Sciences économiques

  • À lui seul, l'or jaune rapporte à la France quelque 3 milliards d'euros chaque année. Et malgré sa petite surface, l'Hexagone est le 5e producteur et le 5e exportateur mondial de blé !
    Ces performances sont ignorées par nombre de nos concitoyens. Pourtant, qu'y a-t-il de plus intimement lié à notre vie quotidienne ? Cette céréale a fourni aux Français l'essentiel de leur alimentation pendant des siècles et servi d'étalon au coût de la vie. Le succès des céréaliers fut tel après la mise en oeuvre de la Politique agricole commune qu'ils furent considérés comme les aristocrates de l'agriculture.
    Le blé est notre fierté nationale, mais jusqu'à quand ? Les céréaliers sont en proie au changement climatique, à l'opinion publique affolée par les « phytosanitaires » ou les herbicides sans parler des marchés fluctuants. La Russie ou l'Ukraine renaissent de leurs cendres et concurrencent les blés français sur leurs grands marchés traditionnels.
    Dans ce livre d'entretiens, Henri de Benoist, bâtisseur de la filière, revient sur cinquante années de prospérité céréalière française et nous donne sa vision pour l'avenir. Car il en est convaincu, notre pays ne doit pas renoncer à sa vocation exportatrice mais contribuer à la lutte contre la faim dans le monde. L'or jaune français conserve toutes ses chances, encore faut-il vouloir en faire quelque chose !

  • Chute de la croissance, augmentation du chômage, accumulation de la dette publique et perte d'influence en Europe... Depuis quarante ans, malgré des atouts réels, la France ne répond pas correctement aux crises successives - choc pétrolier, récession, déficit - et ses dirigeants semblent incapables de définir une politique économique cohérente. Quel gâchis ! Depuis 1978, la France prend solennellement des engagements envers ses partenaires européens, puis s'empresse de ne pas les respecter : elle signe le traité de Maastricht mais laisse filer son déficit public, elle adopte le pacte de stabilité et de croissance mais refuse de s'y soumettre... Il est urgent de mettre fin à ces mauvaises habitudes. Les capacités de rebond de l'économie française s'amenuisent. Les prochaines défaites électorales profiteront aux mouvements politiques extrêmes. Les relations avec nos partenaires européens se détériorent et notre crédibilité internationale disparaît. Jean-Marc Daniel, économiste réputé à l'esprit corrosif, dénonce dans cet ouvrage les quarante ans de mensonges qui à ses yeux ont conduit à un immense gâchis économique et politique. Reste l'espoir d'un sursaut d'un pays qui a tout pour réussir.

  • Il existait déjà au Moyen Age mais c'est surtout au XXe siècle que le marché noir a fait fortune. Le sujet est traité, ici, dans son ensemble (dans le temps et dans l'espace).

empty