Littérature traduite

  • Trois générations d'une même famille, trois hommes issus du milieu prolétaire britannique. Terry English, skinhead propriétaire d'une petite société de taxis, n'est pas sûr d'être encore vivant pour ses cinquante ans, mais garde malgré tout sa joie de vivre grâce au ska et à sa jolie assistante Angie. Il décide de s'investir corps et âme dans la réouverture de l'Union Jack Club. Nutty Ray, punk, employé par Terry, lutte pour contrôler sa haine de la société et n'a qu'un seul plaisir : passer son temps libre à provoquer les flics de Chelsea. Et enfin Lol, quinze ans, skater punk adolescent à la recherche de lui-même...À travers ces trois personnages, John King va revenir sur l'apparition de la culture skin, une culture prolétaire qui s'enracine d'abord dans la musique, comme toujours en Angleterre, et une musique de pauvres, le reggae qui va s'épanouir dans le ska des années 1970, en rupture avec l'époque, alors hippie. Mais qui s'accomplit aussi dans l'amour de la sape, de la bière, et du pays. Il rend un remarquable hommage au mouvement culturel britannique des années 1960, mouvement complexe, souvent caricaturé et finalement incompris, qui a déchaîné une peur sociale et symbolique encore plus forte que le punk, décuplée par son essence radicalement et ostensiblement prolétaire.Un écrivain remarquable au meilleur de son talentL'arrivée d'un grand dans le catalogue du Diable.«Au même titre que l'écossais Irvine Welsh, et bien plus que Nick Hornby,King est l'écrivain du football et de la classe ouvriere anglaise.»Hubert Artus, DonQuiFoot (Éditions DonQuichotte, mai 2011)

  • Rickey et G-man décident d'ouvrir à La Nouvelle-Orléans un restaurant où tous les plats contiendront un petit plus spiritueux... Commence une course frénétique et épicée à travers les cuisines, les arrière-cours, les bouges et les deals d'une ville amoureuse de l'alcool.

  • De retour dans le village de sa jeunesse, un homme se remémore les évènements survenus l'année de ses sept ans. Un suicide dans une voiture volée. L'obscurité qui monte. Et Lettie, la jeune voisine, qui soutient que la mare au bout du chemin est un océan...

  • La sublime Emiko n'est pas humaine. C'est une créature artificielle, élevée en crèche etprogrammée pour satisfaire les caprices décadents d'un homme d'affaires de Kyoto. Êtressans âme pour certains, démons pour d'autres, les automates sont esclaves, soldats ou jouetspour les plus riches, en ce XXIe siècle d'après le grand krach énergétique, alors que les effetssecondaires des pestes génétiquement modifiées ravagent la Terre et que les producteurs decalories dirigent le monde. Qu'arrive-t-il quand l'énergie devient monnaie ? Quand lebioterrorisme est outil de profit ? Et que les dérives génétiques font basculer le monde dansl'évolution posthumaine ? Dans ce premier roman récompensé par quatre prix, Hugo, Campbell, Nebula et Locus 2010,Paolo Bacigalupi développe, avec une approche à la William Gibson, une anticipationgéopolitique des plus réalistes.

  • Fin du XXIe siècle, ère post-pétrole, les États-Unis sombrent dans le tiers-monde. Dans un bidonville côtier de Louisiane, Nailer, un jeune ferrailleur, dépouille avec d'autres adolescents les carcasses de vieux pétroliers pour récupérer des métaux qu'ils revendent pour survivre. Mais un jour, il découvre un voilier naufragé ultramoderne qui renferme des richesses phénoménales et une belle jeune fille en très mauvaise posture. Nailer va-t-il la sacrifier pour partager le trésor avec les siens, ou la sauver et vivre les aventures maritimes dont il rêve depuis toujours ?

  • Nominées ou lauréates des plus grands prix, ces dix nouvelles ont fait la notoriété de Paolo Bacigalupi et posé le saisissant univers postpétrole de ses fictions ainsi que les thèmes sociaux, politiques et environnementaux chers à l'une des voix les plus puissantes de la sciencefiction contemporaine.

