Littérature traduite

  • Fêlure, débauche, amour, jeu et mort... Le tango est une pensée triste qui se danse.  Corto Maltese est de retour à Buenos Aires, après quinze années d'absence. Un retour qui semble bien mystérieux pour son ami Fosforito. Corto se renseigne sur une association du nom de Warsavia qui n'est en fait qu'un ramassis d'entremetteurs. Il doit régler une affaire sordide, retrouver les traces d'une amie et de sa fille, une dénommée Louise Brookszowyc morte accidentellement. Le premier maillon est un homme, Butch Cassidy, qui l'amène à retrouver une vieille connaissance en la personne de Habban, homme redouté et puissant en Patagonie... Tout est si bizarre et les rencontres fortuites dans ce pays où certains soirs deux lunes éclairent la nuit.

  • Où l'on retrouve Corto Maltese et ses amis Bouche Dorée, Lévi Colombia, Raspoutine, Tristan Bantam, Steiner... lancés à la recherche du continent englouti de Mû. Mais alors que leur navire mouille près de l'île recelant l'entrée secrète de ce royaume, pirates amateurs, indiens kidnappeurs et autres fumées magiques s'invitent à bord. Entre dieux antiques, Amazones, hommes-araignées, Corto, né initié, se laisse entraîner au coeur d'un labyrinthe d'où il est évidemment difficile de ressortir...

  • 1905, Corto Maltese, à 17 ans, s'est lié d'amitié avec Jack London, correspondant de guerre américain envoyé pour couvrir le conflit russo-japonais. C'est là, dans la Mandchourie du début du XXème siècle, alors que la fureur des combats retombe à peine, qu'il rencontrera également un certain Raspoutine...

  • « Ici se donnent rendez-vous l'alchimie, la magie, l'astrologie, la légende - sans parler des traditions religieuses et ésotériques... » Ainsi Jeremiah Steiner parle-t-il de la Suisse et de ses villages secrets à son ami Corto Maltese, alors qu'ils s'en vont rejoindre le grand écrivain Hermann Hesse, installé dans le canton du Tessin. Les Helvétiques, une aventure littéraire ? Pas seulement. Car bientôt, entre érudition, fantaisie, mystère et onirisme, Corto va vivre l'une de ses plus étranges aventures - et pas la moins trépidante.

  • Rhodes, sur la foi d'un vieux document, Corto trouve mention d'un « grand or» caché quelque part à Samarkand, là-bas, très loin vers l'est, qui n'attendrait que l'entrée en scène d'un homme assez déterminé pour s'en emparer.  Samarkand ? Un trésor ? Il n'en faut pas davantage pour que Corto prenne la route, sur les chemins qu'avait déjà empruntés, plusieurs siècles auparavant, Alexandre de Macédoine. D'autant qu'à Samarkand, quelle belle coïncidence, l'attend son vieux complice Raspoutine, qui croupit dans une prison sordide dont on ne s'échappe, dit-on, que grâce aux rêves dorés du haschisch... C'est le début d'une fabuleuse odyssée en direction de cette « maison dorée de Samarkand », à travers un continent eurasiatique en pleine recomposition politique, en proie à d'innombrables conflits frontaliers, nationalistes, ethniques ou crapuleux - quand ce n'est pas un peu tout cela à la fois.  Cent quarante et quelques planches de pur bonheur narratif et graphique, portées de bout en bout par le souffle épique de la très grande aventure.

  • Venise « La Sérénissime », ville des cours cachées et des sociétés secrètes, cité aux mille mystères, où depuis la nuit des temps se croisent les marins, les philosophes et les mages... Et où Corto revient toujours, attiré par quelque rébus et son goût incurable, immodéré de l'aventure. À lui de résoudre l'énigme qui lui permettra de mettre la main sur « La clavicule de Salomon », cachée au coeur d'une fable séculaire et convoitée par des francs-maçons, des assassins et des fous...

empty