Les Éditions du CRAM

  • La vie et la mort se côtoient tout au long de l'existence humaine. Notre quête de sens ne s'achève jamais. L'être humain ne cesse d'apprendre et de s'adapter tout au long de sa vie.
    La retraite et le grand âge induisent un processus de gains et de pertes qui aboutira inexorablement à un rétrécissement de l'environnement physique, social et personnel.
    Selon le contexte, la société et ses institutions de santé perçoivent le vieillissement comme une dégradation de la valeur de la personne. Cette façon de penser influence les citoyens et les professionnels de la santé.
    Chaque matin, l'être humain entre dans sa vie avec un soi vivant, en transformation, pour s'adapter quotidiennement à de nouvelles réalités. Le réel apprentissage consiste à vivre chaque jour avec la conscience de soi, l'amour et la compassion, à se libérer de l'emprise de la peur, de la culpabilité de vivre.
    La fin de la vie? Un temps pour enfin naître à soi. Avec Valois Robichaud, demandons-nous quand nous cesserons de moraliser, d'infantiliser, de materner les personnes en fin de vie, et de faire de même avec celles qui ont la responsabilité des soins dits palliatifs.
    Pouvons-nous donner à la personne sa dernière chance de vivre dans la dignité en agissant selon ses besoins et sa réalité spirituelle? Ces questions nous concernent tous et toutes, n'est-ce-pas?

  • Voici un ouvrage sur la relation affective et profonde, un livre d'espoir en ce début de siècle où les difficultés relationnelles mènent souvent aux conflits non résolus, aux « faire semblant », à l'incommunicabilité, voire à la rupture.
    Par ses expériences relationnelles auprès de ses proches et ses expériences professionnelles au Centre de Relation d'Aide de Montréal, l'auteur a un jour compris que l'amour ne suffit pas pour qu'une relation affective soit durable et satisfaisante. Pour assurer son épanouissement et sa continuité, il faut apprendre à communiquer authentiquement. Toutefois, la communication authentique ne résulte pas seulement de l'application de trucs ou de recettes-miracle qui n'apportent souvent que des changements temporaires et superficiels.
    Elle dépend surtout d'une volonté d'approfondir ses relations affectives. Ce livre dans lequel l'auteur s'implique personnellement a précisément pour but de vous ouvrir les portes de l'intimité. Vous y découvrirez, notamment, les différents niveaux de communication, les principaux obstacles à l'échange authentique et les « facilitateurs » d'une relation vraie.

  • Ce livre a été écrit spécialement pour tous les amoureux du monde, pour les couples, pour ceux qui éprouvent un grand besoin d'amour et une soif énorme de liberté. Il s'adresse particulièrement à toutes ces personnes qui hésitent à s'engager dans une vie amoureuse de crainte de perdre leur précieuse liberté d'être ce qu'ils sont, cette liberté de vivre en accord avec leurs valeurs et leurs priorités.
    Le présent ouvrage contient des éléments susceptibles de guider concrètement et efficacement ceux qui veulent vivre intensément sans se perdre dans l'être aimé. Le lire, c'est se donner la possibilité d'accéder à un amour profond, durable et authentique sans sacrifier sa liberté.

  • Pourquoi avons-nous arrêté de prêter foi à des rites remplis de symboles qui nous révélaient notre inconscient et nourrissaient notre vie spirituelle ? Personnellement, je refusais le sacré que l'on me présentait, car il provo- quait une division dans mon être : d'un côté, le corps, de l'autre, l'esprit. Le rituel de l'écriture m'a réunie. Écrire me reliait à ma source intérieure et favorisait la réconciliation avec les moments chaotiques de la vie.
    Mes recherches sur l'évolution de l'écriture autobiographique à travers les siècles et sur la perte du sens du sacré dans les rituels m'ont amenée à rédiger ces récits. Je m'intéresse surtout au rituel le plus désacralisé de notre époque : le rituel de l'amour. Si nos rites religieux négligeaient notre corps, en revanche, nos rituels amoureux ignorent notre âme. Ma quête, à la fois humaine et spirituelle, se nourrit du désir de toucher le divin en Soi, en réinventant, par l'écriture, les rituels.

  • « Que serait une vie sans aucune peur ? À première vue, on pourrait penser que ce serait une belle vie.
    Mais si je formule la question autrement : que serait une vie sans aucun défi ? Réponse : une vie plate !
    Même si dans les défis, il y a une part de risque et une certaine peur de l'échec ou des conséquences de l'échec, moi, j'aime bien relever des défis qui me font dépasser mes limites, me font grandir et au bout du compte me font sentir intensément vivant. Peut-être votre expérience des défis rejoint-elle la mienne ? »
    Enfin un livre où la peur n'est pas présentée comme une ennemie à combattre, ni même comme un obstacle inutile ! Un livre qui valide le droit de chacun de ressentir ce qu'il ressent ! Un livre qui définit plutôt la peur comme une émotion signal d'alarme, aussi utile à votre vie psychique qu'un détecteur de fumée pour votre sécurité physique.
    Dans cet ouvrage au langage accessible, appuyé d'exemples tirés de la vie quotidienne, l'auteur pro- pose des pistes de réflexion et d'action pour mettre la peur au service de la satisfaction de l'ensemble de vos besoins.
    Utilisez vos peurs pour vous propulser !

  • «Alice était venue me consulter une soirée d'automne 1989. Elle donnait l'impression d'une personne sympathique, voire chaleureuse, très charpentée. Elle se préoccupait peu de son apparence et d'elle-même. Rapidement, je me rendis compte que derrière cet aspect "mère protectrice", se cachait un être sensible, craintif, glissant entre deux eaux, bref un vif argent glouton. Elle était traumatisée mais émanaient d'elle une for- me de générosité et comme une offrande sacrificielle.»
    La méthode développée par le professeur Herzog a le mérite d'être inno- vante, jouant sur plusieurs tableaux, en particulier l'analyse fouillée des rê- ves. L'originalité de cette psychanalyse, présentée séance par séance, est de mettre en valeur les potentialités d'un être qui va se révéler un thérapeute d'exception. Alice, qui vit un lourd contentieux avec sa mère, soufre d'obésité et de nombreuses somatisations. Elle développe peu à peu sa médiumnité, ses facultés d'analyse, soulage ses maux, s'allège. La psychanalyse d'Alice convie le lecteur à une formidable plongée au coeur de la psyché humaine.

  • L'acceptation et le lâcher-prise se veut un hymne à la paix, autant à la paix intérieure qu'à la paix dans le monde. Ce livre vous propose différentes pistes accessibles pour dissoudre les guerres en vous et autour de vous, et pour apaiser les souffrances de vos blessures causées par l'abandon, le rejet, l'humiliation, le pouvoir, la culpabilisation, la trahison et la dévalorisation.
    Entre la résignation et la résistance devant les épreuves de la vie, il vous présente une troisième voie: celle de l'acceptation et du lâcher-prise.
    Loin d'encourager la passivité et l'indifférence, il vous guidera vers l'action juste, exempte d'offensives ou de défensives; celles-ci, nous le savons, ne contribuent qu'à nourrir la tourmente intérieure et à provoquer des conflits.
    Par des moyens simples et réalistes qui favorisent le lâcherprise, l'acception de la réalité telle qu'elle est, de la vôtre et de celle des autres, cet ouvrage vous mènera pas à pas vers la guérison intérieure, cet état de quiétude, de sérénité et d'amour que nous cherchons tous à atteindre dans notre quête incessante de bonheur durable.

