Les Éditions La Mèche

  • Centre-Sud. Entre la Sainte-Catherine, Mel et Jo, les putes travesties, et le parc jonché de seringues, Aïcha traîne son enfance cassée par son beau-père. Elle rencontre Baz et devient amoureuse. Une chose grave leur arrivera. Pour sauver sa peau, pour protéger Baz, Aïcha, forcée de s''expliquer à une travailleuse sociale, revoit son histoire et multiplie les versions des faits. Dans un monde si mal foutu, qui dit vrai et qui peut dire où se situe la réalité ?
    Une confrontation déchirante et drôle où l''émotion court. La langue à fleur de peau de Et au pire, on se mariera se trouve à la croisée du romanesque, du théâtre de rue et de la déposition.

  • Écrit dans une langue ingénieuse, espiègle et piquante, « Les bains électriques » explore les versants inquiétants de la vie onirique dans un village sans nom.
    Après avoir fréquenté le tout-Paris du temps du Moulin-Rouge, la comédienne Louisa Louis revient dans son patelin et sème l'émoi. À l'approche de l'orage, toute la communauté semble magnétisée par ce retour, qui s'accompagne d'errances nocturnes, de sortilèges et de secrets de sous-sols.
    Dans ce deuxième roman attendu, Jean-Michel Fortier ouvre la porte sur un monde aux limites de la réalité. Il offre aux lecteurs et lectrices un univers délicieusement mystérieux, ponctué de scènes inoubliables, à la fois troublantes et loufoques.

  • Feue

    Lessard Ariane

    « Feue » est une spirale étourdissante, qui se déploie autour d'une famille brisée.
    Il y a d'abord l'énigmatique Virginia, sa mère possiblement disparue, sa soeur Laura et son père dipsomane, puis toute la faune d'un village en coulisses, occupée au commerce d'obscures tractations.
    Dans cette fiction à plusieurs voix, Ariane Lessard propose une première oeuvre romanesque à la narration déconcertante. Son écriture puissante révèle tour à tour la violence et la fragilité qui logent dans le coeur des êtres humains.
    Hypnotisés, les lecteurs sont les témoins des tressaillements de cette communauté isolée, malade de sa propre loi et de ses désirs de vengeance et de liberté.

  • Disparitions, triangles amoureux et physique quantique s'entremêlent dans ce roman psychologique mystérieux.

    La découverte d'un cadavre exhume du passé les forces qui unissaient une mathématicienne, un psychanalyste et un chercheur en littérature autour d'une expérience de pensée sur les mondes possibles. Mais ces forces d'attraction, est-on certain qu'elles aient bel et bien existé?

    Dans La valeur de l'inconnue, Cassie Bérard emprunte aux théories contemporaines de la « narration extrême » pour créer une intrigue aux multiples déviations où l'incommunicabilité épuise les relations. Et si une menace n'avait pas surgi pour déclencher le conflit? Et si on s'était quitté au lieu de se détruire?

  • Zodiaque

    Lessard Ariane

    Zodiaque présente douze fictions, récits et textes inclassables écrits par une sélection d'autrices parmi les plus pertinentes de la littérature actuelle et de la relève.

    On la partage, on l'utilise en filtre Instagram, on la commente et on se la réapproprie malgré ses connotations commerciales, ésotériques, voire quétaines, l'astrologie nous attire, parce qu'elle parle de nous. Elle est réponse dans les jours sombres et source d'espoir pour le futur. Un peu de magie pour nous rappeler que nos vies sont meublées d'impondérable, un peu de sorcellerie pour tenter d'agir sur les forces qui nous échappent.

    Avec des textes de
    Mélopée B. Montminy (Gémeaux),
    Marjolaine Beauchamp (Cancer),
    Zéa Beaulieu-April (Bélier),
    Pascale Bérubé (Lion),
    MP Boisvert (Vierge),
    Clara Dupuis-Morency (Verseau),
    Nadia Essadiqi aka La Bronze (Scorpion),
    Ariane Lessard (Balance),
    Catherine Mavrikakis (Capricorne),
    Anne Martine Parent (Poissons),
    Chloé Savoie-Bernard (Taureau) et
    Maude Veilleux (Sagittaire).

