Eres

  • Comment aider l'enfant à habiter le plus harmonieusement possible « son propre corps » ? L'approche développementale et instrumentale conceptualisée par André Bullinger a offert aux soignants de nouveaux moyens d'observation et d'intervention pour comprendre les « avatars du développement sensori-moteur » des tout-petits et les soubassements du fonctionnement corporel et psychique des adultes qu'ils deviendront.

    Cet ouvrage évoque la construction des représentations du corps, depuis les premières semaines de l'évolution du « petit d'homme ». Il conjugue neurologie et psychologie pour aborder la complexité des notions de schéma corporel et d'image du corps.

    L'approche clinique d'André Bullinger invite à dépasser la dichotomie trop souvent rencontrée entre troubles moteurs et troubles psychologiques et à dégager un projet thérapeutique qui tienne compte des variabilités individuelles.

  • Cet ouvrage est centré sur les travaux les plus récents d'André Bullinger - est ici publié son dernier texte - portant sur l'importance de la pesanteur dans le développement sensori-moteur du nouveau-né.

    Alors que le foetus vit dans le milieu amniotique de faible pesanteur, le bébé dès la naissance est soumis à la gravité universelle. Ses effets sur le corps du bébé entraînent un vécu d'écrasement contribuant à déclencher les réflexes toniques qui aboutiront un an plus tard à la position debout. C'est « l'espace de la pesanteur » : il constitue un soubassement essentiel de la présence au monde du bébé. André Bullinger a intégré cette notion dans son tableau de l'axe de développement où figurent les principales étapes du développement sensorimoteur. Il s'agit d'une description novatrice en termes de construction des espaces corporels que l'enfant doit apprendre à maîtriser au cours de son développement. Celle-ci donne des pistes de compréhension et de traitement de certains troubles du développement présentés par les différents coauteurs.

  • Cet ouvrage est le produit de la fréquentation régulière (trois ans) de la Maison verte créée par Françoise Dolto en 1979. Il s'agit du témoignage d'une «mère usagère» qui a reconnu en cette grande psychanalyste une grand-mère spirituelle, a appris, avec tous les membres du personnel, à mettre de l'ordre dans son esprit parfois angoissé, à s'alléger de son adultocentrisme, à inventer une paroleneuve avec son enfant. Avec ce livre on «saisit» de façon directe, même si on ne connaît rien au jargon «psy», que l'accueil de la Maison verte permet de surmonter les conflits enfants-enfants et enfants-adultes. Or c'est cela la prévention des souffrances «inutiles» (Françoise Dolto). Jacqueline Sudaka-Bénazéraf est agrégée de lettres classiques et docteur ès lettres, auteur de Le Regard de Franz Kafka, un écrivain visuel (Maisonneuve et Larose, 2001), Franz Kafka. Aspects d'une poétique du regard (Peeters-Vrin, 2000), Seul le blanc n'est rien. Paul Klee, illustrateur de Voltaire (Ides et Calendes, 2008), réalisatrice de trois films documentaires. Elle a enseigné à l'université Paris I Sorbonne. Maryvonne Paul-Mellouet, psychanalyste et accueillante depuis 1986 à La Maison du Vallon, structure «Maison Verte» à Marseille

  • Pour que la crise économique cesse de nous imposer son manque à penser, que les acquis dans le domaine de l'enfance soient sauvegardés et que perdure la créativité dont ils sont porteurs. Les connaissances acquises depuis plus d'un demi-siècle dans la compréhension du développement du jeune enfant et du rôle de son environnement ont transformé l'ensemble des pratiques autour de la petite enfance. Pourtant, on ne cesse actuellement de leur porter atteinte, parfois violemment, souvent insidieusement... L'écart se creuse, au fil des jours, entre ce que l'on sait, ce que l'on fait... et ce que l'on nous fait faire.

  • Une nouvelle histoire des bébés est-elle en train de s'écrire ? Si le petit humain naît dépendant d'« un autre secourable », il est cependant sujet actif, quêteur de liens et d'expériences. Quels effets produisent les mutations sociétales, l'expansion des savoirs, sur ce que vivent les parents et les professionnels ? Les temps changent, dit-on. En quoi les bébés, eux, changent-ils ?

    En référence aux apports scientifiques de ces trente dernières années, les auteurs, praticiens, enseignants, chercheurs, politiques, professionnels de la petite enfance nous amènent à appréhender ce qui demeure « immuable » dans la condition du petit être pour grandir. Sans aucune nostalgie,  ils nous invitent à déployer notre curiosité et à nous laisser surprendre encore et toujours par la petite enfance.

  • Qu'est-ce que naître en l'an 2000 ? En quel lieu hospitalier naissent les bébés de ce nouveau siècle et quel accompagnement proposons-nous aux familles, aux aubes naissantes de la vie ? Nulle nativité ici reconstruite dans le rêve ou le mythe. Que nous disent les futures mères et les futurs pères, les équipes aussi de périnatalité, de ces naissances d'aujourd'hui qui ne riment pas toutes avec bonheur et splendeur ? En contrepoint, qu'en est-il de l'accompagnement et de la prise en charge des familles touchées, en ces moments si particuliers, par la mort de leur bébé autour de la naissance ?

  • A l'aube de l'an 2000, dans notre monde « libéral et avancé >>, le bébé fait l'objet d'un véritable culte, médiatique et scientifique.

    On le sait aujourd'hui attentif par tous ses sens à son environnement, paré des les premieres heures de sa vie, et même avant, pour la rencontre avec l'autre, la
    communication, participant d'un échange, d'un dialogue précoce, tonique, affectif.

    Ce savoir nouveau, établi en moins de trente ans, nous a été révélé par des travaux incontournables, qui ont révolutionné le regard porté sur le petit d'homme. Gros plan donc sur cet incroyable Monsieur Bébé et ses grands découvreurs contemporains.

  • Des temps anciens, l'histoire nous disait le bébé fragile, éphémère, frappé au sceau du péché, inachevé, à façonner, à modeler, modeste morceau de vie aux besoins
    infinis et aux possibilités si précaires.

    Aujourd'hui, il est l'enfant merveilleux, riche de mille potentialités, de compétences inouies, un « nourrisson
    savant >> dont tant de livres et de films nous dressent le charmant portrait.

    Demain qui sera-t-il dans cette fulgurante accélération des sciences et de la technique, de la génétique et des assistances à la procréation ?

    Mais à travers les temps, encore et toujours, il demeure ce bébé des rêves, des contes, des mythes, ce bébé imaginaire,
    idéalement parfait ou monstrueusement défectueux. Embarquez-vous pour l'odyssée des bébés à travers les temps
    et les idées !

  • Observer un bébé. Le regarder, l'examiner, peut-être l'admirer, le contempler ou encore le surveiller, l'épier. Observer un bébé. Ne pas le déclarer objet d'étude, ni objectiver une rencontre. Mais plutôt le considérer, lui prêter attention, penser et rêver avec lui, sa famille, son entourage. Des psychanalystes échappés de leur cabinet se réunissent ici autour des incubateurs de néonatalogie, des salles d'attente de PMI, au domicile des familles, portés par leur intérêt pour le développement et la vie émotionnelle du bébé. Ils témoignent de la richesse de ces pratiques, inspirées du travail d'Esther Bick, psychanalyste anglaise, qui les a développées dès 1948.

empty