Belfond (réédition numérique FeniXX)

  • Bernard Pagezy et Claude Bébéar auraient-ils pu diriger ensemble le groupe AXA-Midi ? Quand le président de la BNP, René Thomas, part en vacances en Espagne, à quoi pense-t-il ? En vertu de quel principe de management, Yvette Chassagne débarquait-elle à l'improviste, à 7 h 30, dans certains bureaux de la compagnie, lorsqu'elle était P.-D. G. de l'UAP ? À travers les confidences recueillies auprès d'une cinquantaine de grands patrons français, Mireille Rusinak brosse le portrait de groupe d'une élite qui reste encore mystérieuse pour beaucoup. Certains d'entre eux apparaissent sous un nouveau jour. Noël Goutard, P.-D. G. de Valéo, contrairement à sa réputation, donne l'image d'une âme sensible. Olivier Lecerf, P.-D. G. de Lafarge, prône la direction collégiale, mais ne déteste pas décider seul. Quant à Alain Gomez, P.-D. G. de Thomson, il a, en dépit de ses amitiés socialistes, attaché plus d'importance aux profits qu'aucun de ses prédécesseurs. De leur enfance, jusqu'au moment tant attendu de leur consécration, l'auteur montre les ambitions, les principes aussi, dont les patrons de la banque et de l'industrie se sont inspirés pour mener leur vie, gérer leur carrière et diriger leur entreprise, qu'ils soient héritiers, managers ou ex-serviteurs de l'État. Avec une rare liberté de ton, Les bons, les brutes et les autres ont accepté de lever, sans rien dissimuler ou presque de leurs échecs, un coin du voile sur le parcours du combattant qui les a conduits là où ils sont. Et où ils espèrent rester !

  • Il se précipite vers l'un de ses six écrans, passe son ordre : un million de marks, dix millions de dollars, cinq cents millions de yens... Oui, dans cette partie de poker jouée contre un ennemi impalpable, le Marché, Paul T... va gagner. Une fois de plus ! Jeune, beau, riche, intelligent, notre golden boy n'a qu'un but : faire mieux que tous ses rivaux, pendant encore deux ou trois ans. Après lui, le déluge ! Dans le vaste mouvement mondial qui a transformé les principales places boursières en un immense casino, rien ne se perd, rien ne se crée mais rien ne va plus : les golden boys n'en sont que les croupiers. Sont-ils responsables des pertes ou des gains des plus gros joueurs ? Non : ils se contentent de quelques pourboires. Ces millionnaires de moins de trente ans étaient devenus les héros de la planète finances. Aujourd'hui, ils sont les boucs émissaires du Krach. Renaud de la Baume trace leur portrait, et esquisse le premier bilan de l'Octobre noir 1987.

  • Chacun d'entre nous met infiniment plus de soin à découvrir son conjoint, que son patron. Pourtant, on passe autant de temps - sinon plus - avec le second qu'avec le premier. Il ne suffit donc plus de repérer l'entreprise où l'on souhaite faire carrière. Il est indispensable d'avoir autopsié son futur patron. En dévoilant quelques-uns de ses « secrets de fabrication », Marc Lamy, chasseur de têtes reconnu par ses pairs, se propose de vous aider à rencontrer le patron idéal. Vous devrez non seulement disposer d'une stratégie, mais aussi maîtriser la technique appropriée. Parmi les moyens à mettre en oeuvre : l'autocritique (« connais-toi toi-même »), la définition du profil de la cible (itinéraire, secteur d'activité, âge), la localisation de l'oiseau rare (où ? quand ? comment ?), l'art de l'entretien (rendre l'autre plus intelligent), les réseaux à utiliser avant et pendant une carrière, etc. Mieux encore : ce livre peut vous permettre de négocier le contrat du siècle (salaire + intéressement + primes + stock options + voiture de fonction !) et, pourquoi pas, de vous reconvertir sur le tard en PDG heureux !

empty