FeniXX réédition numérique (Éditions La Bruyère)

  • Amédée Escach, Directeur d'École Honoraire, natif de Matemale (P.O.), a exercé en Algérie et au Calvados. Comme tout un chacun, il a un violon d'Ingres, en l'occurrence, le journalisme. Il a collaboré notamment aux quotidiens : « Journal d'Alger », « Indépendant du Midi », « La Dépêche du Midi », « Ouest-France » et à l'hebdomadaire « Liberté de Normandie ». Marie-Rose Trilles, son épouse et coauteur est née dans la même localité, au sein d'une famille d'agriculteurs. Elle a vécu dans ses jeunes années, les événements rapportés dans « les Angéliques Sauvages ». Cet ouvrage présente donc une objectivité réelle et relate la vie dure et harassante de paysans qui ont dû affronter les vicissitudes d'un travail sans relâche, émaillé de lendemains problématiques. « Les Angéliques Sauvages », voilà une oeuvre pleine de fraîcheur avec toute la simplicité qui la caractérise.

  • Un fabuleux trésor se trouve caché dans les ruines maudites. La légende prétend que tout ceux qui, jadis, l'ont approché, disparûrent mystérieusement. Gilles, un jeune colon de treize ans, du centre de vacances de Mérigneux, ne saurait se laisser décourager par cette histoire sordide. Rémy, le moniteur, doit le surveiller de près. Mais l'enfant n'a pas dit son dernier mot... Olivier, un autre colon, que Rémy a rejoint à Montendre, semble être malmené par la vie. Heureusement, le moniteur multiplie les jeux et les farces pour lui redonner le moral. Gilles, qui a échappé à la vigilance de tous, va connaître la peur de sa vie, se maudissant de son audace. Rémy, qui n'est pas au bout de ses surprises, découvre son demi-frère...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty