Fantasy & Science-fiction

  • Dans une société moins différente de la nôtre qu'on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l'on soigne par un traitement radical, voire mortel.

  • Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.

    Couples esseulés, enfants de la dernière chance, victimes du hasard et préda¬teurs en tous genres: la faune bigarrée de ce recueil fraye en eaux troubles. Seize nouvelles où une humanité ordinaire s'inflige les petites et grandes violences issues de l'incapacité d'aimer, de la haine brûlante et des regrets mortels. Tambour bat¬tant, Stanley Péan traque ses personnages jusqu'à l'heure des choix, là où tout bascule... Un parcours haletant, néanmoins adouci par le contrepoint intimiste du narrateur, dont la petite musique de nuit distille la nostalgie des amours mortes. So¬leil noir porté par une plume incandescente, Autochtones de la nuit explore la face obscure du rêve américain.

  • - Tu t'appelles Emo. Est-ce que c'est ton vrai ?

    - C'est le nom qu'on m'a donné, un jour, pour m'insulter. Et que j'ai choisi de garder.



    Au fil du temps

    Morts et vivants

    Tissent le chemin

    Magique et coloré

    De l'amitié.

  • Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.

    Couples esseulés, enfants de la dernière chance, victimes du hasard et préda¬teurs en tous genres: la faune bigarrée de ce recueil fraye en eaux troubles. Seize nouvelles où une humanité ordinaire s'inflige les petites et grandes violences issues de l'incapacité d'aimer, de la haine brûlante et des regrets mortels. Tambour bat¬tant, Stanley Péan traque ses personnages jusqu'à l'heure des choix, là où tout bascule... Un parcours haletant, néanmoins adouci par le contrepoint intimiste du narrateur, dont la petite musique de nuit distille la nostalgie des amours mortes. So¬leil noir porté par une plume incandescente, Autochtones de la nuit explore la face obscure du rêve américain.

  • L'Area fuit la Tuuli et met le cap sur la Terre. Shila conduit le cargo vers sa ville natale: Terata. Elle y rencontre Ikarim, qui a travaillé avec elle à la solde du maître. Ils vont protéger ensemble le tout dernier pulsar. Cela ne sera pas sans péril...

    Sur l'Area, la tension monte. Shila n'a qu'une pensée: capturer le dragon Hynamë pour lui arracher son abeille et redonner vie à Myko, l'être aimé. Aniki est contre, et beaucoup se joignent à sa cause. La grogne augmente, l'équipage est déchiré. Lorsque le Galesiki apparaît sur les écrans radars, tout bascule.

  • La nuit, tous les chats son gris, dit le proverbe. La nuit, c'est aussi le moment redouté où les hantises du passé ressurgissent sans crier gare. Démons du coeur et du corps de l'Amérique urbaine, ou fantômes ancestraux venus d'une Haïti fantasmée, ces impitoyables chimères assaillent les personnages de La nuit démasque. À ce jeu de la vérité nocturne, certains ne verront jamais poindre l'aube.

  • Le coffret Les Pulsars comprend les trois tomes de la trilogie : L'abeille de Lokimë o Les étoiles mortes o Le dernier pulsar_x000D_
    _x000D_
    Apikela, une organisation basée sur la Terre, a lancé la flotte de six cargos dont l'Area fait partie. Leur mission : arracher au dragon-dieu Lokimë l'Abeille qu'il porte dans sa gorge et qui a le pouvoir de ramener un défunt à la vie. La vie sur l'Area sera bouleversée par l'arrivée de Shila, jadis emportée une par une tornade du désert._x000D_
    _x000D_
    Une trilogie de science-fiction où Eve Patenaude, auteure québécoise de la relève, entremêle avec brio suspense, mythologie et mondes parallèles.

