Vie pratique & Loisirs


  • Ma mère me racontait souvent qu'elle avait rencontré un médium. Celui-ci lui avait annoncé un grand malheur. Mais il avait ajouté : " votre fils a un don ". Après le décès brutal de ma soeur, ma mère s'est persuadée que ce "don", c'était le rugby. Je lui répondais : " Mais, m'man, tu m'as fait nain ! Comment veux-tu que je sois en équipe de France quand ily a des types qui ont des bras comme des cuisses et des cuisses comme des arbres ? "
    Rien ne disposait en effet le Toulonnais Christophe Dominici, joueur fétiche du XV de France, à devenir l'une des stars du ballon ovale. Adolescent turbulent et à l'origine joueur de football, il ne débuta dans le rugby qu'à dix-sept ans.
    Joueur atypique, Christophe Dominici ne pouvait pas écrire une autobiographie comme les autres. Son livre est une confession bouleversante, celle d'un homme qui ne cache pas ses doutes et ses souffrances. Douleur immense de la perte brutale d'une grand soeur adorée ; dépression terrible lorsque sa femme Ingrid décide de le quitter.
    Jamais impudique mais toujours sincère, Christophe Dominici met à nu ses paradoxes, les subtilités du psychisme d'un champion d'exception.
    Le portrait d'un joueur vif et subtil, tantôt désarmant de simplicité, tantôt fougueur, à qui la vie a beaucoup donné mais aussi beaucoup repris.


  • Olivier de Kersauson brosse le portrait de ses mers comme il pourrait dresser celui d'une femme.

    " Prendre la mer, c'est tout sauf une fuite, c'est au contraire une discipline et une contrainte. Décider d'aller chevaucher les vagues, c'est une conquête et, pour conquérir, il faut partir. C'est l'extraordinaire tentation de l'immensité. La mer, c'est le coeur du monde. Vouloir visiter les océans, c'est aller se frotter aux couleurs de l'absolu.
    Il m'a toujours semblé indécent de ne pas aller voir partout dans le monde. Il me fallait partir sur tous les océans, découvrir tous les ports... Pour moi, c'est vital : puisqu'on est dans le monde, il faut le courir. "
    Partant du principe que l'homme libre part pour apprendre et revient pour rendre compte, Olivier de Kersauson a décidé de raconter sa géographie maritime.
    Il fait le portrait de ses mers comme il pourrait dresser le portrait d'une femme. Il nous révèle, surtout, son destin singulier de skipper d'exception. Pour la première fois peut-être, dans Ocean's Songs, il se dévoile.

  • New York, avril 2003. Phakyab Rinpoché souffre de gangrène au pied droit et dans le service des survivants de la torture où il est hospitalisé, les médecins préconisent une amputation immédiate. Une voix intérieure lui intime de la refuser malgré son pronostic vital engagé et le Dalaï-lama l'encourage à chercher en lui-même la guérison.Après avoir subi la torture dans son pays occupé, l'abbé tibétain Phakyab Rinpoché se réfugie à New York en avril 2003. Il est hospitalisé d'urgence pour une gangrène sévère au pied droit. Alors que les médecins préconisent une amputation immédiate, il reçoit du dalaï-lama ce message : " Pourquoi cherches-tu la guérison à l'extérieur de toi ? Tu as en toi la sagesse qui guérit et une fois guéri tu enseigneras au monde comment guérir. "
    Dans un petit studio de Brooklyn, Rinpoché médite pendant trois ans sur l'amour inconditionnel et les yogas secrets de l'énergie interne dont il reçut l'initiation à 16 ans. Il repousse l'infection et reconstruit les os de sa cheville, ce que seule une greffe osseuse permet normalement. Le docteur Lionel Coudron, après étude du dossier médical, qualifie cette double guérison de " phénomène d'une puissance exceptionnelle ". Ce livre est une contribution remarquable au débat sur les neurosciences contemplatives. Dans un récit passionnant, Sofia Stril-Rever nous fait vivre cette expérience singulière et universelle d'éveil à la nature aimante et lumineuse de l'esprit.