  • "Howard Zinn retrace l'histoire des États-Unis du point de vue des esclaves, travailleurs, immigrés, femmes, Indiens, de tous ceux que l'histoire officielle oublie souvent. Une relecture originale des politiques et des résistances qui ont façonné les États-Unis.

    Ce premier volume s'ouvre sur l'arrivée de Christophe Colomb au Nouveau Monde, vue par les yeux des Indiens Arawak. Entre luttes anti-impérialistes et guerre hispano-américaine, le mythe de la conquête glorieuse laisse place à une réalité autrement amère."

  • White trash

    John King

    White Trash met en scène l'affrontement d'une infirmière et de son supérieur dans un hôpital en compression d'effectifs. À partir du démantèlement des services sociaux britanniques, John King, « l'écrivain du football et de la classe ouvrière anglaise », se livre à une satire mordante des stéréotypes de classes et traite finalement des inégalités et de la place de l'humain dans la société. Il nous offre un roman noir puissant sur la fracture sociale, émouvant et d'une actualité troublante.

  • "Howard Zinn retrace l'histoire des États-Unis du point de vue des esclaves, travailleurs, immigrés, femmes, Indiens, de tous ceux que l'histoire officielle oublie souvent. Une relecture originale des politiques et des résistances qui ont façonné les États-Unis.

    Dans ce second volume, Howard Zinn entraîne le lecteur dans le tumulte des guerres et des révolutions du XXe siècle. Il poursuit son examen des événements et des tensions qui ont abouti à la guerre contre le terrorisme et ont fait des États-Unis d'Amérique ce qu'ils sont aujourd'hui.
    "

  • L'inspecteur Ray Lennox a quitté Édimbourg pour Miami après une dépression due à l'abus de stress et de cocaïne et à une sale affaire d'infanticides sexuels. Mais sa fiancée ne songe qu'à préparer leur mariage et il se retrouve seul et désoeuvré en Floride. Quand un toxico lui présente une fillette de dix ans victime de prédation sexuelle, Lennox décide de la protéger, à tout prix...

  • "« Le désir peut-il être si sclérosé qu'il disparaît pour de bon ? Enfoui trop profondément pour être un jour de nouveau attisé ?
    Vous pensiez ne plus jamais vouloir coucher avec quelqu'un, que ce genre de vie était derrière vous. Vous aviez eu vos enfants. Le sexe avait rempli son rôle. Vous aviez l'impression d'être cassée, qu'il était trop difficile de vous réparer. Les adultes ne se réparent pas. Leur état empire. La vie les consume peu à peu et ils en portent les cicatrices jusqu'à la fin de leurs jours. En fait, elles durcissent, se calcifient.
    Mais vous vous sentez libérée. Par miracle. »"

  • Consultante en design de réputation internationale, fille d'un ponte de la sécurité américaine présumé mort le 11 septembre 2001, Cayce Pollard se voit confier une mission très spéciale : trouver le créateur de mystérieux clips vidéo diffusés sur le net. Le courant culturel underground qu'il génère dans le monde entier intéresse son nouvel employeur bien plus que l'argent.

  • À Khaim, pour chaque sort lancé, des ronciers vénéneux et indestructibles envahissent le monde. L'usage de la magie est un crime puni de mort mais pourtant, lentement et sûrement, les ronces dévorent tout... Après y avoir consumé ses biens, sa vie et sa famille, un alchimiste trouve enfin la formule pour les détruire. Croyant fortune faite, il va trouver le maître de la cité...

