Syros Jeunesse

  • Ce témoignage poignant sans jamais être traumatisant permet à de jeunes lecteurs de comprendre, d'un point de vue humain, ce qu'a pu représenter la déportation. Irène Hajos évoque en effet non seulement son long séjour à Auschwitz, mais également toute la période qui a suivi et qui est marquée par une très lente « reconstruction » de sa personnalité.0300Chantal Gerbaud a collecté pendant cinq ans le témoignage d´Irène, rescapée d'Auschwitz, qu´elle nous restitue en quatre parties : avant, pendant, après, aujourd´hui.Irène est née en Hongrie en 1922, elle vit une enfance heureuse dans la petite ville de Nagykanitsa, puis elle part à Budapest pour travailler dans la haute couture. Elle ne se soucie pas de politique et sa famille n´est pas pratiquante. En 1944, à 22 ans, elle est déportée en Pologne, à Auschwitz, survit au travail forcé, à la « marche de la mort »...La très large part donnéeà « l´après-camps » fait toute l´originalité et l´intérêt de cetémoignage. Nous découvrons ainsi comment s´organise concrètement laLibération : le retour d´Irène en Hongrie dans le même train que lesS.S. hongrois, l´accueil froid de la famille lointaine qu´elleretrouve... Pendant 50 ans, Irène taira ce qu´elle a vécu, y compris àses enfants et à son mari. Un jour, elle prend conscience del´importance du témoignage et de la rencontre avec les jeunes. Ellenous parle alors de la place, du rôle du témoin, de la difficulté àdire les choses, et de la difficulté, pour ceux qui n´ont pas connu lescamps, à les « entendre ».Le dossier éclaire son récit et permetde le « contextualiser », de le mettre en perspective, sans avoir àrechercher toutes les clés dans de nombreux livres. "Irène, unesurvivante" représente un document unique de travail et de réflexion.

  • Publié à l'occasion des 40 ans de Mai 68, un livre stimulant et nécessaire ! Cinq témoins d'exception : Jean-Pierre Duteuil, Hélène Lee, François Rauline, Claude Neuschwander et Raoul Vaneigem. Une analyse de fond, accessible cependant à tout lecteur, loin de toute superficialité.0300"Soyons réalistes, demandons l'impossible !" fut l'un des slogans les plus marquants de 1968. Il résume à lui seul un programme politique qu'on qualifierait de "révolutionnaire" ou d' "utopique", et qui symbolise encore aujourd'hui le mouvement étudiant et ouvrier de mai et juin 1968. Qu'en est-il de cette exigence d'impossible, d'utopie, que ces "événements de mai" avaient remise à l'ordre du jour ?
    Ces points de vue très différents sur les événements de mai 68 nous offrent une véritable réflexion sur l'utopie politique.

  • A l'heure où le public français montre un véritable engouement pour l'Inde, un livre vivant et unique pour comprendre, à travers les discours de Gandhi, son rêve politique : faire de l'Inde une nation indépendante et unie.0300Prononcé en 1942, le discours publié ici intégralement pour la première fois en français donne tous les arguments de Gandhi en faveur de l'indépendance de l'Inde. Le livre présente également la controverse qui opposa Gandhi au dirigeant hors-castes Ambedkar, à propose du sort des "intouchables", son projet économique en faveur d'un maintien des traditions dans les campagnes, sa volonté de préserver l'unité entre hindous et musulmans... ainsi que les raisons de l'engagement politique de cet homme d'exception.

