Policier & Thriller

  • Du grand n'importe quoi... Francis Mizio Château-Carrois, Haute-Vienne, Limousin, France, Terre. 1 280 habitants.
    Le quotidien de Ladislas n'est pas des plus trépidants, entre la gestion du Café de la gare, où les affaires ne vont pas fort, et le maintien en vie du Frico Carmin à canines, piranha que lui a légué son cousin et dont la survie est liée à la garde de son commerce.
    Mais la chute d'une météorite sur sa voiture flambant neuve va avoir des répercussions inattendues. D'un seul coup, toutes les vieilles rancoeurs semblent se cristalliser autour de ce caillou tombé du ciel.
    Folie, meurtre et fornication s'emparent des habitants. Mais Ladislas n'en a cure : lui, tout ce qu'il veut, c'est se faire rembourser sa voiture. Et connaissant les assurances, ce n'est pas gagné d'avance...
    Né à Melun un jour de novembre 1962, Francis Mizio assaisonne ses polars d'un humour noir et caustique devenu sa marque de fabrique. Dans la lignée de La Santé par les plantes, Tout ce qui tombe du ciel est un pur polar foutraque, entre dialogues absurdes, situations cocasses et personnages délirants.

  • "Si je puis me permettre un slogan : lâchez-vous ! Lâchez tout !"
    Directeur d'un grand groupe pharmaceutique, Gatsby Legrand est aussi l'un des plus grands constipés du monde, cherchant désespérément un remède pour se soulager, lui et ses millions de compagnons de souffrance. De sa rencontre avec Wjatscheslaw-Zénodore Douglas, biochimiste indien et escroc notoire, naît une folle équipée pour trouver la molécule miracle issue de la rarissime plante, l'Allocasuarina portuensis.
    Une aventure déjantée dans laquelle le célèbre perroquet vert à deux crêtes et touffes rouges sous les ailes pourrait bien avoir un rôle crucial à jouer.
    Né à Melun un jour de novembre 1962, Francis Mizio assaisonne ses polars d'un humour noir et caustique devenu sa marque de fabrique. Auteur d'une dizaine de livres, La Santé par les plantes est son premier roman, délicieusement barré et enfin réédité en poche !

  • "Il lâche la hache sanglante qu'il tient entre ses doigts épais et me dit en face, le plus tranquillement du monde : - J'ai pris beaucoup de plaisir." Au milieu des années 1990, Jean François Langley plonge dans la gueule de l'enfer à New York pour débusquer un serial killer et arracher à ses griffes des ados promis à une mort certaine. Mais derrière cet acte de bravoure et la célébrité qui en résulte, un autre piège l'attend, celui de la dépression. En quelques mois, il perd sa femme, son boulot et ses amis. Alors un an plus tard, en quête de rédemption, il décide de repartir sur les lieux de son enquête et découvre des éléments nouveaux. Et si l'affaire n'était pas totalement terminée ? Il entame dès lors un flirt avec la mort et la folie... Né en 1970, Laurent Fétis a commencé sa carrière d'écrivain très jeune, multipliant les thrillers et les romans gores chez le Fleuve, la Série Noire ou bien encore la Branche. Nocturnes est une nouvelle preuve de son talent et de sa capacité à nous tenir en haleine.

  • Rémi Fontevrault est un fasciste. Plus par amour de lui-même que par détestation des autres. Il aime la posture du réprouvé, l'odeur du soufre, l'idée d'être seul contre tous et celle de nager à contre courant dans une France que, pour se distinguer de la masse, il préfère juger en déréliction. Esprit brillant mais paresseux, beau gosse, Rémi s'invente, sans trop y croire, un destin à la Brasillach. Mais lorsqu'il rencontre Irène et Lieutenant, le romantisme doit faire place à l'action armée. Il entame alors une lente dérive vers la violence, là où, finalement, les idéaux comptent moins que les actes. Sorti en 1988, Fasciste est le premier roman de Thierry Marignac. Tant par son sujet que par son style travaillé, tendu, précis comme un uppercut et qui lorgne tout à la fois vers Dada et Drieu La Rochelle, Fasciste détonne et étonne dans cette France « Touche pas à mon pote » mais aussi dans celle d'aujourd'hui, la France « Bleu Marine », tentée par l'extrême droite.

  • Le sang des morts coule toujours dans les veines de ceux qui leur ont survécu.
    L'ambiance vire au cauchemar dans la paisible cité balnéaire de Vernais. Un mort est retrouvé dans la piscine d'un jardin, la police découvre des cadavres en pagaille dans une maison jusqu'ici sans histoire, un informaticien est enlevé par une inconnue aussi belle que dangereuse et une jeune femme commence à avoir de sérieux doutes sur les fréquentations de son mari.
    Et s'il y avait un lien entre toutes ces affaires ? Y a-t-il quelqu'un d'innocent dans cette ville ?
    Auteur chevronné de polar avec des titres chez Baleine, Coups de tête, Le Castor Astral ou les éditions du Jasmin dont son dernier livre Les Sentiers de la nuit, Gilles Vidal tisse en expert une intrigue imparable aux personnages saisissants, nous ouvrant peu à peu les portes de l'enfer. Un roman sur la banalité du mal...
    Né en Guinée en 1955, Gilles Vidal a commencé sa carrière littéraire à la fin des années 70, oeuvrant dans le polar mais aussi en littérature générale chez des éditeurs comme l'Archipel ou le Castor Astral. Il a fait en parallèle tous les métiers de l'édition, de libraire à éditeur (notamment pour la collection « Nuit grave » au Fleuve noir). Ses oeuvres les plus connues sont Le plus dur reste à faire, Hymnes urbains et Mémoire morte. Il a signé au total une quarantaine de romans et d'essais.

  • « Tu n'avais que 18 ans, Aurore. Le bel âge. L'âge horrible où l'on se rend compte qu'il faudra bien mourir, un jour. » La brigade des mineurs l'a usé.
    Les morts de sa femme et de sa fille l'ont détruit.
    À à peine 35 ans, Bernard Longbey n'est plus que l'ombre de lui-même.
    L'abîme s'ouvre un peu plus sous ses pas quand il se retrouve à enquêter sur l'assassinat d'une jeune étudiante.
    La connaissait-il ? Et pourquoi un détective privé est chargé de le surveiller, lui ? Tout est en place. L'enfer peut se déchaîner.

    Psychologue et homme de théâtre, David Coulon signe ici son premier polar, déjà sélectionné pour deux prix littéraires. Et deux autres romans sont à venir.
    Il vient de remporter le prix VSD du polar 2015 - coup de coeur de Franck Thilliez pour son roman Le Village des ténèbres.

empty