Marcel Broquet

  • "L'épopée touchante d'une femme qui a toujours honoré son amour de la musique »
    Surnommée « la reine du country western », Marie King a marqué son époque. Cette musique, elle l'a dans le sang depuis toujours et lui a dédié 60 ans de carrière.
    Avec émotion, Marie King s'adresse à son public : « Vous qui m'avez connue, de près ou de loin, laissez-moi vous raconter, avec tout le respect qui vous est dû et tout mon amour, les aventures de ma vie à travers mes souvenirs, ma grande histoire d'amour avec Bob King et l'amitié que j'ai développés avec mes musiciens et de nombreux artistes du country. Nous formions une véritable famille.
    Vous découvrirez mon enfance, mes questionnements, mes décisions, mes doutes, mes bonheurs et aussi mes souffrances.
    Ensemble, nous parcourrons les moments marquants de mon existence, les hauts et les bas de la vie.
    Vous saurez ainsi ce qui se cache « de l'autre côté de la montagne » évoquant à la fois la chanson très connue Quand le soleil dit bonjour aux montagnes et le fait que derrière la scène, se cachent parfois bien des secrets.
    Merci de l'amour que vous m'avez donné. »
    Carole Ann King relate ici l'histoire de sa mère Marie King, véritable icône de la musique country western avec qui elle a partagé la scène, comme chanteuse de musique country western, durant 40 ans. C'est l'auteure Rosette Pipar qui a réécrit les textes à partir des entretiens de Marie King
    et de sa fille Carole Ann qu'elle a rencontrée.

  • Animée d'une passion de vivre à l'épreuve de tout, Soeur Angèle s'active, plus que jamais, pour honorer sa mission « Être au service de l'être humain ». Sa biographie, un véritable succès de librairie, a relaté son histoire jusque dans les années 2009 environ. Ce livre est la suite de sa vie parsemée d'activités, de rencontres, d'évènements heureux et aussi parfois difficiles. L'optimisme et la joie contagieuse y sont omniprésents. Si sa présence à
    la télévision a nettement diminué, il n'en reste pas moins que Soeur Angèle, fidèle à sa capacité
    d'adaptation, a su répondre à d'autres engagements. Au fil des pages, vous saurez tout sur les dessous de son histoire, depuis 2009. Un véritable feu roulant d'activités : elle parcourt la planète avec des groupes de québécois, crée sa fondation au profit des jeunes défavorisés, invente son propre fromage, donne son nom à des vins sans alcool, fait l'objet d'un grand reportage à
    la télévision, participe à un documentaire sur sa région natale La Vénétie, reçoit de nombreux honneurs dont l'ordre du Canada, l'Ordre du Québec et récemment, le Trèfle d'or. Elle est aussi nommée Ambassadrice de la Ligue mondiale pour le droit au bonheur à Monaco...
    Des leçons de vie et des réflexions inédites dont elle seule a le secret :
    o Rebondir après une mauvaise nouvelle.
    o Être à l'écoute de son coeur et de son âme.
    o Réconforter malgré un emploi du temps chargé.
    o Créer de nouveaux projets et stimuler chacun.
    o Rester authentique et fidèle à ses valeurs sans avoir peur de prendre position.
    De nombreuses confidences témoignent de l'impact de Soeur Angèle dans la vie de gens qui sont marqués du sceau de sa joie de vivre et de son aura de lumière.
    Près d'une décennie racontée au rythme effervescent de la vie de Soeur Angèle qui fête ses 80 ans avec un coeur grand comme « une grenade prête à exploser de millions de petits grains de joie ».

  • Après avoir été maire de la Ville de Sherbrooke pendant huit ans et président de l'Union des municipalités du Québec pendant 18 mois, Bernard Sévigny a saisi sa
    plume pour nous faire vivre « pourquoi » et « comment » sont prises les décisions par les élus municipaux dans les hôtels de ville. D'une façon structurée, intelligente et éclairante, l'auteur lève le voile sur les pratiques de gouvernance propres aux municipalités du Québec.
    Il aborde dans un style franc et direct, les dynamiques politiques, les tensions et les
    grands enjeux auxquels font face les municipalités du Québec à travers ses 16 ans d'expérience comme conseiller municipal et maire d'une grande ville. Un récit documenté d'une grande limpidité où on reconnait la plume de l'ancien journaliste qui pendant dix ans a couvert l'actualité
    économique et politique à TVA Sherbrooke.
    Outre un préambule personnalisé dont l'objectif est de camper les valeurs de l'acteur politique, l'ouvrage est divisé en cinq sections : le rôle de l'élu municipal, la gouvernance municipale, l'élu et l'administration municipale, les relations élus locaux et médias, le développement d'une grande ville et la campagne électorale municipale. Le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire de 2016 à 2018, M. Martin Coiteux, signe la préface de l'ouvrage.
    Comme des poissons dans leur bocal, les élus municipaux vivent dans un univers presque clos dont les dynamiques ne sont visibles que de l'intérieur malgré l'attention médiatique dont ils font l'objet. Pour mieux comprendre cet univers... Bernard Sévigny vous propose un voyage dans L'Aquarium municipal.