  • Un livre qui permet au jeune public de notre époque de trouver, à travers les extrait de discours présentés, des éléments de réponse à des questions très actuelles ; sur le Che et sa vie, sa personnalité, et aussi sur l'être humain en général.0300Sans jamais porter de jugement, le but de ce livre est d'expliquer la pensée politique de Guevara. Le Che est un personnage d'exception qui a vécu intensément. Sa pensée politique est elle aussi d'une richesse peu commune. Par les extraits de discours proposés, dont certains sont traduits pour la première fois en français, et par leur mise en perspective, l'auteur montre que nombre d'aspects de Che Guevara restent peu ou mal connus. L'image du révolutionnaire se nuance. Elle est aussi plus politique que spectaculaire.Depuis son premier voyage en Amérique latine et dans l'île, en 1980, l'auteur, Philippe Godard, s'intéresse de très près à Cuba. Il a lu une très grande partie des textes et discours de Guevara, dont l'immense majorité reste non traduite, et a discuté de son histoire quasi légendaire avec de nombreux activistes latino-américains. Son travail pour ce livre est guidé par sa volonté de sortir de schémas trop tranchés, qui ne rendent pas compte de la foisonnante réalité du Che, de sa vie et de son oeuvre politique.

  • Une manière vivante et inédite de découvrir la pensée de Malcolm X, personnage emblématique de la lutte contre la ségrégation.0300La première partie de ce livre retrace l´histoire des Afro-Américains aux États-Unis, puis la vie de Malcolm X, notamment ses derniers mois, à partir de sa rupture avec la Nation de l´Islam. Suit un discours de Malcolm X, adressé aux étudiants de l´université McComb, dans le Mississippi, daté du 1er janvier 1965. Ce discours, traduit ici pour la première fois en français dans son intégralité, expose les principaux thèmes de sa pensée politique.L´oeuvre de Malcolm X ne s´arrête pas avec son assassinat, et une autre partie de l´ouvrage présente sa postérité, y compris le programme du Black Panthers Party. Quelques chiffres retracent à grands traits la situation des Afro-Américains dans les États-Unis d´aujourd´hui.Le message de Malcolm X est d´une brûlante actualité. Sa célèbre devise, « Par tous les moyens nécessaires », n´est pas une exhortation à se livrer à n´importe quel type de violence, à foncer tête baissée sans se remettre en question, sans se lancer, finalement, dans le combat politique. Le premier « moyen nécessaire » à toute libération est de réfléchir profondément à ce qui doit être mis en oeuvre pour vaincre l´oppression. C´est ce qu´a fait Malcolm X, en reconnaissant ses erreurs de jeunesse et en se livrant à une autocritique approfondie de son rôle comme porte-parole de la Nation de l´Islam. Ainsi, après avoir demandé un État séparé pour les Noirs, il a fini par prôner l´abandon définitif de la ségrégation entre Noirs et Blancs. Il a réalisé que son objectif : obtenir que le monde respecte en tant qu´êtres humains le peuple noir, ne pouvait se réaliser qu´en édifiant une société autre, fondée sur la fraternité entre tous les êtres humains.

  • Un document Syros pour comprendre, en ce "siècle du terrorisme" marqué par le 11 septembre 2001, les politiques qui se cachent derrière les divers terrorismes.0300Il n'y a pas un terrorisme, mais des terrorismes. Certains sont le fait des États, d'autres de groupuscules politiques, révolutionnaires ou nationalistes, d'autres enfin de groupes de "fanatiques", religieux notamment. Avec le 11 septembre 2001, le XXIesiècle s'annonce comme le siècle des terrorismes. Face à ce phénomène, l'auteur propose un décryptage nécessaire pour vaincre ces politiques du pire.

  • Cinq discours pour penser libre. Cinq discours percutants qui nous disent que le futur n'est pas une simple prolongation du présent. Il doit se rêver d'abord, et puis se construire. Malcolm X, Martin Luther King, Ernesto Guevara ou Mohandas Gandhi ont, chacun à leur manière, exhorté les foules qui les écoutaient à se saisir de leur destinée. Le cinquième discours constitue une sorte de synthèse de trois expériences politiques : Gandhi en Inde, Mandela en Afrique du Sud et Martin Luther King aux États-Unis. C'est l'écrivaine indienne Arundhati Roy qui tire ce bilan de leurs expériences politiques.Ces cinq discours incontournables, qui font partie de notre héritage, sont autant d'outils pour penser librement le monde actuel et construire notre avenir. Loin du "No Future", ils démontrent à l'inverse que la politique est, plus que jamais, à l'ordre du jour.

empty