Littérature générale

  • La ville jordanienne a historiquement peu contribué à la construction nationale, l'élément décisif ayant été l'allégeance directe à la monarchie hachémite. L'urbain serait en Jordanie un espace peu favorable à l'expression d'une citoyenneté détachée des appartenances primaires.. Pourtant, au sein de la capitale, des citadins parviennent à lancer des initiatives de participation citoyenne au service de la collectivité, manifestant leur appartenance à une élite urbaine post-moderne et faisant même participer la ville à une « citoyenneté mondiale ». Ce livre aborde par la ville la question abondamment étudiée de l'identité nationale et de la citoyenneté en Jordanie, en montrant les formes d'intégration et de démarcation des différentes composantes de la population dans l'espace urbain. Il adopte une approche diachronique qui présente le rôle des villes dans la construction nationale jordanienne, puis les modes de gestion des espaces urbains et enfin les pratiques individuelles de l'urbain détachées des affiliations primaires.

empty