  • Vieux mais toujours heureux !
    Si vivre le plus longtemps possible, voire dépasser le cap des 100 ans, n'est plus un rêve ou un fantasme, il est hors de question de vieillir sans être heureux !
    C'est aux centenaires - et, entre autres, à Jeanne Calment - que le docteur Michel Allard s'est directement adressé. Qui mieux qu'eux, qui ont déjà tout vécu, pour nous parler du bonheur ?
    À partir d'études scientifiques et d'observations personnelles, l'auteur dégage des traits de caractère et des comportements propres aux centenaires, mais surtout une énergie et une envie de vivre fondamentales, et nous livre ainsi la recette de la longévité heureuse.

  • En 1964 - il a 31 ans -, Georges Duboeuf, né dans une famille de vignerons en Mâconnais depuis le XVIIe siècle, crée sa société " Les vins Georges Duboeuf ". Cinquante ans plus tard, le fondateur a imposé son patronyme sur les tables du monde entier. Ce nom s'identifie aujourd'hui au beaujolais nouveau, qu'il propulse en fanfare, chaque troisième jeudi de novembre, mais aussi aux crus du Beaujolais comme du Mâconnais. Dégustateur hors pair doublé d'un homme de marketing et de communication, Georges Duboeuf a su associer à l'image de son entreprise les noms les plus prestigieux de la grande cuisine, du show-biz, de la presse et de la littérature, de Paul Bocuse à Michel Troisgros, Georges Blanc et Guy Savoy, de Patrick Bruel à Lambert Wilson, sans oublier son cher ami Bernard Pivot, fidèle entre les fidèles. Dans ce livre, écrit en complicité avec Jean Orizet dont le père, Louis Orizet, fut, pendant trente ans, la " plume " de Duboeuf, celui que Paul Bocuse appelle " le Roi du Beaujolais " nous raconte son extraordinaire aventure commerciale et humaine. Georges Duboeuf est l'un de ces hommes qui font aimer la France.

  • Les confessions d'une destinée hors normes...Il a croisé le fer avec les plus grands champions, a vaincu Eddy Merckx et fut l'adversaire privilégié de Jacques Anquetil, d'abord ennemi farouche, ensuite ami, enfin frère de légende. Leur ascension du puy de Dôme, notamment, est encore dans toutes les mémoires...
    À presque 80 ans, " cet éternel jeune homme ", comme l'écrivait son ami Antoine Blondin, témoigne avec émotion, nous raconte ses coups d'éclat, ses victoires, sa malchance, les entourloupes dont il fut parfois victime, ses deuxièmes places, ses invraisemblables cabrioles, la quête du maillot jaune de ses rêves d'enfant. Jamais il n'avait parlé ainsi de sa trajectoire. Lui qui semblait condamné, par ses origines modestes dans une ferme creusoise, à une vie laborieuse, anonyme et ingrate, voici qu'à force de bravoure il a foncé vers la lumière jusqu'à devenir l'une des personnalités préférées des Français.
    " Je réponds, confie-t-il, à presque toutes les sollicitations, conscient d'apporter du bonheur, même si c'est avec le récit de mes malheurs. " Non, sa " Poupoularité ", comme il l'appelle, ne l'a pas gêné, bien au contraire : " Le jour où plus personne ne me reconnaîtra sera le pire de ma longue vie. " Qu'il se rassure, ce n'est pas encore demain la veille.
    Édition établie avec la collaboration de Bernard Verret.

