Hachette Éducation

  • Sommaire
    Avant propos
    1. La conscience historique de la Révolution française, de 1789 à aujourd'hui
    Approfondissement - L'histoire en partage (G. Mazeau)
    PARTIE 1 -  Devenir libre et souverain : une rupture démocratique ?
    2. Les noeuds d'une dynamique politique extraordinaire : la convocation des États généraux
    Approfondissement - « Enfin le peuple pense » : du stigmate à la Révolution (D. Cohen)
    3. Subvertir l'Ancien Régime, créer la Nation
    4. La fabrique d'un nouveau monde politique : normes juridiques et institutions sociales, de 1789 à l'été 1791
    5. L'attente républicaine : de la fusillade du Champ-de-Mars au 9 août 1792
    Approfondissement - Dossier sur le réseau des Roland (N. Perl-Rosenthal)
    6. La vengeance souveraine ou l'énigme de la Terreur, 10 août 1792-27 juillet 1794 (9 thermidor an II)
    7. Une République sans vertu ni terreur, 9 thermidor an II-18 brumaire an VIII
    Approfondissement - Penser l'après coup de la Terreur en interrogeant le concept de trauma (R. Steinberg)
    PARTIE 2  -  Religions, Révolution et Contre-révolution
    8. Les catholiques entre Révolution et Contre-révolution, de 1789 à 1793
    9. Transports sacrés révolutionnaires, volontés déchristianisatrices et liberté religieuse, de 1789 à 1794
    Approfondissement - L'investissement symbolique et financier comme forme d'adhésion au décret du 18 floréal an II (7 mai 1794) (J. Smyth)
    10. Le pluralisme religieux, de Thermidor au Concordat
    PARTIE 3  -  Vie, bonheur, justice
    11. Les économies politiques du moment révolutionnaire
    12. L'individu révolutionnaire, membre du peuple souverain
    13. À la vie à la mort, l'ardeur patriotique
    14. L'inquiétude du bonheur, l'inquiétude d'une liberté à transmettre
    PARTIE 4  -  Une révolution universelle ?
    15. La Révolution française, un modèle pour le monde ?
    Approfondissement - Révolution française, révolution atlantique ? (M. Belissa)
    16. Faire la guerre à la Contre-révolution
    17. Questions coloniales et abolition de l'esclavage
    Approfondissement - Barnave et la question coloniale (S. Degachi)
    Repères chronologiques
    L'AUTEUR :
    SOPHIE WAHNICH, directrice de recherche au CNRS, Institut interdisciplinaire d'anthropologie du contemporain CNRS-EHESS.
    Avec des approfondissements historiographiques thématiques rédigés par des historiens français et étrangers. GUILLAUME MAZEAU, maître de conférences à l'université Paris-I-Panthéon-Sorbonne. DÉBORAH COHEN, maître de conférences à l'université de Provence. NATHAN PERL ROSENTHAL, professeur, University Southern California. RONEN STEINBERG, professeur à Michigan University. JON SMYTH, docteur en histoire, London University. MARC BELISSA, Maître de conférences à Paris-Ouest. SOUAD DEGACHI, doctorante en histoire, Paris-VII.

  • Le XVIIe siècle est un siècle de régularisation, d'organisation et de consolidation de l'époque précédente. En économie, la croissance s'arrête, une stabilité morne s'installe, entrecoupée de crises violentes. Les sociétés européennes tendent, à l'exception de l'Angleterre, à subir un encadrement juridique en ordres et corps. Le régime politique dominant est la monarchie et toute l'Europe reconnaît en Louis XIV le "roi de gloire", modèle de tous les rois.
    POINTS FORTS
    - L'ouvrage est une synthèse claire et précise
      sur la période 1620-1740.
    - Les illustrations, définitions, et graphiques en marge,
      ainsi que l'atlas de fin d'ouvrage, le rendent
      particulièrement utile aux étudiants.
    - La bibliographie est à jour des dernières recherches.
    SOMMAIRELivre premier : La guerre entre États européens
    (1618/1648-1659)
    Livre deuxième : Structures et conjonctures séculaires
    Livre troisième : Le "Grand Siècle" (1660-1740)
    PUBLIC- Étudiants en histoire (1er et 2e cycles, CAPES/Agrégation)
    - Grand public intéressé par la période

  • Siècle de croissance démographique, de prospérité économique, d'effervescence culturelle, le XVIIIe siècle se caractérise aussi par la force des bouleversements politiques et la portée de conflits armés qui vont engager un grand nombre d'Etats sur le continent européen, mais aussi dans leurs colonies et sur les mers du monde depuis l'océan pacifique jusqu'à l'océan Indien. 
    Ce manuel s'attache à saisir ces mutations qui en Europe et dans les territoires qu'elle a colonisés obéissent à des temporalités diverses et qui se produisent selon des modalités différentes. 
    Cette synthèse rend compte d'évolutions générales sans occulter les décalages, les immobilismes et la complexité des conjonctures politiques, économiques et sociales souvent difficiles à ajuster. 
    Points forts
    - Accent mis sur le long terme (1740-1820) par rapport aux manuels publiés par les autres maisons d'édition concurrentes qui ne portent pour l'essentiel que sur le XVIIIe siècle pré-révolutionnaire
    - Manuel tenant compte des derniers états de la connaissance historique
    - Dossier cartographique
    - Sélection de références bibliographies récentes placées en fin de chapitre 
    - Importance accordée aux publications étrangères 
    - Définitions en notes marginales et encarts biographiques 
    - Histoire de la France largement pondérée par des chapitres synthétiques à l'échelle européenne 
    - Un chapitre sur l'histoire politique de l'Angleterre
    Sommaire
    I. Un siècle de prospérité 
    II. De nouveaux horizons culturels 
    III. Les Etats européens : l'évolution des régimes politiques au XVIIIe siècle
    IV. Relations internationales et conflits européens 
    V. La France entre Révolution et Empire (1789-1815) 
    VI. Un nouvel ordre européen (1792-1815)Publics visés 
    - Étudiants de Licence 1 et 2 
    - Agrégatifs notamment pour la préparation de l'épreuve de hors-programme.

empty