  • L'Histoire du Judo au Canada fut publiée
    dans sa version originale en 1998 par
    Glynn Arthur Leyshon pour souligner le 40e
    anniversaire de Judo Canada. Aujourd'hui,
    Nicolas Gill propose une mise à jour de cette
    histoire qui tient compte des nombreux
    développements durant les vingt dernières
    années de cette discipline sportive encore méconnue.
    Le nouvel ouvrage contient désormais des biographies de 26 héros et héroïnes du tatami, 22 biographies de pionniers et bâtisseurs de même que plusieurs sections sur l'arbitrage canadien et international, le développement du judo chez les femmes, le déménagement du Centre national de Judo à Montréal, et le répertoire des kodansha canadiens.
    On trouvera aussi la liste des tournois internationaux au Canada de même que des données d'archives sur les différents groupes de médaillés. Un texte de réflexion sur l'avenir du Judo au Canada clôt cette nouvelle compilation.

  • Un portait écrit? Genre littéraire, il emprunte ses qualités au portrait pictural. Parmi les genres de peinture que le peintre Bernard Aimé Poulin privilégie, il y a le portrait.
    Donc, le portrait d'un portraitiste. En quelque sorte, un écrit pour faire voir ! Tout au long de ses 50 ans de carrière, Poulin présente des thématiques aussi variées que sa palette est riche. Le livre fait ressortir ses portraits de gens illustres, mais aussi ceux d'enfants, d'hommes et de femmes. L'enfant capté dans sa créativité, ses émotions, sa capacité de contempler ou de s'étonner. Vous verrez des pièces attendrissantes touchant la santé de l'enfant. Bernard fut un grand mécène auprès des institutions vouées aux enfants
    dans le besoin.
    Benoît Cazabon nous donne à apprécier le parcours d'un artiste reconnu en posant des
    questions sur son engagement. Son livre retient de nombreuses oeuvres tirées d'une collection qui dépasse 3000 tableaux. Il dit : «J'ai tenté de percer la curiosité, les connaissances, l'émotion et l'inachevé qui motivent l'artiste Bernard Poulin.»
    Poulin se démarque par sa qualité d'observateur. Enfant, il était frustré que son pinceau ne reproduise pas ce que son oeil voyait. Sa persévérance eut gain de cause. À votre tour d'exercer vos talents d'observateur et d'apprécier de belles pièces : nature morte, paysage urbain, mers et eaux, que ce soit au Canada, en Italie, en France ou aux Bermudes, vous serez convié au voyage.
    Dans sa préface, le Très honorable Jean Chrétien déclare : «Je tiens à féliciter l'auteur, Benoît Cazabon et l'artiste Bernard Poulin, pour avoir réuni leurs talents dans cette réalisation de qualité. Je leur souhaite une large diffusion pour que les canadiens et tous ceux et celles qui aiment la peinture puissent se nourrir à la lecture de ce beau livre.»

  • Au lendemain de la guerre, la jeune Angiola émigre à 17 ans Soeur Angèle (Angiola Rizzardo) est née en Italie en 1938, à l'aube de la deuxième guerre mondiale à Cavaso del Tomba (Trévise en Vénétie), d'une famille nombreuse de paysans montagnards. Elle a connu toutes les horreurs d'une guerre absurde et son lot d'injustices sociales et de discriminations raciales et politiques. Une fois la guerre terminée, elle décide d'émigrer. À peine âgée de 17 ans, elle entreprend seule ce grand périple jusqu'au Québec.

