Mame

  • Sous la forme d'un récit à 4 voix, Julie Chaboud raconte sa rencontre avec trois personnes bousculées par la vie, comme elle : Dany, 70 ans, vit seul depuis un divorce douloureux ; Osas, jeune nigériane, est victime d'un réseau de prostitution ; Florence, religieuse contemplative, a rencontré Dieu à la suite d'un très grave accident. L'auteur, jeune mère de famille, a découvert tardivement la trisomie de son deuxième enfant et se bat avec son mari pour protéger leur petit garçon des préjugés. Au fil des chapitres aux voix différentes, on découvre petit à petit l'histoire de chacun, leurs blessures, leurs combats, leurs espérances avant qu'ils se retrouvent lors d'une tournée avec une association qui vient en aide aux prostituées. Plus rien ne sera comme avant..."Ce petit livre est comme un conte qui ouvre à une réalité nouvelle où la lumière est tendresse." Jean Vanier, fondateur de l'Arche

  • Isabelle et Dauphine, deux jeunes étudiantes d'école de commerce, partagent un désir ardent de faire aimer le Christ. Peu à peu, au fil des événements de leur vie, de rencontres, de prières, émerge un projet concret : « la Mission Isidore » (du nom de saint Isidore le Laboureur, saint patron du monde rural).Pendant une année, Isabelle et Dauphine mettent entre parenthèses leur cursus universitaire pour être au service de deux paroisses de l'Allier et du Puy-de-Dôme. Cet ouvrage enthousiasmant et plein de fraîcheur est le récit de leur expérience novatrice, avec ses élans, ses joies, ses difficultés. Il retrace également la naissance d'un autre mouvement de jeunes missionnaires, les WEMPS (Week-ends mission prière service). Mais il est surtout une mine d'inspirations et de renseignements pour tout jeune qui aurait, lui aussi, l'intuition d'une évangélisation novatrice.

  • Dans un style plein de franchise et de spontanéité, Benoît offre au lecteur une peinture à la fois drôle et bienveillante d'un certain milieu catholique parisien vu par les yeux d'un célibataire (presque) impénitent. Derrière les anecdotes, les expériences et les réflexions qu'il nous livre, il dessine la carte du tendre de la génération Jean-Paul II, tiraillée entre le désir de se donner pleinement dans le sacrement du mariage et les aléas de la vie moderne. Ce faisant, il décrit aussi un authentique cheminement spirituel : comment se libérer de fausses idées ou d'impasses existentielles pour appréhender de façon plus sereine la relation amoureuse. Il livre ainsi un précieux vademecum pour déjouer des pièges qui entravent souvent notre vie sentimentale, quel que soit le milieu auquel nous appartenons.

  • À 37 ans, Léonard, père de quatre enfants, éprouve les premiers symptômes d'une maladie diagnostiquée huit mois plus tard : une Sclérose Latérale Amyotrophique (« maladie de Charcot ») qui le prive peu à peu de tous ses muscles et le rend prisonnier d'un corps qui ne répond plus. Léonard garde le sourire et connaît la joie malgré l'épreuve, la souffrance et la mort quatre ans plus tard.Avec une grande justesse de ton, son épouse raconte l'humour indéfectible de Léonard malgré la maladie croissante. Elle dévoile une personnalité édifiante aussi accessible que simple. Ce livre rapporte le cheminement de toute une famille dans les difficultés, la souffrance et la mort. Il révèle comment la joie peut demeurer présente au coeur de l'épreuve. Le lecteur ressortira transformé de ce témoignage bouleversant, à dévorer d'une traite !« Le témoignage d'Axelle sur l'agonie de Léonard est un hymne à la dignité aux extrêmes de la vie. Un véritable envoûtement. »
    Philippe Pozzo di Borgo, extrait de la préface

  • La lecture du Petit Prince, à dix-sept ans ans, a marqué pour Stan Rougier le début d'une grande « aventure » spirituelle avec Antoine de Saint Exupéry. C'est lui, en effet, qui parvint à le détourner du matérialisme ambiant. En renouvelant le langage de la recherche de Dieu, l'aviateur-poète lui ouvrait les portes de sa vocation religieuse. Durant plus de soixante années, Stan Rougier a pu constater combien les oeuvres de Saint Exupéry répondaient à la soif de sens des jeunes qui « avaient mal de la poussée de leur âme ». L'âme humiliée réclame son dû.Loin de se contenter d'exprimer une dette personnelle, ce livre est aussi l'occasion, pour Stan Rougier, de restituer toute l'intensité de la quête intérieure d'Antoine de Saint Exupéry et de mettre en lumière la place centrale que les Évangiles y ont réellement prise.« Que peut-on dire aux hommes ? » est ainsi, tout à la fois, un sillage dans la quête du sens de la vie, une invitation à l'enchantement de l'âme et à la redécouverte d'un des plus grands écrivains français du XXe siècle.

  • "Ne pleurez pas, la mort n'est pas triste" : voilà un titre surprenant, voire provocateur. C'est pourtant le message laissé par Géraldine à son médecin la veille de sa mort. Élisabeth Mathieu-Riedel nous fait partager son expérience auprès des personnes en fin de vie et de leur famille dans la simplicité et l'émotion. Son témoignage plein d'espérance l'atteste ; il y a des fins de vie lumineuses.

  • Jésus n'appartient à personne ! Une longue méditation de Stan Rougier sur le Christ, accompagnée de 40 réponses de contributeurs - sollicités avec l'aide précieuse de Corinne Prévost - à la question de Jésus "Pour vous, qui suis-je ?"
    Parmi ces contributeurs : Tim Guénard, André Comte-Sponville, Michel Kubler, Xavier Emmanuelli, Jean Delumeau, Guy Gilbert etc.

empty