  • La biographie très attendue de l'enfant terrible du football français.La biographie très attendue de l'enfant terrible du football français. Arrogant, talentueux, séduisant, exaspérant, insoumis... autant de qualificatifs qui viennent à l'esprit quand on se penche sur la personnalité complexe d'Éric Cantona. Un être charismatique, un joueur d'exception, qui ne cesse de fasciner. Mais qu'en est-il de l'homme, derrière le mythe ? Nourrie par 200 entretiens avec les principales personnalités qui accompagnèrent cette carrière tumultueuse, Cantona, le rebelle qui voulut être roi est une biographie incontournable, couronnée, outre-Manche, par le prix du Meilleur Ouvrage consacré au football. Philippe Auclair retrace, dans ce portrait intime et passionnant, l'ascension de cet enfant de la banlieue marseillaise, recruté dès l'âge de 15 ans par Guy Roux pour l'AJ Auxerre avant de rejoindre l'équipe de France quelques années plus tard. C'est le début de l'ère des scandales : enchaînant les clubs (dont l'Olympique de Marseille), cumulant les différends avec joueurs, entraîneurs et responsables fédéraux, multipliant les incartades sur le terrain, Éric Cantona décide finalement de renoncer au football. Mais, poussé par ses admirateurs, et notamment Michel Platini, il gagne l'Angleterre et devient l'attaquant vedette de Manchester United, le king Éric. Loin de l'hagiographie, cet ouvrage ne contourne aucun des épisodes délicats qui ponctuèrent le parcours chaotique de ce joueur exceptionnel.

  • L'homme qui valait près de 8 milliards de dollars.Le Russe Dmitry Rybolovlev, 50 ans, est classé 148e fortune mondiale par le magazine
    Forbes. Installé en principauté, il est depuis Noël 2011 le président de l'AS Monaco, régénérée depuis son arrivée : alors dernier de Ligue 2, le club a atteint les quarts de finale de la Ligue des champions. Figure polymorphe, médecin urgentiste diplômé de cardiologie, homme d'affaires de dimension internationale ayant transformé l'entreprise Uralkali en géant du potassium, il a été marqué par ses onze mois de prison.
    Des confins de l'Oural au stade Louis-II... Cet essai biographique reconstitue la saga épique de ce personnage timide, déterminé et mystérieux. Il dissèque son destin hors du commun et plonge au coeur des coulisses d'une équipe de football, entre transferts et négociations. Une enquête de sa ville natale de Perm à l'île de Skorpios d'autant plus complète que, pour la première fois, Dmitry Rybolovlev a accepté de lever le voile et de se confier.
    Un document rare.

  • Décembre 2015 - Conférence à Paris sur le climat" Les changements possibles du climat sont de natures très diverses et dépendent des régions et des pays ; mais nos ressources naturelles et nos modes de vie en seront forcément affectées ", insiste Laurence Tubiana dans sa préface. La négociation est difficile au niveau mondial, " le travail d'information doit se poursuivre à tous les niveaux ". Malgré ces difficultés, il ne faut pas être pessimiste car la prise de conscience se fait, même si c'est trop lentement, y compris en France.
    Les auteurs de cet ouvrage, experts et scientifiques, ont souhaité apporter leur contribution à l'effort d'information : expliquer les causes, les processus des changements climatiques et montrer que des solutions existent. Certaines peuvent être mises en oeuvre dès à présent. Si chaque citoyen est acteur à son niveau, il appartient aux politiques et acteurs économiques d'assumer leurs responsabilités et de prendre les décisions qui s'imposent. Il y a urgence : il est temps d'agir.
    Ouvrage collectif du Club des Argonautes écrit sous la direction de Michel Petit avec F. Barlier, P. Bauer, J.-P. Besancenot, J. Boé, A. Bonneville, O. Boucher, D. Boy, A. Cazenave, M. Combarnous, Y. Dandonneau, H. Décampsk, P. Drobrinski, V. Ducrocq, B. Durand, Y. Fouquart, C. Gautier, P. Geistdoerfer, A. Grandjean, M. Guillou, L. Labeyrie, K. Laval, G. Le Cozannet, M. Lefebvre, H. Le Treut, V. Masson-Delmotte, J. Merle, C. Ngô, J. Pailleux, J. Painter, B. Pouyaud, D. Salas y Melia, L. Terray, R. Vautard, B. Voituriez, R. Zaharia.
    La préfacière Laurence Tubiana est représentante spéciale de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères du Développement international pour la Conférence de Paris 2015 (COP21). Le postfacier Erik Orsenna est membre de l'Académie française.