  • Le bonheur... J'ai passé une grande partie de ma vie à le chercher alors qu'il a toujours été là, juste devant mes yeux!
    Pourquoi l'être humain est-il si doué pour se compliquer l'existence? Pourquoi est-il si convaincu que le bonheur se trouve ailleurs? Ou qu'il l'atteindra plus tard?
    En 2006, à la suite d'un accident de planche à neige, j'ai commencé à faire des changements dans ma vie pour l'améliorer. Quelques années plus tard, avec mon mari et mes enfants, j'ai vécu une situation de crise qui m'a fait sombrer dans une profonde dépression. J'ai eu du mal à m'en tirer, et c'est à partir de ce moment précis que j'ai commencé à chercher intensément le vrai sens de ma vie.
    Je ne suis ni médecin, ni thérapeute, ni philosophe. Je suis mère de deux jeunes enfants, épouse, et enseignante au primaire. En écrivant ce livre, j'ai voulu partager mes expériences et mes découvertes, décrire ce qui m'a permis de me recentrer, et de me reconnecter avec l'authenticité. Ce simple guide sera utile à toute personne qui souhaite améliorer sa qualité de vie. En effet, le bonheur est là, sous vos yeux! Je vous donne neuf formules pour le trouver... et le garder!

  • Relation d'aide et amour de soi, est un livre de base de la psychologie humaniste qui, depuis plus de vingt-cinq ans, sert de référence importante dans les milieux de la relation d'aide, des relations humaines et de la pédagogie.
    Dans cet ouvrage profondément humain, l'auteure nous livre le plus intime de son être à travers les fondements d'une approche qu'elle a créée, l'Approche non directive créatrice (ANDC). En effet, ce livre se présente d'abord et avant tout comme le résultat des expériences personnelles et professionnelles d'une personne qui a su utiliser ses souffrances, ses peurs, ses manques affectifs comme tremplin pour apprendre à s'aimer et à devenir libre intérieurement. Ce cheminement qu'elle poursuit toujours vers l'amour de soi et la liberté fait partie de la formation de tous les thérapeutes par l'ANDC, une formation centrée non seulement sur le savoir et le savoir-faire, mais surtout sur le savoir-être.

  • La vie se poursuit-elle après la mort ?
    Sous quelle forme et dans quel but ?

    Telles sont les interrogations d'un professeur d'université de médecine d'aujourd'hui.
    Le grand apport de ce livre réside dans la qualité de l'échange entre le disparu - grand prix de la recherche scientifique - qui, de la Maison des morts, livre à son fils rationaliste des réponses d'une haute teneur philosophique et scientifique.

  • Docteur en gérontologie sociale, l'auteur aborde la question du soin relationnel prodigué par les soignants à l'adulte âgé vivant chez lui ou en maison de soins de longue durée.
    Il propose aux soignants, quels qu'ils soient, un guide psycho-gérontologique qui les éclaire et les soutient dans leur travail quotidien et qui se résume par cette recommandation fondamentale : accompagne l'autre pas à pas et reconnais-le dans sa dignité par la qualité de ta présence.
    Il croit que l'amour de soi et de l'autre est la première compétence pour intervenir authentiquement auprès du malade.
    Enfin, la présence devient thérapeutique pour quiconque croit dans l'inaltérable potentiel de la personne humaine.

  • La peur du vieillissement, unique antichambre et première étape vers l'euthanasie, est caractéristique d'une génération qui refuse toute forme d'impuissance, de dépendance et de faiblesse ; elle refuse surtout cette incapacité radicale face à la mort qui lui vole insidieusement sa croissance, sa pleine conscience et sa totale liberté. La génération toute puissante des baby-boomers crie son mal-être !

    Le droit de décider de notre mort diminue-t-il vraiment notre angoisse existentielle ?

    « Je crois que la personne qui demande l'euthanasie est une personne qui n'en peut plus ; il lui manque l'espoir, l'amour, la main tendue, les soins appropriés, en somme une "résilience d'amour" qui la relie aux siens, au monde et à son histoire. Il faut à tout prix accueillir, écouter et soulager la "personne" et non pas une douleur, un symptôme, un patient. »

  • "À partir de mon expérience personnelle, je raconte comme une histoire le fruit de ma démarche consacrée à l'étude du Moi de l'autobiographie (la personnalité) et du Soi des rituels (le côté éternel de l'Être).
    Comme les rituels ne m'offraient plus l'effet de communion entre mon conscient et mon inconscient, l'écriture que je pratiquais comme une méditation me permettait d'atteindre ce centre en moi et contribuait à me brancher à cette source intérieure. Ce geste était devenu un rituel qui me réconciliait avec moi-même et avec la vie.
    En ce temps de quête de sens et de vide spirituel, ma démarche explique un contact plus direct avec son intériorité. J'aborde volontairement deux niveaux de langue, celui de la science et celui des sentiments afin de contribuer à dépasser cette dualité et atteindre l'intelligence émotionnelle."