  • Bannie du royaume est un premier roman touchant et magnifiquement écrit, qui explore les manifestations de la maladie -mentale dans les dynamiques familiales.

    Un voeu simple est partagé par tous les personnages : celui de se fondre au monde en douceur. L'échec de celui--ci sera constaté par trois paliers générationnels d'une famille.
    Animé par une plume kaléidoscopique,

    Bannie du royaume narre des moments inoubliables où l'inadéquation avec le réel est criante.

  • Impulsif, irrévérencieux et trash, Baloney suicide est la chronique poétique d'une âme en peine. Colligés dans un petit carnet de création, les textes de VioleTT Pi n'épargnent rien ni personne, à commencer par lui-même. Mais de ces poèmes bâtards et suintants coule néanmoins une grande tendresse qui nous rappelle que « l'amour ne nous veut aucun mal ».

    Fondamentalement imparfaits et marqués de l'effort du corps, les textes de Baloney suicide témoignent d'une urgence de communiquer, de crier, de créer.

  • Au Centre pour les arts Mario-Lemieux de Fredericton, baptisé en l'honneur d'un célèbre sculpteur acadien fictif, Alex s'apprête à vivre un nouveau départ et à atteindre son rêve : travailler dans le flamboyant milieu des arts. Exit la grande ville, le nightlife, les amitiés tantôt stimulantes tantôt décevantes, et la vie amoureuse en surplace.
    Optimiste ou naïve, elle se retrouvera rapidement empêtrée dans les méandres des relations (et des ressources !) humaines. Pas facile pour notre héroïne passionnée et impatiente d'admettre que la réalisation personnelle et professionnelle ne dépend jamais que de soi. D'autant que le chemin est parsemé d'idiots, d'incompétents et de beaux gars en couple !

  • Un vaste pensionnat en forêt. À travers les dalles pousse une végétation résiliente, aux racines qui n'oublient rien ni personne. Les murs font entendre d'anciens savoirs. L'école est fréquentée par des filles aux prénoms qu'on dirait sortis d'un spicilège : Ariandre, Diane, Laure, Annette et d'autres encore, certaines plus vieilles, certaines disparues, de même que par les institutrices et Dame Françoise aux cuisines. Et Dame Angoisse, la concierge. Elles apprennent l'algèbre et le vocabulaire, mais certaines connaissent aussi la forêt. Il y en a qui parlent trop, d'autres pas du tout. Dame Anne fait une mauvaise chute. Colette et Corinne échangent des touchers. Ariandre écrit.

    École pour filles est une oeuvre chorale touffue, narrée dans une langue riche et furieusement libre, un roman qui sent l'humidité des couloirs de pierre, les plantes du jardin, le sapin qui fouette et la rivière qui emporte.

    Un roman très attendu de la part de l'autrice de Feue (La Mèche, 2018) et co-directrice du collectif Zodiaque (La Mèche, 2019).

  • Nous sommes au milieu des années 80. La petite Mélanie se tient droite devant la misère, la cruauté et l'injustice qui règnent dans son quartier de la Petite-Bourgogne, qu'on appelle « Burgundy ». Avec ses cheveux en bataille et sa moustache de jus de raisin, elle enfile les réparties effrontées et hilarantes.
    Lorsqu'elle et sa famille déménagent sur la Rive-Sud, Mélanie s'aperçoit bien vite que ses manières de ruelles ne s'accordent pas avec l'art de vivre en banlieue. Dans son nouveau milieu, l'enfant maigrichonne cumule les situations cocasses ; des amers arrière-goûts de sa pauvreté. La route de l'épanouissement est longue.
    Avec Burgundy, Mélanie Michaud signe une oeuvre à la fois drôle et brutale, qui nous permet de replonger avec délectation dans l'époque des Grocery Steinberg, des photos scolaires aux arrière- plan futuristes, du Chef Boyardee et des céréales Fraisinette.

  • Texte réalisé en collage visuel, Les forces vitales a été découpé mot à mot pour rendre compte de la longue et contradictoire expérience de guérir - ou ne pas vouloir - après y avoir laissé beaucoup de sa chair.

    Le premier livre de Sarah Bertrand-Savard est une entreprise bouleversante de deuil et de rapiéçage concret de soi. L'autrice, survivante d'un violent cancer à l'âge de 34 ans, explore du même souffle les fuites possibles lorsque la maladie laisse le corps charcuté : le désespoir, la résilience du désir, la sororité et l'excès de vivre.

  • Percé, P.Q., 1969, un mystérieux cuirassé mouille à quelques brasses du fameux rocher. Son équipage ? Un bataillon de femmes venues des quatre coins du globe et porteuses d'un projet aussi inouï que secret.

    Parmi toutes les femmes qui observent ce spectacle singulier, Agnès, nouvellement exilée de Montréal, et sa logeuse, madame Sergerie, se sentent particulièrement interpelées par la mission de cette étonnante troupe toute d'orange vêtue.

    On retrouve Jean-Michel Fortier au sommet de son art, dont on reconnaît immédiatement les intrigues finement construites, les personnages délicieusement décalés et la plume unique. C'est à l'aube de la révolution féministe - et à ses inévitables bouleversements collatéraux - que nous convie ce roman inoubliable et truffé de scènes fantaisistes. Et si la révolution ne passait pas nécessairement par la voie collective attendue ?

  • Né du constat que les oeuvres rédigées par les femmes occupent une place marginale dans les corpus littéraires, Le bal des absentes propose de découvrir et de commenter différents titres d'auteures d'ici et d'ailleurs. Dans ce recueil de textes issus du blogue du même nom, Julie Boulanger et Amélie Paquet, deux professeurs de littérature au cégep, désirent mettre en valeur le travail des écrivaines, et offrir aux enseignant.e.s des alternatives aux oeuvres qui font autorité. Pieds de nez aux discours blasés et au cynisme ambiant, les textes célèbrent les femmes et leur littérature, le monde de l'enseignement, ainsi que les étudiants et les étudiantes qui découvrent, sous le regard conquis de leurs professeures, le pouvoir infini de la littérature.
    />

  • Après avoir exploré la « Couronne Sud » et la « Couronne Nord » dans les deux premiers tomes des Cartographies, La Mèche réunit dans ce troisième volet des fictions, récits et textes inclassables qui donnent à lire des trajectoires d'écrivain.e.s de toutes provenances. Sans s'arrêter à une zone géographique spécifique, «Translations » s'intéresse aux expériences, fictives ou réelles, de déracinement territorial, de même qu'aux thématiques de l'identité, de l'altérité et de l'étrangeté.
    Ces nouvelles Cartographies promettent un voyage fascinant au coeur de six univers singuliers, entre un quartier chaud et criminalisé de Naples, un périple nauséeux en haute-mer au large de l'Islande, les années new wave dans les discothèques de Londres, les bidonvilles de Lyon, un séjour décevant au Caire, et un message poétique généré par le biais d'ondes radio venues du cosmos.
    Avec les textes de Mélikah Abdelmoumen, Maryse Andraos, Véronique Béland, Daniel Canty, Patrice Lessard et Éric Mathieu.

  • Un livre mystérieux sur les zambonis, une conspiration dans la LNH... Claude et ses chums enquêtent.

    Imaginons un employé du gouvernement, appelons-le Claude Provost. Imaginons que Claude, grand passionné de pools de hockey et de toutes choses LNH, trouve un jour un livre dans une bouquinerie. Son titre : La surface de jeu. Il s'agirait d'un manuel d'entretien des patinoires et des surfaceuses - mieux connues sous le vocable de zambonis.

    Imaginons ensuite que Claude entende au téléjournal sportif une phrase qui provient textuellement du livre : « L'inconnue, c'est la surface de jeu. » La même phrase referait surface dans un article de La presse canadienne.

    Imaginons que Claude fasse de ce livre une obsession, et que ses amis et lui s'exposent à des menaces à force d'enquêter. Imaginons que La surface de jeu révèle l'existence d'un potentiel scandale aux proportions bibliques : une conspiration aurait lieu au coeur même de la sacro-sainte Ligue nationale de hockey.

    Ce livre, vous le tenez entre vos mains.

  • La correspondance littéraire est un sport de contact. Lettres crues, c'est un vigoureux ballet d'opinions, de confidences impudiques et de poings levés. C'est une conversation qui se transforme en amitié au fil des chemins de la fiction.