  • Une enquête implacable.
    En enquêtant au cours des deux dernières années sur la disparition du tigre, Louis Bériot nous apprend que le braconnage et le trafic de ce félin mythique sont l'arbre qui cache la forêt des prédations humaines contre la faune sauvage. Derrière " ces animaux qu'on assassine ", c'est la planète tout entière qui est mise à mal, ses forêts, ses océans, ses barrières de corail, ses fleuves, ses lacs... L'auteur révèle que l'épicentre du trafic se situe en Asie et que les grandes mafias du monde ont désormais supplanté les petits braconniers qui tuaient pour survivre. Leurs pièges rudimentaires ont été remplacés par des guerriers équipés d'hélicoptères, de kalachnikovs et de GPS. Un exemple : il y a dix ans, une demi-douzaine d'éléphants étaient massacrés chaque jour en Afrique pour leur ivoire ; en 2011, ce chiffre dépassait la centaine. Peu surveillé, diffus, très rémunérateur et rarement sanctionné, le trafic des animaux est maintenant démultiplié par les ventes sur Internet. Il est considéré aujourd'hui par les instances internationales comme la principale activité criminelle devant celle des drogues, des armes et des humains. L'auteur dénonce aussi la responsabilité des nations sur tous les continents. Il décrit aussi les combats courageux, et souvent dangereux, de centaines d'ONG pour enrayer ce fléau. Une enquête détaillée et inquiétante. Un véritable réquisitoire contre le comportement des humains.

  • Paris, le 11 juin 2012. Une voiture de police pénètre dans l'enceinte du centre hospitalier Sainte-Anne, direction les urgences psychiatriques. À son bord, menotté, le triple champion du monde et quintuple champion d'Europe de boxe, Fabrice Bénichou. Dans une chambre de bonne prêtée par un ami, sa tentative de suicide a entraîné une intervention musclée des forces de l'ordre.
    Ces pages sont celles d'une quête, d'une volonté farouche de retrouver l'envie de vivre. À travers son incroyable histoire - fils d'un fakir et d'une enfant de la balle, jeunesse passée aux quatre coins du monde, combats de rue, apprentissage de la boxe, renommée internationale, rencontres fascinantes - Frank Sinatra, Mickey Rourke, Jackie Kennedy, etc. -, Fabrice Bénichou raconte sa gloire, sa longue descente aux enfers puis sa renaissance...

  • Le livre qu'il faut lire, avant, pendant et après l'Euro !" Un ailier est un enfant perdu ", écrivait Montherlant. En voyant jouer Mathieu Valbuena pour la première fois, Guy Carlier a vu un enfant perdu, talentueux et fragile, au parcours atypique, rejeté dès ses débuts aux Girondins de Bordeaux par des formateurs qui forment des formatés. Un enfant perdu, incompris, décrié, agressé par ses adversaires et parfois même par ses partenaires, qui s'est vu pendu en effigie au stade par ceux qui l'avaient adoré puis trahi, tel Benzema, qu'il croyait son ami, dans l'affaire de la sextape. Un enfant perdu, blessé et condamné à suivre à la télé les promesses d'une génération nouvelle qui prend le pouvoir dans son club et en équipe de France.
    Un enfant perdu qui, le 12 mai 2016, a regardé le JT de 20 heures pour savoir si Didier Deschamps citerait son nom dans la liste des joueurs retenus pour l'Euro...
    Une peinture drôle, romantique, parfois surréaliste, et truffée d'anecdotes, par un authentique amoureux du football et des enfants perdus.