  • Qu'est-ce qui motive les êtres humains à vouloir tout sexualiser ? Ce livre est une réflexion originale sur les profonds besoins des hommes et des femmes qui se camouflent derrière l'hypersexualisation. Il offre des pistes de solu- tions en revisitant la mythologie. L'antidote de la consommation sexuelle se fait par un retour à la déesse de la sensualité.
    Les Grecs disaient qu'ils devaient honorer leurs dieux au risque de se trouver possédés. Or, Aphrodite, déesse de l'amour, de la créativité, et de la beauté, a été écartée de nos vies. Avec son amour inconditionnel et sa séduction, elle est bafouée. Enragée, elle vit dans nos ombres et nous conduit à la vulgarité, à l'obsession sexuelle.
    L'auteure fait une brève analyse de l'histoire de la rencontre amoureuse. Elle recommande de protéger la pudeur et le psychisme des enfants, de prendre soin de la vie imaginative, de conserver son sens critique, de valoriser l'inté- grité et le féminin, en fonction d'une rencontre sacrée et sensée entre deux êtres.

  • Ce nouvel ouvrage de Louise Racine sur la « mission de vie », que l'endeuillé doit maintenant choisir et préciser, afin de « boucler » harmonieusement son processus de guérison d'une perte, suite à un deuil, une séparation, une maladie, un écueil relationnel ou une dépression. Bien qu'il constitue une suite logique aux deux ouvrages précédents (Le deuil, une blessure relationnelle et Le deuil, accepter, laisser partir et choisir la vie), ce livre peut très bien se lire de façon autonome, et intéressera toute personne intéressée par la recherche de sens, en quête de sa propre mission de vie.

  • «Par mon expérience, et à l'aide d'exemples d'autres artistes et créateurs complexés d'infériorité, je démontrerai comment l'individu qui se juge, se compare et s'isole - en se cachant derrière un personnage fictif et en ne se montrant pas tel qu'il est -, s'entretient petit à petit dans un manque d'estime de lui-même, qui le confinera dans son infériorité. »
    Se penchant sur le sort de l'artiste freiné par un complexe d'infériorité, cet essai tend à démontrer, à travers l'analyse des causes et des conséquences de cet état, la capacité de l'artiste à s'en affranchir, par la prise en charge et la responsabilisation de son état, par la connaissance et l'acceptation de soi, à travers un processus d'introspection libérateur.
    Ultimement, l'auteur amène l'artiste complexé d'infériorité à sortir en douceur et graduellement de sa solitude et de son refoulement, pour se créer lui-même en toute liberté, et délivrer la créativité qui l'habite.
    Écrit dans un langage accessible, Cessez de cacher l'artiste en vous! est un ouvrage solidement construit, qui constitue un outil de base pour tout artiste qui se censure et s'empêche de laisser explo- ser son potentiel créateur, en raison d'un problème de confiance en soi.

  • « Dans cet essai, je tente de faire la différence entre l'âme et la psyché. Je revisite Freud, un athée, et Jung, plus enclin au mysticisme, de même que des psychanalystes plus modernes, afin de cerner le Soi. Certains plus spirituels parlent d'un Soi supérieur. Et partout on évite de dire Dieu. Le jésuite Denis Vasse le nomme l'Appelant.
    J'aborde également une réflexion sur les métaphores proposées par les religions pour atteindre cet espace en soi. Avons-nous besoin de symboles sacrés pour exprimer le mystérieux, tout ce que nous ne savons pas sur la vie avant notre vie terrestre et sur la vie après la vie?
    Cette recherche m'a permis de me débarrasser de certains conditionnements culturels et scientifiques, et d'atteindre mon feu intérieur pour le propager. »

empty