FeniXX réédition numérique (Bueb & Reumaux)

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Charters interdits, c'est l'histoire étonnante d'une bande de copains, l'association le Point-Mulhouse. Utopistes, généreux, Tiers mondistes et débrouillards, ces bénévoles - venus de tous les horizons - se lancent, en 1970, dans l'organisation de vols vers l'Asie, l'Amérique latine, l'Afrique. Deux principes les guident : proposer les prix les plus bas, et monter des projets de développement dans les pays qu'ils desservent. Le succès est vite au rendez-vous et va croissant, malgré la guérilla livrée par les grandes compagnies aériennes françaises et leur administration de tutelle. Le 5 février 1987, un télex tombe au siège du Point : "Interdiction de voler jusqu'à nouvel ordre". La toute puissante Direction générale de l'aviation civile vient de clouer au sol les deux Super-DC 8 du Point, bloquant huit mille personnes en instance de retour dans le monde entier. Président et fondateur du Point-Mulhouse, gérant de Point Air, Maurice Freund dénonce : "On veut tuer le Point, parce que, depuis quinze ans, nous défendons un tourisme aérien bon marché, contre les chasses-gardées des grandes compagnies aériennes françaises". Maurice Freund ouvre ici le dossier des mécanismes secrets du transport aérien, et explique - témoignages et chiffres à l'appui - comment le consommateur et les pays du Tiers Monde sont les grands perdants du jeu organisé par les lobbies aériens. Un passionnant récit, où se mêlent l'aventure, la générosité, l'argent, la politique. Un plaidoyer lucide - et très actuel - pour la liberté du ciel.

  • Charters interdits, c'est l'histoire étonnante d'une bande de copains, l'association le Point-Mulhouse. Utopistes, généreux, Tiers mondistes et débrouillards, ces bénévoles - venus de tous les horizons - se lancent, en 1970, dans l'organisation de vols vers l'Asie, l'Amérique latine, l'Afrique. Deux principes les guident : proposer les prix les plus bas, et monter des projets de développement dans les pays qu'ils desservent. Le succès est vite au rendez-vous et va croissant, malgré la guérilla livrée par les grandes compagnies aériennes françaises et leur administration de tutelle. Le 5 février 1987, un télex tombe au siège du Point : "Interdiction de voler jusqu'à nouvel ordre". La toute puissante Direction générale de l'aviation civile vient de clouer au sol les deux Super-DC 8 du Point, bloquant huit mille personnes en instance de retour dans le monde entier. Président et fondateur du Point-Mulhouse, gérant de Point Air, Maurice Freund dénonce : "On veut tuer le Point, parce que, depuis quinze ans, nous défendons un tourisme aérien bon marché, contre les chasses-gardées des grandes compagnies aériennes françaises". Maurice Freund ouvre ici le dossier des mécanismes secrets du transport aérien, et explique - témoignages et chiffres à l'appui - comment le consommateur et les pays du Tiers Monde sont les grands perdants du jeu organisé par les lobbies aériens. Un passionnant récit, où se mêlent l'aventure, la générosité, l'argent, la politique. Un plaidoyer lucide - et très actuel - pour la liberté du ciel.

  • Un journal de bord pour découvrir l'Alsace, pays de cocagne. Guide gastronomique, guide des promenades, des villages et des bourgs.

  • « C'est une bien belle histoire que celle de saint Nicolas. Je la dois à son âne qui la connaît bien et qui, s'étant pris d'amitié pour moi, a entrepris de me la raconter... » Voici Jean Egen, plus tendre et drôle que jamais, en reportage au Paradis sur les traces de saint Nicolas. Rencontres inattendues, interviews cocasses, rêve et poésie : un voyage enchanteur au pays de l'enfance. Un merveilleux conte à la manière de Marcel Aymé.

  • Mexico, avril 1936 « Mexico est une ville de tremblement de terre : je veux dire qu'elle est un tremblement de terre qui n'a pas fini d'évoluer et qui a pétrifié sur place ». Antonin Artaud Mexico, septembre 1985 La colère de la terre est tombée. La vague des envoyés spéciaux vient de se retirer, le flot des dépêches va se tarir. Mexico déserte les manchettes : ailleurs, d'autres événements tournent. Alain Dugrand et Patrice Gouy se mettent alors en route, sillonnent la ville hébétée et résignée, la cité dont l'âme ne connaît jamais le repos. Ils marchent, regardent, écoutent, s'arrêtent, devinent, traquent le secret de la malédiction. Les hommes, les femmes, les enfants de ce livre existent peut-être. Ou bien, ils ont été rêvés, aperçus dans les fêlures. Qu'importe. Ils sont Mexico : leur mémoire, leur vie, leur avenir, sont vertige, suspendus à la lisière de la plus terrible fiction : la vérité.

empty