Les Editions de Londres

  • La richesse et la puissance de la littérature américaine font pâlir d'envie. Son histoire est brève, cela va de soi, mais déjà jalonnée de grandes dates, de grandes oeuvres, de grandes écoles, de grands auteurs, à un rythme rarement atteint, toutes nations confondues. Dans ce volume, toutes les époques et tous les auteurs seront convoqués à travers des oeuvres anciennes ou récentes. Essentiellement récentes. Sous la plume des rédacteurs et rédactrices de la Cause Littéraire, se recompose un paysage actuel de la littérature américaine autour de trois de ses thèmes majeurs : Nous avons donc rassemblé ici - pour ce premier itinéraire américain - « Territoires », « Ville » et « Famille ». D'hier ou d'aujourd'hui, la littérature américaine déroule ses horizons, et nous propose sa vitalité incroyable. En route pour la découverte !

  • Le numéro 3 de « Collection » vous propose un florilège de ces lectures qui nous ont marqués, amusés, interpellés et qui pourront être partagées par d'autres via cette publication. Nous espérons qu'elle participera à la prise de conscience des adultes vis-à-vis des productions jeunesse car ils en sont les premiers lecteurs, les acheteurs, les prescripteurs. Ils sont en effet les premiers passeurs de livres pour les plus jeunes. Dans une certaine mesure, ce sont aussi à eux que sont destinés tous ces ouvrages qui transitent par leur lecture avant d'être remis entre les mains des enfants et adolescents.

  • Ces "Carnets d'un fou" de Michel Host sont un tissu d'observations et de réflexions, la chronique quotidienne d'un monde en décomposition. La folie réclame qu'on la sauve du désastre de la raison. Une sorte de bienséance universelle veut l'occulter, comme elle le fait de notre mort. De même que l'on refuse les fous dans notre société bienpensante, on se "bat", ou plutôt on défile pour la liberté d'expression à la condition d'être du bon côté. L'obsession d'être du bon côté est un danger bien plus grave que la dette publique française, les fascistes de tous bords, ou la nullité du monde politique qui dirige la France.
    Michel Host est un grand écrivain français. Goncourt 1986, on l'avait oublié. Lui, il s'en moque, il est de retour. Mais pas du "bon côté". En lisant ces Carnets, on peut être irrité par la virulence de sa pensée polémiste, choqué par certaines de ses saillies. Et alors? Il ne prétend pas être un philosophe, il ne souscrit pas à l'utopie simplette dont nous rebattent les oreilles les journaux obligatoires du gotha parisien. Alors, Host fâchera? Ça oui... ! Ses "Carnets d'un fou", dont nous commençons la co-publication avec la Cause Littéraire pour cet opus 2014, sont la plus violente attaque contre la morale dominante (attaque parfois, souvent excessive) depuis "Les particules élémentaires", "La belle France", ou même "Humain, trop humain". D'ailleurs, à ceux qui le jugeront trop vite, n'oubliez pas qu'au coeur de la pensée "hostienne", il y a l'humain, l'humain comme mesure de toutes choses. Host est le messager d'un ultrahumanisme, qui le conduit parfois à tous les excès. Les "Carnets", ce n'est pas de la dynamite, c'est une promenade au clair de lune dans un champ de mines.

  • Sur la relation critique, beaucoup a été dit et écrit. Disséminés ou perdus sur des blogs, sites ou pages noyées dans le web, ces échos, tantôt coups de coeur tantôt coups de doigt, toujours tapés directement sur un clavier, sont ici rassemblés pour la lecture numérique. Ces échos traitent aussi de textes peu ou pas encore assez connus. Quelques discrets au milieu du fracas des titans. C'est le lot de la littérature. Elle touche à tout, doit tout toucher. Hommage aux méconnus.Traiter des textes revient, au bout de tous les comptes, à honorer ce que l'on traite et à oublier ce que l'on trahit.

  • Michel Host, témoin du temps fou. M.H. ne dit jamais comment il faut penser. Il dit ce qu'il pense. Il écrit dans ses carnets et dans ces carnets ce qu'il pense de ce qu'il vit, lit, voit. 2015. Sensible à l'excès et hypermnésique, M.H. se révolte et s'insurge.

  • Ces "Carnets d'un fou" de Michel Host nous ramènent seize ans en arrière : sa pensée polémiste toujours aussi vive, il nous fait partager ses observations et ses réflexions sur le monde, la politique, la société, au quotidien, tout au long de l'année 2000. Prix Goncourt 1986 pour Valet de nuit, Michel Host est un grand écrivain français.

  • Ces Carnets 2001 montrent définitivement que Michel Host est un philosophe au sens le plus noble et le plus étymologique. Toujours en prise sur son temps, il trempe tous les jours sa plume dans le tragique de l'humain et cherche sans cesse, avec amour, avec passion, cette impossible sagesse que la folie taraude avec des dons d'ubiquité diabolique.

empty