    Une vocation claire
    Au Québec, elle se dédie à la cause des immigrants, leur offrant son aide sans aucune distinction de race ni de culture. Sa dévotion à la Madonna del Covolo est grande, Elle qui depuis sa plus tendre enfance toujours la protégea et la sauva miraculeusement dans les situations les plus dangereuses. Ainsi voit-elle sa mission s'accomplir lorsqu'elle entre dans les ordres et rejoint la congrégation de Notre-Dame du Bon-Conseil à Montréal.

    Animatrice à Radio Canada aux saveurs de l'Italie
    De façon inattendue, elle entre à Radio-Canada et devient petit à petit une grande vedette. Elle prône une alimentation canadienne saine, sans renier ses lointaines origines vénitiennes, souvent source d'inspiration dans ses recettes. Sourire aux lèvres, partout, on l'apprécie. Elle reçoit d'ailleurs le titre d'ambassadrice officiel du Ministère de l'Agriculture du Canada. Elle se voit également décerner le prestigieux prix du Gouverneur général du Canada.

    Une énergie incomparable
    Aujourd'hui encore, elle est très active dans le monde artistique. Conférencières, animatrice, porte-parole, Soeur Angèle jongle avec un agenda très occupé. Elle voyage aux quatre coins de la planète. Avec grande simplicité, elle a côtoyé les plus grandes personnalités ecclésiastiques, politiques et artistiques, laissant à toutes le souvenir inoubliable d'un parfum de paradis...

  • Médaillé aux Jeux Olympiques de Barcelone
    (1992) et de Sydney (2000), médaillé à trois championnats du Monde, aux jeux du
    Commonwealth, ceux de la Francophonie
    et les Panaméricains, Nicolas Gill est
    considéré par la critique et le public comme
    le plus grand judoka du Canada.
    Détenteur d'un 7e dan, l'ancien élève de
    Me Hiroshi Nakamura au dojo Notre-
    Dame-de-Grâce a impressionné le public
    et les spécialistes par ses nombreuses
    performances mais tout autant par sa
    philosophie de combat et ses prises de
    positions sur son sport de compétition
    qu'il pratique depuis l'âge de six ans.
    Aujourd'hui, après sa conquête, celui
    qu'on a surnommé « l'homme aux mille
    mouvements », administre désormais les destinées de Judo Canada.
    Gill a eu un parcours athlétique hors du commun : il a su tout au long de sa
    longue carrière faire le meilleur avec des ressources financières modestes à
    l'extrême. Intronisé au temple de la renommée du Judo québécois en 2007,
    il confiera : « Ce qui me rend heureux, c'est d'avoir fait bonne figure pendant
    aussi longtemps et d'avoir su rebondir après les blessures et les changements
    de catégories ».
    Par-delà son bon esprit sportif reconnu, on retrouve la vaillance, l'humilité et le
    courage de ceux qu'on appelait autrefois les samouraïs !

  • Timide et hypersensible, Giorgia ressent, depuis sa tendre enfance, une connexion avec son âme et avec un univers invisible. Guidée par son intuition, sa foi et surtout son coeur, elle abandonne des études en droit et décide d'honorer sa passion, le chant et cette voix découverte, par hasard.
    Pour la première fois, Giorgia dévoile les étapes de sa destinée de femme, de mère et de chanteuse. Elle se rappelle ce parcours parsemé d'embûches.
    Avec candeur et simplicité, elle témoigne comment elle a réussi à dépasser ses peurs, se faire confiance et s'aimer. Un véritable cheminement spirituel à livre ouvert qui fera écho à chacun d'entre nous, souvent tiraillé entre la tête et le coeur.
    Elle quitte l'Italie et rejoint Maurizio, son agent et mari au Québec.
    Ensemble, ils n'ont qu'une mission : partager la magie de la musique avec
    des admirateurs qui témoignent de son effet thérapeutique incroyable.
    Propulsée en concert aux quatre coins de la planète, adulée en Asie, ses albums ont franchi le sommet du palmarès de la musique qui procure un bien-être. Sa voix, une authentique émanation de l'âme, lui confère une impression céleste, un baume pour le coeur. Est-ce pour cela que d'aucuns la surnomment l' « ange » ?
    Connectée à la source divine, alignée avec ce filon d'or sincère et authentique, GIorgia incarne et partage tout l'amour qu'elle ressent. Une fabuleuse histoire de destin et d'espoir qui encourage chacun à trouver
    sa voie et suivre son étoile.