  • Football français : le vrai et le fauxMatches truqués, salaires des joueurs, violence, racisme, dopage... Et puis quoi d'autre encore ? Tout le monde veut faire le procès du football, ce " mis en examen " permanent de la société française. J'ai décidé de l'instruire. À charge et à décharge. Juge et partie, me direz-vous ? Sans doute, j'aime le football comme beaucoup d'entre vous. Ce qui ne m'empêche pas de détester ce que j'y vois parfois. Mais ce que je déteste par-dessus tout, c'est l'injustice, les préjugés, les idées reçues, la mauvaise foi et la malhonnêteté intellectuelle. Il y en a dans le football, bien sûr, comme partout. Et il y en a aussi chez ceux qui s'obstinent à le voir avec un regard déformé par les a priori. J'ai donc essayé de revêtir tour à tour l'habit de procureur et la robe de l'avocat pour tenter de démêler le vrai du faux dans les principales accusations portées contre le football français d'aujourd'hui. Et après, à vous de juger !
    F. T.

  • Entré en 1996 dans la légende du sport aux Jeux d'Atlanta, avec un nouveau doublé olympique sur 50 m et 100 m nage libre, Alexandre Popov manque de mourir, quelques semaines plus tard, suite à une agression au couteau dans une rue de Moscou. Il lui faudra seize mois pour se remettre de ses blessures et conserver son titre mondial sur 100 m, avant de battre le record du monde du 50 m. Ce livre est l'histoire du combat et du retour au sommet de l'un des plus grands athlètes du XXe siècle mais aussi une formidable aventure humaine au côté d'un entraîneur, Guennadi Touretski, dont la science et le talent dérangent bien des conformistes. Un récit mené tambour battant, comme un roman policier, qui lève également un voile sur le monde si particulier des champions.

  • " J'ai marqué un but, j'ai fait une passe décisive... Et moi, je suis le plus heureux des Verts. Il s'est passé quelque chose, ce soir. Nous venons de battre les Glasgow Rangers dans leur fief ! Dans les vestiaires, les journalistes me pressent de questions. Ils veulent que je raconte, encore et encore. Si nous continuons à jouer comme ça, nous avons des chances de revenir à Glasgow, mais cette fois, ce sera pour la finale. La légende des Verts est en marche. Elle n'est pas près de s'arrêter. "
    " Allez les Verts ! Allez les Verts ! " 1975 : La France entière est à l'unisson d'une équipe incroyable qui ne s'avoue pas vaincue tant que l'arbitre n'a pas sifflé la fin du match. Boucles brunes et dribble magique, Dominique Rocheteau, le jeune attaquant de Saint-Étienne, devient une icône nationale. Le match historique contre le Dynamo de Kiev, la finale de Munich et les fameux poteaux carrés, la tragédie de Séville pendant le Mundial 1982 : les plus belles pages du football français s'écrivent alors avec celui que l'on appelle l'ange vert.
    Joueur d'exception, élégant et audacieux, Dominique Rocheteau fait revivre les grandes heures d'une carrière mythique, à une époque où le football ne rimait pas encore avec argent et business. Hymne à la nostalgie et au plaisir du jeu, On m'appelait l'ange vert est aussi le plaidoyer d'un sportif engagé qui se bat pour préserver l'esprit d'un football libre et inventif.

  • LES COULISSES DE LA SÉLECTION - Portraits, parcours et stratégies + STICKERS DES JOUEURS INCLUS !Jamais sélection n'aura été aussi complexe au seuil de l'Euro 2016. Il aura suffi d'un chantage entre joueurs de premier plan - l'affaire de la " sextape " - pour boucher le " Bleu horizon " : mise à l'écart forcée pour raisons judiciaires de Benzema et blues de Valbuena, pièces maîtresses de l'équipe de France, ont déboussolé la sélection. Heureusement, les matchs amicaux du printemps - victoires aux Pays-Bas et face à la Russie - ont rendu l'espoir. Malgré l'impact incontesté des cadres " historiques " se lève une génération prometteuse qui cause des " problèmes de riche " au sélectionneur. Des révélations (Kanté, Coman...) volent la vedette aux absents, sans oublier le retour gagnant de grognards exilés tel Gignac au Mexique...
    Entre portraits des valeurs les plus " sûres " et bonus " à la carte " de titulaires en puissance, ce livre est le tableau intime du " Club France ". Génération séduction. Allez les Bleus !

empty