Fusion

  • Appartement 816 Nouv.

    Appartement 816

    Olivier Bordacarré

    • Fusion
    • 21 Octobre 2021

    « J'ai fait l'expérience que je voulais faire depuis toujours : me raser la tête. Je suis un autre maintenant. Comme quoi on peut devenir un autre assez facilement. Cela veut bien dire quelque chose. »

    Le monde traverse une période peu ordinaire. Depuis trois ans, la France a assigné ses citoyens à résidence. Chacun reçoit ses courses par drone. Interdiction d'ouvrir sa fenêtre en dehors des heures programmées. Didier Martin, comptable, vit avec sa femme, son fils et son chien dans un immeuble d'une ville moyenne. Il raconte son histoire à la première personne. Sur les murs, sur les meubles, sur les objets : partout autour de lui, il écrit. Petit à petit, le lecteur se retrouve happé par le mystère de sa situation. Le monde extérieur est devenu infréquentable, mais Didier Martin semble s'en satisfaire. Il aime l'ordre, le respect et préfère la compagnie de ses poissons exotiques à celle des humains.

    Dans le huis clos de cet appartement, un suspense psychologique se noue.

    Les héros de polar ne sont pas toujours sympathiques. Un tueur sur la route (James Ellroy), Dirty week-end (Helen Zahavi) ou encore Londres Express (Peter Loughran) ont marqué le genre pour cette raison et ont parfois fait scandale. L'homme qui habite l'appartement 816 est leur héritier.

  • Nuit bleue

    Simone Buchholz

    • Fusion
    • 4 Mars 2021

    «- Joe, qui vous a brisé les os ?
    - La vie. »
    Au Blaue Nacht, la procureure Chastity Riley écluse des bières et trouve le réconfort auprès de sa bande d'amis. Mise sur la touche après avoir fait condamner son supérieur, elle est désormais chargée de la protection des victimes. À l'hôpital l'attend un homme roué de coups, un Autrichien qui refuse de parler. C'est sans compter sur la force de persuasion de Chastity... prête à mettre les pieds dans le plat de la bonne société hambourgeoise.
    Dans la lignée des romans d'une ville, Chastity Riley est Hambourg, ville-port et ville monde, ville punk-rock.

    Simone Buchholz donne naissance à un personnage récurrent et à une famille, de ceux dont la vie nous est chère et que l'on prendrait bien pour amis. Concise et poétique, tour à tour drôle et piquante, son écriture emporte le lecteur.

    Lauréate du Prix du Polar Allemand en 2019 pour Mexikoring, Simone Buchholz est traduite en Angleterre et en Italie. Elle vit à Sankt Pauli, le célèbre quartier de Hambourg.

  • Clark

    Anouk Langaney

    • Fusion
    • 20 Mai 2021

    « ... et hop ! coincée. Pas mal, non ? Avoue que tu ne t'y attendais pas, à celle-là ! Tu coupes les ponts, tu pars au bout du monde, tu restes dix ans sans donner la moindre nouvelle ; quand je tente de reprendre contact, paf ! tu me flanques hors de ta maison et de ta vie, sans l'ombre d'une hésitation... et te voilà malgré tout obligée de me lire. On sous-estime toujours sa vieille mère. »
    Le livre est construit sous la forme de lettres d'une mère à sa fille. C'est la confession dramatique et drôle d'une femme indépendante. Elle raconte sa vie, l'arrivée de ses trois enfants, et l'incroyable projet qu'elle imagine pour sauver le monde ; à moins que ce soit pour se sauver, elle.
    Clark est le prénom de son fils, qu'elle tente de transformer en super-héros. L'ambition tourne à la fabrique d'un monstre. Mais qui est le véritable monstre de ce drame ?

    L'écriture d'Anouk Langaney, humoristique et ironique, emporte le lecteur dans une folle aventure, qui est à la fois une histoire d'amour et celle de ce monde meilleur que tant appellent de leurs voeux.

    Anouk Langaney vit et enseigne à Ajaccio. On lui doit Même pas morte, Cannibal Tour et le roman jeunesse Le Temps des hordes (2020).

  • Rocamadour, son château, ses sanctuaires et la Vierge Noire, font oublier le village qui, au pied de la cité mariale, sorti de son intimité hivernale, vit au rythme des saisons touristiques. Chassés de leur domaine, des gamins-garnements, mi-anges, mi-démons, créent leur univers en construisant et animant des pétaudières, des cabanes..., ou glissent en riant... Les enfants du Rocher ont porté si loin leur imaginaire, que commerçants, bâtisseurs ou artisans avant l'âge, ils ont rêvé leur monde avant que de le vivre.

  • Jean-Pierre Havrin est né le 2 décembre 1947, à Saint-Germain-du-Puch, en Gironde, d'un père oenologue et d'une mère poule. Doté d'un solide poil dans la main, et d'un humour encombrant, victime des affiches en couleurs, il devient marin dans la Royale pendant 1 826 jours. Puis, comme au poker, juste pour voir, il rentre dans la police, et ce métier va lui coller à la peau. Enquêteur, inspecteur, commissaire, aujourd'hui commissaire divisionnaire. Itinéraire d'homme, chemin de flic Suivez-le !

  • Jeune lieutenant de vaisseau, affecté au Bureau militaire près l'Ambassade de France au Cambodge, l'auteur n'a que vingt-neuf ans lorsqu'il découvre l'Indochine, dont il s'éprend éperdument. Des séjours ultérieurs en Thaïlande, ainsi que de nombreux voyages, lui donnent l'occasion d'affiner sa perception de l'Asie, à laquelle il consacre désormais l'essentiel de ses activités entre 1967 et 1989. Aujourd'hui Contre-Amiral (C.R.), il évoque certains de ses souvenirs. Ses « réflexions » ne sauraient laisser indifférents tous ceux qui ont connu le Cambodge, vécu en Indochine, visité la Chine, aimé la Thaïlande, apprécié la Birmanie, découvert l'Asie. Un grand nombre de photographies ajoutent au pouvoir évocateur des mots, le charme des images jaunies par le temps.

empty