  • Diane est une femme enjouée, performante et appréciée de tous. Ses amis, ses collègues et Réjean, son mari, en témoignent. Elle travaille à la DPJ, prend tout à coeur et vit à cent mille à l'heure. Dans une quête de perpétuel dépassement de soi, aux prises avec des blessures d'enfance comme nous en
    portons tous, Diane couche ses réflexions dans ses carnets intimes. Dualité oblige, elle y dévoile ses questionnements, ses angoisses, mais aussi ses bilans et ses engagements.
    Une première alerte cardiovasculaire aurait dû la convaincre de vivre autrement. Elle le sait. « J'avais besoin d'arrêter le cauchemar ... Je roulais à toute vitesse, celle de l'être désespéré.
    J'ai bien essayé de ralentir, mais j'avais le pied pris dans l'engrenage. »
    À 47 ans, le verdit du cancer du cerveau est fatal, un Glioblastome. Un an tout au plus. Ne faisant rien comme les autres, Diane apprivoise ce « nouvel ami ».
    « Il est moi. Il est en moi. Ce n'est pas mon ennemi. C'est la partie de moi qui est blessée. Ma souffrance. J'ai enfin appris à aimer autant le bon que le mauvais en moi... cessé de m'angoisser puisque je pouvais me pardonner. »
    Réjean et elle font équipe et adoptent une nouvelle philosophie de vie. La leur. Étonnante et parfois dérangeante. C'est le « RESET, un de concept leur permettant de vivre l'instant présent. Chaque nouveau stade de la malade devient la normalité à partir de laquelle ils organisent leur nouvelle vie et ils en profitent durant quatre ans. Diane développe des perceptions sensorielles hors du commun.
    Ressentant l'énergie divine, en communion avec l'univers, elle devient une sorte d'ange lumineux et répand autour d'elle une aura de joie et de bonheur comme en témoigne une dizaine d'amis et membres
    de la famille.
    L'histoire de Diane, c'est notre histoire à tous. La quête du bonheur universelle. La souffrance vient de nos attentes, des modèles qui empoisonnent notre existence et auxquels nous adhérons, dociles. La
    Vie ne nous en demande pas tant.
    « Un papillon s'est posé sur moi, effleurant à peine ma peau. Légèreté affolante. Il m'a adoptée. Au lieu de virevolter impatient dans la nature, il a posé ses ailes sur moi durant plus de vingt minutes. Je ne bouge pas, complètement subjuguée par ce petit miracle. Je sens la vie. Je fais partie du tout. Mes anges sont là. De petits signes, sortes de clins d'oeil, me rassurent dans ce cheminement conscient vers ma mort. »
    Voici un cri de l'âme authentique. Une formidable leçon de vie.

  • Comme une moniale dévouée à son sacerdoce, Cora, la femme d'affaires québécoise, dévoile l'audace, la foi, l'amour et la détermination à l'origine du succès fulgurant que son entreprise connaît aujourd'hui. À l'époque, le premier petit resto Cora fut créé pour assurer la survie de ses trois adolescents.
    Ces lettres, adressées à sa marque de commerce, s'expriment dans un style et un ton rappelant son domaine de prédilection : la cuisine. Les expressions inusitées et les mots délicieux de cette «mère-poule», comme elle se nomme elle-même, nous font saliver tout en racontant ses péripéties et ses états d'âme.
    Page après page, la mère de famille-chef d'entreprise invite à cheminer avec elle dans son monde de créativité et d'amour vers la réussite comme en témoigne le résultat. Le réseau actuel de 130 restaurants Cora, à travers le pays, sert quotidiennement plus de 40000 clients.
    Lettres d'amour à mon Soleil, c'est le chant du cygne de cette personnalité visionnaire qui « ne revendique aucune intelligence si ce n'est celle du coeur, constamment à l'écoute d'une inspiration venant d'au-delà même de son Soleil adoré ».

