Les Éditions Belle Feuille

  • LE COFFRET : Une légende devient une réalité. Coralie, la fille d'Yvan disparaît sur Méluzine. Une planète spectaculaire que la Monarchie explore depuis quelques années. Capitaine du vaisseau cargo, «Le Rêve», Yvan deviendra un père qui enquêtera afin de retrouver sa fille unique. Yvan devra abandonner la sécurité du monde des sciences pour faire confiance à l'univers des intuitions.

    ZÉLIE : Lavra et Rasamosa ne sont pas nés sans raison. Les planètes Sauraze et Baltus sont détruites par une énergie démentielle inconnue des Saurazéens et des Baltuséins. Ils n'ont pas de raisons de faire la guerre. Cependant, ils se surveillent en permanence. Ils devront s'accepter afin de rechercher la source de la force de destruction. Zélie, un être à demi humain et machine, s'offre afin d'aider les deux belligérants. Réussiront-ils une mission s'avérant dangereuse pour l'existence de l'univers ?

    LA BATAILLE DE VAZNA : Un duel, voilà la raison de la présence de deux hommes debout à bonne distance, face à face, sur une des lunes de Vazini. Le vainqueur décidera du futur de la planète. Le Premier Ministre de la planète Vazini propose un combat afin de sauver des milliards d'hommes et de femmes d'une tyrannie représentée par son adversaire. Lequel des deux gagnera?

  • Oscar, l'homme qui avait été trouvé inconscient et défiguré dans un tas de foin près des pâturages, avait beaucoup évolué dans son allure et sa conscience des réalités de notre monde, en outre il avait retrouvé la mémoire de son passé... Son rapprochement de la belle Hélène en était aussi pour quelque chose... Ce couple, d'êtres libres et généreux, s'engage dans un exceptionnel défi !Oui, dans notre période actuelle, comment Oscar et Hélène, devenus les héritiers d'une vaste fortune, de pouvoirs industriels et commerciaux, vont-ils relever le fabuleux défi de conserver leurs déterminations d'altruisme et de justice sociale ?... L'aide providentielle de Sara, la mère d'Oscar, retrouvée après plus de dix années de séparation, les aidera dans cette tâche gigantesque, pourtant très agrémentée de nombreuses liaisons, aussi amoureuses que constructives...

  • Cette histoire s'inscrit dans une période où le Québec baigne dans la culture judéo-chrétienne. La religion catholique domine et l'Église contrôle tout. Sous un certain rapport, la plupart des enseignements apportent du bon, par contre, d'autres contribuent à développer une culture d'hypocrisie et de contrôle. Le dimanche, les gens revêtent leurs vêtements de chrétiens pour assister à la messe et les enlèvent aussitôt revenus à leur domicile. C'est le temps des grosses familles. Malheureusement, les femmes souffrent de la soumission qu'exige l'Église catholique envers leur époux. Elles sont obligées d'accepter les demandes sexuelles de ceux-ci. Résultat : aussitôt le petit dernier sevré, la jeune mère repart pour la famille selon l'expression populaire de l'époque. « Je crois que nous avons tous une mission sur la terre. Il est importent de laisser un témoignage de notre passage. On nous a souvent dit que la terre est une vallée de larmes. Ça comprend aussi des joies. J'ai vécu dans la crainte. Enfant, c'était la peur de mon père. À l'adolescence, j'ai pensé avoir une vocation pour la prêtrise qui cadrait mal avec les filles que je trouvais tellement belles. J'ai vécu aussi avec la peur de l'enfer. Finalement, j'ai dû faire le vide avec la religion. Mais je n'ai pas pour autant laissé tomber la foi en un Créateur qui désire sauver toutes ses créatures. Enfin, au soir de ma vie, je connais le vrai bonheur. Merci Seigneur ! »

  • Je viens de faire paraître aux Éditions du Panthéon le livre Transgression de mon moi. J'ai vécu à Paris, à Toronto, à Vancouver, à Victoria, et à Montréal. J'ai voyagé au Colorado, à New-York, à Albuquerque, en Belgique, en Suisse, en Allemagne, en Tunisie, à Fredericton. Je connais l'anglais et l'espagnol. Je suis diplômé en sciences humaines et en technique informatique au collégial. J'ai étudié au certificat en création littéraire à l'Université Laval. J'ai travaillé comme programmeur dans différents ministères à Québec et dans le privé à Paris. J'ai fait de la scène libre dans des soirées de poésie au Tam-Tam café, à Québec. J'adore la marche, la bicyclette, le ballon-balai comme sport d'hiver, la musique, les bons films. Je me consacre également à la jonglerie depuis cinq ans. Je suis un passionné des livres. Si je me suis donné le pseudonyme de Frankius, c'est pour me faire connaître en tant que poète, chercheur, inventeur. Pseudonyme simple, gracieux, proche de mon propre nom, et qui a le style d'un Platon et d'un Confucius.

    Me voici avec un second livre, dont j'espère voir le jour de son édition. Petit traité du départ en bicyclette est une prose didactique. Si les amants du vélo, de même que les défenseurs, de près ou de loin, de la bicyclette, ont intérêt à lire ce manuel, c'est qu'il est la clef de la révélolution.
    À cela sont exposées des prises de vue pour seconder l'esprit de chaque lecteur. Même le plus ardant détracteur de la bicyclette devra s'y pencher pour connaître une nouvelle réalité.


    Petit traité du départ en bicyclette pourrait bien, tout autant, s'intituler : Inspiré d'une histoire vraie.

  • Oscar prend lui-même la parole. Il va se marier avec Hélène. Ils suivent modestement la tradition familiale, avant de s'envoler pour un voyage de noces qui se révèlera plein de rebondissements. En effet, un petit tour en hélicoptère au-dessus de New York, a plongé Oscar dans les événements tragiques qui ont précédé son arrivée au village. Hélène reprend le récit de la quatrième partie. Leur retour au village correspond à un triomphe.

  • En 2002, en exposition à Barcelone Claudette Poirier a l'occasion de visiter Montserrat, une montagne, un sanctuaire, un monastère, une communauté d'esprit. Cette visite qui n'était pas planifiée l'a non seulement ébahie, mais s'est imposée dans son oeuvre. C'est ce que vous constaterez dans Montserrat - Initiateur de changements, un premier livre à la fois biographique et poétique.

empty