FeniXX réédition numérique (Terre des Graves)

  • C'est un conte. Il saura émouvoir l'enfant comme l'adulte. Pour le premier, une belle histoire, celle d'un univers de petits animaux dont les rêves peuvent rejoindre les siens. Le second, derrière ces lignes chargées de descriptions riches et d'émotions, y verra peut-être une « morale » comme dans les fables de La Fontaine, que chacun, un jour ou l'autre, a récitées par coeur... Symbolique récit autour de l'ennui, paradoxe de celui qui possède mais demeure insatisfait. (...) Soif légitime, aussi, d'horizons neufs illustrés par le choix de Charlia de se fixer dans cet « ailleurs », comme on pourrait décider de s'expatrier derrière une barrière de corail... Hymne à la tolérance, à l'acceptation de l'autre, c'est tout le sens de la rencontre improbable de deux tortues : l'une de terre, l'autre de mer...

  • Au fil de ces nouvelles, Mathilde Manoury trempe sa belle et première plume dans l'encre sympathique du ressenti. Dans un mouvement de l'âme, elle traduit les primes émotions - souvent inoubliables - héritées de l'enfance. Qu'il s'agisse de la peur des autres avec Les jumelles, de l'incompréhension des adultes avec Quarante-deux ou encore des Petits crimes innocents commis en toute impunité par les chérubins qui s'ennuient en vacances au sein de la famille, le style de Mathilde Manoury ne laisse pas le lecteur indemne. Sa véritable force est dans le sentiment.

empty