour contemporain sont, avec les amuseurs et les caricaturistes, nos modernes bouffons. Rien ne trouve grâce à leurs yeux, à commencer par eux-mêmes. Ils déconstruisent d'abord leur propre image avant de s'en prendre à tout ce qui, traditionnellement, fonde une société : l'État, la Religion, la Famille, le Travail, la Culture, l'Amour. Ils se veulent moins iconoclastes que tireurs de sonnettes d'alarme. Ils savent que la vie est une chose trop grave pour qu'on la prenne au sérieux. Certains, même, sont des tragiques absolus... dont l'existence s'est terminée par un suicide. Ayant lancé leur mise en garde, ils ont décidé de prendre congé, nous laissant à nos réflexions, à nos doutes. Les autres, qui ont choisi de vivre, malgré tout, continuent leur veille vigilante, pour notre plus grand profit. On trouvera, dans ces pages, leurs mouvements d'humeur et d'humour. Pour des raisons de place, nous avons dû nous résigner à ne présenter ici que des poètes de langue française, et surtout contemporains, en sachant combien nous perdions en abandonnant les autres. Précisons également que le terme de « poète » est pris dans un sens assez large, puisqu'il y a, dans ce livre, de nombreux textes en prose dont les auteurs sont aussi romanciers, dramaturges, critiques, peintres, musiciens, en même temps qu'ils sont poètes.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • À l'image de cette citation, Philippe Héraclès, avec la collaboration de Jean-François Bourbon, a réuni dans cette anthologie les déclarations d'amour les plus émouvantes qui nous font revivre, le temps de quelques battements de coeur, la naissance ou la constance de la passion entre deux êtres. Du XIIe siècle à Frédérick Tristan, Prix Goncourt 1983, voici les mots, les cris, les méthodes utilisées par ceux qui aiment et veulent le faire savoir à l'élu(e), consentant(e) ou incrédule. Pour la première fois, un florilège essaie d'expliquer l'inexplicable, dans le double portrait de l'amour. Prosateurs et poètes, dans des lettres, des billets, des récits, des commentaires, des poèmes (parfois inédits chez les contemporains) déclarent avec émotion leur amour à la frontière du destin. C'est surtout aux amants heureux que s'adresse cette anthologie où coule l'or lyrique de notre langue.

empty