Langue française

  • "Il n'existe pas de mot, que ce soit en français, en anglais ou en d'autres langues, pour désigner spécifiquement lesp ersonnes qui pratiquent les échanges de maison ; le mot "échangeur" évoque plutôt l'asphalte d'un échangeur autoroutier ou la tuyauterie d'un échangeur de chaleur... Quant au mot "échangiste", il provoque un sourire égrillard qui ne laisse aucun doute sur l'image mentale formée dans le cerveau de celui qui l'entend. Je vous propose, faute de mieux, le néologisme "doméchange" pour traduire "home-exchange", et "doméchangeurs" pour nommer ceux qui doméchangent leur domicile. Qu'en pense l'Académie ?"Avec chaleur et humour, Gérard Bousquet nous raconte ses expériences d'échange de maison, décrivant un phénomène de plus en plus répandu mais pas encore classique qui, en ces temps difficiles, devait faire de nouveaux adeptes !

empty