  • Du haut de ses dix ans, Juliet passe des jeunesses hitlériennes à une jeunesse rurale à Bassecourt dans le Jura suisse, pour fuir le nazisme avec sa mère. Après des études rudimentaires, elle travaille successivement à Berne, Londres, Salzbourg puis Genève où Juliet entre aux Nations Unies. Trois ans après, elle est envoyée en mission en Tunisie alors que la Guerre d'Algérie fait rage. OEuvrant dans le domaine des Droits de l'Homme, Juliet passera près de vingt ans dans ce pays et sera amenée à rencontrer des gens qui ont compté dans l'Histoire comme d'autres qui deviendront ses amis. Un différend conjugal obligera Juliet à quitter précipitamment Tunis. Elle sera séparée de ses enfants pendant cinq ans : un enfer pour une mère. Tenaillée par cette situation qui va se dénouer par surprise, elle résiste et surmonte les pires ennuis. Dans le même temps, Juliet se lie avec une avocate argentine exilée. Toutes deux partagent les mêmes aspirations pour les populations précaires. C'est en France, à Paris, que les deux jeunes femmes se retrouvent, heureuses de vivre cette amitié particulière. Par leurs métiers respectifs, toutes deux rencontrent des personnalités et croquent la vie à pleines dents. Juliet va affronter d'autres épreuves avant de profiter pleinement des petits bonheurs que la vie et les siens lui offrent. Ce livre est le récit d'une vie mouvementée emplie d'opportunités qui ont conduit son personnage dans des situations aussi invraisemblables qu'imprévisibles. Toutes les personnes qui s'intéressent à la construction de leur identité dans un environnement multiculturel trouveront, à travers ce vécu, des réponses à certaines de leurs questions.

  • Ce livre est une suite d'histoires de vie singulières écrites entre juillet et décembre 2015. Je vivais alors un deuil profond, car je venais de perdre mon mari qui a partagé ma vie durant trente-six ans et pour qui j'ai agi comme proche aidante. En 2014, j'avais perdu également mon frère
    unique et je jonglais avec l'idée de quitter la politique.
    Mes doigts courraient sur le clavier. Mon coeur s'ouvrait, se détendait au fur et à mesure que j'avançais des mots. Je jouais avec le temps et l'espace.
    Ces récits autobiographiques sont présentés sans autre ordre chronologique
    que celui de la dimension des lieux de mon coeur à des moments précis de ma vie. Ils mettent en lumière plusieurs personnes qui ont marqué ma trajectoire de vie. Bien sûr, cet ouvrage est parcellaire puisque plusieurs autres personnes significatives ont croisé ma route.
    J'ai toujours travaillé sans me retourner pour ne pas voir ma vie qui défilait
    à la vitesse d'un mannequin à longues jambes. Mettre un frein, ajuster son
    refrain et juste ne rien faire de précis n'a jamais fait partie de mon rythme. Mais cette récente déviation de mon parcours me force à ralentir le tempo et à me donner du temps pour me découvrir.
    L'approche intimiste que j'ai privilégiée me permet un nouveau regard sur ma vie. Cette expérience m'a permis de constater à quel point j'aime réellement cette forme de communication qu'offre l'écriture et que je partage avec vous.

  • Voici un livre qui s'adresse à tous ceux qui voudraient connaître et améliorer leur voix - autant les chanteurs professionnels que les néophytes - et ce, dans les genres musicaux les plus disparates. Élaboré ici dans un style simple et accessible, ce vaste enseignement, issu des traditions et connaissances qui circulent dans les studios et conservatoires depuis l'époque du bel canto, est un outil inestimable pour tous les chanteurs qui cherchent à définir ou à améliorer leur instrument afin de parfaire leur art.
    « Chanter - la chose la plus proche de cette mystérieuse exigence qui nous presse tous de nous exprimer..»

  • Sa rigueur à l'entraînement et son potentiel inné ont permis à Régent
    Lacoursière une ascension fulgurante, en nage et en compétition, récoltant au passage une dizaine de records chez les amateurs et une sélection au sein de l'équipe canadienne de natation des Jeux
    de l'Empire britannique et du Commonwealth en 1954. Son attirance pour les épreuves de longue distance l'a amené à devenir professionnel dans cette discipline et, au cours de sa carrière de plus de 20 ans, il a récolté 16 records du monde.
    Que ce soit dans les eaux chaudes, infestées de méduses, en Amérique du Sud ou dans les vagues fortes de la côte est du Pacifique au Mexique et aux États-Unis, ou dans les eaux froides et polluées
    au Canada, Régent Lacoursière trouvait la motivation, l'énergie et le courage d'atteindre le fil d'arrivée... dont à 15 reprises à la Traversée du lac Saint-Jean.
    Après plus de 40 ans d'enseignement à son école de natation (au-delà de 3 millions de cours) et une solide carrière internationale, Régent Lacoursière est sans l'ombre d'un doute : L'HOMME DE L'EAU.

empty