  • Y avait-il des limites si oui je les ai franchies mais c'était par amour ok Nouv.

    La vie de Michelle s'amorce dès la jeune enfance par des abus inqualifiables qui la hanteront encore à l'âge adulte.

    La narratrice est atteinte d'un trouble de personnalité limite qui fausse la frontière entre ses comportements excessifs et une hypersensibilité qui révèle une femme furieusement attachée à l'envie d'aimer et d'être aimée. C'est là son seul souhait, et le plus grand défi de sa vie.

    Le premier livre de Michelle Lapierre dérange par sa franchise désarmante. Rare incursion dans la psyché borderline, Y avait-il des limites... est un kaléidoscope de scènes à la limite du supportable et de réflexions lumineuses sur la maladie mentale, la famille, les relations amoureuses, narrées par une écriture d'une beauté à couper le souffle.

  • L'astrologie nous attire, parce qu'elle parle de nous. Elle est réponse dans les jours sombres et source d'espoir pour le futur. Un peu de magie pour nous rappeler que nos vies sont meublées d'impondérable, un peu de sorcellerie pour tenter d'agir sur les forces qui nous échappent.

    Zodiaque présente douze fictions, récits et textes inclassables écrits par une sélection d'autrices parmi les plus pertinentes de la littérature actuelle et de la relève.

    À lire aussi:
    Mélopée B. Montminy (Gémeaux),
    Marjolaine Beauchamp (Cancer),
    Zéa Beaulieu-April (Bélier),
    Pascale Bérubé (Lion),
    MP Boisvert (Vierge),
    Clara Dupuis-Morency (Verseau),
    Nadia Essadiqi aka La Bronze (Scorpion),
    Ariane Lessard (Balance),
    Catherine Mavrikakis (Capricorne),
    Anne Martine Parent (Poissons),
    Chloé Savoie-Bernard (Taureau) et
    Maude Veilleux (Sagittaire).

  • L'astrologie nous attire, parce qu'elle parle de nous. Elle est réponse dans les jours sombres et source d'espoir pour le futur. Un peu de magie pour nous rappeler que nos vies sont meublées d'impondérable, un peu de sorcellerie pour tenter d'agir sur les forces qui nous échappent.

    Zodiaque présente douze fictions, récits et textes inclassables écrits par une sélection d'autrices parmi les plus pertinentes de la littérature actuelle et de la relève.

    À lire aussi:
    Mélopée B. Montminy (Gémeaux),
    Marjolaine Beauchamp (Cancer),
    Zéa Beaulieu-April (Bélier),
    Pascale Bérubé (Lion),
    MP Boisvert (Vierge),
    Clara Dupuis-Morency (Verseau),
    Nadia Essadiqi aka La Bronze (Scorpion),
    Ariane Lessard (Balance),
    Catherine Mavrikakis (Capricorne),
    Anne Martine Parent (Poissons),
    Chloé Savoie-Bernard (Taureau) et
    Maude Veilleux (Sagittaire).

  • L'astrologie nous attire, parce qu'elle parle de nous. Elle est réponse dans les jours sombres et source d'espoir pour le futur. Un peu de magie pour nous rappeler que nos vies sont meublées d'impondérable, un peu de sorcellerie pour tenter d'agir sur les forces qui nous échappent.

    Zodiaque présente douze fictions, récits et textes inclassables écrits par une sélection d'autrices parmi les plus pertinentes de la littérature actuelle et de la relève.

    À lire aussi:
    Mélopée B. Montminy (Gémeaux),
    Marjolaine Beauchamp (Cancer),
    Zéa Beaulieu-April (Bélier),
    Pascale Bérubé (Lion),
    MP Boisvert (Vierge),
    Clara Dupuis-Morency (Verseau),
    Nadia Essadiqi aka La Bronze (Scorpion),
    Ariane Lessard (Balance),
    Catherine Mavrikakis (Capricorne),
    Anne Martine Parent (Poissons),
    Chloé Savoie-Bernard (Taureau) et
    Maude Veilleux (Sagittaire).

