Silène

  • Texte populaire et enfantin, La Friquassée crotestyllonnée est un poème de 716 vers, paru à Rouen en 1601 et dont l'anonyme auteur aurait écrit "à bâtons rompus tout ce qu'il entendait autour de lui". Ce livre fort rare est un florilège de dictons rimés, formulettes, comptines, proverbes, bribes de chansons, ponctuant les enfances normandes du XVIe siècle.
    Véritable référence de la chanson rabelaisienne, sermonnée, chantée ou paradée, elle est servie en ancien français par une langue chatoyante, où il fait bon manger et boire. Savamment et savoureusement commentée par deux membres d'une fantasque académie du XIXe siècle, cette édition propose la mise en perspective des points de vue sous la plume affûtée de Bernadette Bricout et invite à une surprenante redécouverte.
    Le texte, complété d'une approche critique, contribuera largement à hisser La Friquassée au rang des divines bouffonneries tout en faisant découvrir aux contemporains des formulettes et chansons toujours en vogue et des inventions poétiques d'une singulière modernité.

  • Marie Faucher sillonne l'étymologie comme une contrée imaginaire pour livrer un opus aussi ludique qu'instructif. Partir de la langue pour en narrer les méandres, les errances et les certitudes : au travers d'exemples et termes savamment choisis, l'auteur déambule dans les dédales du français, latin, médiéval et moderne. Conçu comme un jeu de piste, elle invite son lecteur à retrouver le sens premier des mots, avant de s'être parfois un peu égarés, chargés, enflés ou amaigris, déformés, contrariés, détériorés, usés et perdus, déviés par un usage impropre, par nos humeurs ou nos fantaisies. Les mots ont leur malice. Une lecture et un parcours dont on ne se lassera pas de sitôt...

  • « Dire ou étudier les contes, ces histoires de tous les temps, c'est se confronter à celui qui est le nôtre. » La Femme et les garçons retrace l'évolution de l'image féminine au sein des contes traditionnels. Le vêtement, la maternité, la fertilité, la nourriture, la cuisine, le foyer : les femmes se glissent dans chaque recoin du récit, attendues, espérées, guettées, épiées par un homme malveillant, un amant éconduit, un père jaloux. Ce livre est aussi le fruit d'un éminent travail de recherches autour du conte La Fille du Diable. Jean-Jacques Fdida y passe au crible les variantes, les régions et les époques d'une même narration. Chacune d'elle conduit inévitablement à une autre, retraçant une riche procession, de Blanche neige à Barbe bleue en passant par La Belle et la Bête.

empty