Sciences humaines & sociales

  • Comment naquit l'histoire politique en Grèce au Ve siècle avant notre ère ? En racontant la guerre du Péloponnèse, Thucydide n'a pas uniquement écrit l'histoire de la plus importante des guerres grecques : soucieux de «voir clair» dans les événements, il a scruté avec une lucidité exceptionnelle le comportement de ses principaux acteurs et mis en lumière les ressorts politiques, intellectuels et psychologiques animant les cités et les hommes de son temps. Unique par sa visée (l'histoire d'un seul événement) et par ses exigences méthodologiques, l'oeuvre de Thucydide n'en est pas moins fortement inscrite dans son époque : nombreux sont les points de contact avec les sophistes, les médecins (Hippocrate), les tragiques (Euripide), les philosophes (Platon), avec lesquels l'historien partage un même désir de connaissance.
    Les textes de Jacqueline de Romilly réunis dans ce livre présentent, avec rigueur et vivacité, quelques jalons essentiels de la réflexion qu'elle a menée durant plus de quarante ans sur Thucydide. Ils devraient intéresser non seulement les passionnés de la Grèce antique, mais aussi tous ceux qui, littéraires, philosophes, historiens ou sociologues, s'interrogent sur le « politique » et sur l'homme.

  • Dans la Rome ancienne, la honte constituait un outil efficace de contrôle des comportements. Phénomène social, moyen idéologique, objet intellectuel, elle offre une voie d´accès privilégiée aux mentalités et aux modes de pensée romains.
    Mais tout en se présentant aux modernes à travers le prisme trompeur d´une désignation uniforme, la honte recouvrait des réalités, des pratiques et des fonctions diverses : tantôt formalisée par les études savantes ou exploitée dans des oeuvres littéraires, tantôt subie ou infligée dans la vie quotidienne ou sur la scène politique.
    D´un domaine à l´autre, d´une époque à l´autre, ce volume interroge l´unité de la notion sur le temps long de l´histoire romaine. Entre extériorité et intériorité, pensée réflexive ou expérience formalisée, l´idée d´une honte proprement romaine est ici mise à l´épreuve.

    Textes édités par Renaud Alexandre, Charles Guérin et Mathieu Jacotot

empty