  • Naoka découvre que la mission diplomatique à laquelle elle doit participer avec cinq autres Enfants de Nivia est en fait une terrible conspiration orchestrée par Leïta, une des Soeurs Blanches qui leur a fait don du pouvoir de contrôler la glace. Naoka réussira-t-elle à contrecarrer ses plans ?

  • Sur une île merveilleuse, divisée en quatre domaines gouvernés par des démons jumeaux, la vie se dégrade. Mérikir, démon de pierre, a soif de pouvoir.
    Il élimine son frère Amuleï et s'en prend aux humains. Il leur jette un maléfice qui les attire à Litheira, son domaine, et les transforme en pierre. Seuls Alaka et Lioro y échappent, car ils sont protégés par leur aka, leur animal de compagnie, qui n'est nul autre qu'Amuleï ! Aidés du démon, Alaka et Lioro partent à la recherche de leurs parents. Leur chemin sera semé d'embûches et de rencontres étonnantes.

    À propos de lauteure :
    Eve Patenaude est née en 1979 à Saint-Isidore, a étudié à Sherbrooke et vit présentement à Montréal. Elle est bachelière en littérature et a travaillé comme rédactrice de sous-titres pour malentendants. Elle occupe présentement deux emplois à temps plein : écrivaine et mère de deux garçons formidables.

  • Quel mystérieux lien unit le trompettiste Gabriel D'ArqueAngel, étoile montante du jazz contemporain, et le sanguinaire Barthélémy Minville? Autrefois éminence grise du régime duvaliériste, Minville s'est installé à Montréal, au grand dam de la communauté haïtienne locale.

  • Dans une société moins différente de la nôtre qu'on aimerait le croire, le sentiment amoureux est une maladie mentale grave que l'on soigne par un traitement radical, voire mortel.

  • Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.

    Couples esseulés, enfants de la dernière chance, victimes du hasard et préda¬teurs en tous genres: la faune bigarrée de ce recueil fraye en eaux troubles. Seize nouvelles où une humanité ordinaire s'inflige les petites et grandes violences issues de l'incapacité d'aimer, de la haine brûlante et des regrets mortels. Tambour bat¬tant, Stanley Péan traque ses personnages jusqu'à l'heure des choix, là où tout bascule... Un parcours haletant, néanmoins adouci par le contrepoint intimiste du narrateur, dont la petite musique de nuit distille la nostalgie des amours mortes. So¬leil noir porté par une plume incandescente, Autochtones de la nuit explore la face obscure du rêve américain.

  • Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.


    Couples esseulés, enfants de la dernière chance, victimes du hasard et préda¬teurs en tous genres: la faune bigarrée de ce recueil fraye en eaux troubles. Seize nouvelles où une humanité ordinaire s'inflige les petites et grandes violences issues de l'incapacité d'aimer, de la haine brûlante et des regrets mortels. Tambour bat¬tant, Stanley Péan traque ses personnages jusqu'à l'heure des choix, là où tout bascule... Un parcours haletant, néanmoins adouci par le contrepoint intimiste du narrateur, dont la petite musique de nuit distille la nostalgie des amours mortes. So¬leil noir porté par une plume incandescente, Autochtones de la nuit explore la face obscure du rêve américain.

  • Nouvelle tirée de Autochtones de la nuit.

    Couples esseulés, enfants de la dernière chance, victimes du hasard et préda¬teurs en tous genres: la faune bigarrée de ce recueil fraye en eaux troubles. Seize nouvelles où une humanité ordinaire s'inflige les petites et grandes violences issues de l'incapacité d'aimer, de la haine brûlante et des regrets mortels. Tambour bat¬tant, Stanley Péan traque ses personnages jusqu'à l'heure des choix, là où tout bascule... Un parcours haletant, néanmoins adouci par le contrepoint intimiste du narrateur, dont la petite musique de nuit distille la nostalgie des amours mortes. So¬leil noir porté par une plume incandescente, Autochtones de la nuit explore la face obscure du rêve américain.

empty