Sciences & Techniques

  • Israliens juifs et arabes, Palestiniens des Territoires ont un point commun : ils donnent naissance un nombre anormalement lev d'enfants victimes de maladies gntiques rares. Retards mentaux, troubles rnaux, malformations cardiaques, dformations du squelette, difformit des membres suprieurs ou infrieurs, surdit ou ccit congnitales... sont les symptmes les plus frquents de ce phnomne d, selon les spcialistes, la consanguinit propre chacune de ces communauts. Yves Mamou fait de ces questions mconnues de sant publique un vecteur efficace pour explorer les relations entre Israliens et Palestiniens en dehors des clichs habituels. La souffrance engendre par la maladie modifie le regard que chacun porte sur l'autre. Des relations personnelles se nouent entre mdecins et malades, entre juifs et musulmans. Et face un ennemi commun, la maladie, des solidarits inattendues se font jour. l'issue de ce livre, le lecteur sera porteur du soupon que, derrire l'actualit monotone sur les colonies, les bombes et les attentats, il existe un dessous des cartes, un autre niveau de ralit, qui donne peut-tre esprer. Yves Mamou est journaliste. Il a galement publi un thriller, Une longue cuillre pour le diable, aux ditions Lo Scheer en 2010.

  • Qu'est-ce qui pousse des hommes et des femmes à consacrer leur vie aux mathématiques, quels désirs, quels rêves, quelle idée d'eux-mêmes et du monde ? Comment se représentent-ils leur travail ? Quel imaginaire soutient les idées mathématiques ? Qu'est-ce que le bonheur dans le travail d'un mathématicien ?
    À ces questions, et à beaucoup d'autres, huit mathématiciens de premier plan donnent leurs réponses personnelles, dans des entretiens libres, vivants, familiers. Isabelle Boccon-Gibod, en nous permettant d'entrer dans leur intimité, nous offre une occasion unique de découvrir ce continent souvent effrayant de la pensée comme le lieu d'une aventure intellectuelle, et simplement humaine, passionnante.

    Avec Maria J. Esteban, Gilles Francfort, Étienne Ghys, François Loeser, Rémi Peyre, François Sauvageot, Luc Tartar et Marie-France Vigneras.

  • « La médecine, nourrie par les progrès spectaculaires de la science depuis la fin du XIXe siècle, ne cesse de repousser les limites de la longévité. Ainsi, au siècle dernier, l'espérance de vie a doublé, passant de 40 à 80 ans en moyenne. Durant cette même période, la population mondiale a explosé : nous étions 1,7 milliards en 1900, aujourd'hui, nous sommes plus de 7 milliards. » Extrait de: Philippe Siou. « Nouvelles frontières de la longévité. » iBooks.

empty