  • L'astrologie nous attire, parce qu'elle parle de nous. Elle est réponse dans les jours sombres et source d'espoir pour le futur. Un peu de magie pour nous rappeler que nos vies sont meublées d'impondérable, un peu de sorcellerie pour tenter d'agir sur les forces qui nous échappent.

    Zodiaque présente douze fictions, récits et textes inclassables écrits par une sélection d'autrices parmi les plus pertinentes de la littérature actuelle et de la relève.

    À lire aussi:
    Mélopée B. Montminy (Gémeaux),
    Marjolaine Beauchamp (Cancer),
    Zéa Beaulieu-April (Bélier),
    Pascale Bérubé (Lion),
    MP Boisvert (Vierge),
    Clara Dupuis-Morency (Verseau),
    Nadia Essadiqi aka La Bronze (Scorpion),
    Ariane Lessard (Balance),
    Catherine Mavrikakis (Capricorne),
    Anne Martine Parent (Poissons),
    Chloé Savoie-Bernard (Taureau) et
    Maude Veilleux (Sagittaire).

  • L'astrologie nous attire, parce qu'elle parle de nous. Elle est réponse dans les jours sombres et source d'espoir pour le futur. Un peu de magie pour nous rappeler que nos vies sont meublées d'impondérable, un peu de sorcellerie pour tenter d'agir sur les forces qui nous échappent.

    Zodiaque présente douze fictions, récits et textes inclassables écrits par une sélection d'autrices parmi les plus pertinentes de la littérature actuelle et de la relève.

    À lire aussi:
    Mélopée B. Montminy (Gémeaux),
    Marjolaine Beauchamp (Cancer),
    Zéa Beaulieu-April (Bélier),
    Pascale Bérubé (Lion),
    MP Boisvert (Vierge),
    Clara Dupuis-Morency (Verseau),
    Nadia Essadiqi aka La Bronze (Scorpion),
    Ariane Lessard (Balance),
    Catherine Mavrikakis (Capricorne),
    Anne Martine Parent (Poissons),
    Chloé Savoie-Bernard (Taureau) et
    Maude Veilleux (Sagittaire).

  • L'astrologie nous attire, parce qu'elle parle de nous. Elle est réponse dans les jours sombres et source d'espoir pour le futur. Un peu de magie pour nous rappeler que nos vies sont meublées d'impondérable, un peu de sorcellerie pour tenter d'agir sur les forces qui nous échappent.

    Zodiaque présente douze fictions, récits et textes inclassables écrits par une sélection d'autrices parmi les plus pertinentes de la littérature actuelle et de la relève.

    À lire aussi:
    Mélopée B. Montminy (Gémeaux),
    Marjolaine Beauchamp (Cancer),
    Zéa Beaulieu-April (Bélier),
    Pascale Bérubé (Lion),
    MP Boisvert (Vierge),
    Clara Dupuis-Morency (Verseau),
    Nadia Essadiqi aka La Bronze (Scorpion),
    Ariane Lessard (Balance),
    Catherine Mavrikakis (Capricorne),
    Anne Martine Parent (Poissons),
    Chloé Savoie-Bernard (Taureau) et
    Maude Veilleux (Sagittaire).

  • L'astrologie nous attire, parce qu'elle parle de nous. Elle est réponse dans les jours sombres et source d'espoir pour le futur. Un peu de magie pour nous rappeler que nos vies sont meublées d'impondérable, un peu de sorcellerie pour tenter d'agir sur les forces qui nous échappent.

    Zodiaque présente douze fictions, récits et textes inclassables écrits par une sélection d'autrices parmi les plus pertinentes de la littérature actuelle et de la relève.

    À lire aussi:
    Mélopée B. Montminy (Gémeaux),
    Marjolaine Beauchamp (Cancer),
    Zéa Beaulieu-April (Bélier),
    Pascale Bérubé (Lion),
    MP Boisvert (Vierge),
    Clara Dupuis-Morency (Verseau),
    Nadia Essadiqi aka La Bronze (Scorpion),
    Ariane Lessard (Balance),
    Catherine Mavrikakis (Capricorne),
    Anne Martine Parent (Poissons),
    Chloé Savoie-Bernard (Taureau) et
    Maude Veilleux (Sagittaire).

empty