  • Ce roman, même s'il s'intitule Richard Yates, n'a aucun rapport avec l'auteur éponyme... Ce n'est en aucun cas une biographie, le titre fait plutôt appel (même s'il est fait référence à quelques reprises à l'écrivain Richard Yates) à la sensation d'approximation, de « réalité abstraite » qu'on vit lorsqu'on s'aperçoit de la différence entre un contenant et son contenu, ou lorsqu'on compare des éléments aussi paradoxalement éloignés l'un de l'autre que l'Art et la Vie : une situation étrange et pourtant familière, nous laissant dans un doux état de confusion.Deux jeunes gens que l'auteur affuble de noms d'acteurs américains, Haley Joel Osment, 21 ans, habitant New York, et Dakota Fanning, 16 ans, habitant dans le New Jersey, font connaissance sur internet et s'éprennent l'un de l'autre.Après une première rencontre réelle au domicile de l'adolescente, ils enchaînent les allers-retours entre New York et le New Jersey. Le couple mange végan, vole dans les magasins et disserte sur la vie et l'ennui, se sent seul, échoue souvent à se comprendre. Lorsqu'ils ne sont pas ensemble, ils discutent en chat, alimentent leur spleen et une relation entre bonheur fulgurant et déprime suicidaire.Lorsque Joel quitte son appartement de New York pour s'installer dans New Jersey, les personnages se dévoilent, laissant apparaître leurs blessures, leurs pulsions, leurs failles. Et Joel découvre alors les mensonges et manipulations de Dakota.Des jeunes ligotés par leurs liens virtuels, des adultes désarticulés par le réel, un récit entre l'hypnose et l'anesthésie. L'écriture minimale de Tao Lin et son humour à froid nous plongent dans la dépression générationnelle de ceux que l'on nomme les hipsters. Et, au détour d'une conversation en ligne apparemment anodine, les démons surgissent, avec toujours en fond sonore une solitude que l'on embrasse et dont on rit, comme pour l'apprivoiser.« Souvent hilarante, l'écriture de Tao Lin évoque les débuts de Douglas Coupland ou Bret Easton Ellis, mais avec quelque chose de particulier, presque beckettien. (...) Il y a chez lui une attitude, une ambiance, un abandon comiquement désespéré de l'ego littéraire. » The Guardian

  • Recueil de 21 articles, essais, analyses, chroniques, Coupable est une plongée dans l'intimité de Poppy Z. Brite. Sexe, drogues, rockn'roll, décadence, passions et influences littéraires de Baudelaire à King ou Burroughs, culture gothique, underground fantastique... de quoi comprendre l'univers et les ressorts secrets d'un écrivain au romantisme noir qui bouscule l'Amérique depuis son premier livre.

  • Lors de la tournée promotionnelle d'Infinite Jest, le chefd'oeuvre qui va lui conférer une gloire mondiale, David Foster Wallace digresse sur son époque - télévision, littérature, célébrité, sport, addictions. Audelà d'un entretien, une passionnante confession, intime et artistique.

  • "Été 1945 à Hollywood, le cinéma d'horreur vit un âge d'or et la chasse aux sorcières bat son plein alors que la guerre entre États-Unis et Japon menace. Syms, acteur spécialisé en monstres de toutes sortes, est recruté par l'armée américaine pour participer à une opération top-secrète qui permettrait d'asservir le
    Japon sans recourir à la bombe atomique... L'arme fatale ? Des iguanes géants cracheurs de feu prêts à dévaster les terres nipponnes... Mais une chose est certaine, Syms va devoir réaliser la plus terrifiante composition de toute sa carrière.Mêlant personnages réels et imaginaires sur un mode réaliste et loufoque, ce roman incisif et résolument hilarant est un hymne à la gloire du cinéma de série Z et dénonce subtilement le bombardement du Japon pendant la Seconde Guerre mondiale."

  • Roman d'une originalité étonnante, Le Cycliste traite à la fois de gastronomie et de violence politique. C'est un voyage sous les tropiques de la terreur, jusqu'aux limites de nos frontières nationales et existentielles : celles dont on hérite à la naissance, celles qu'on découvre par la suite.Le mystérieux narrateur du livre a fait ses classes dans l'Académie, un groupe terroriste à l'oeuvre de nos jours au Moyen-Orient. Ce pion anonyme et transnational a une mission : livrer à vélo une bombe dans un hôtel, où elle explosera, faisant des centaines de morts parmi des civils. Mais son histoire est loin d'être simple.Combinant surréalisme, tragique et humour, Le Cycliste est une odyssée dans les rouages troublants de l'esprit terroriste. Et tandis que le narrateur réfléchit à sa mission, seules ses réflexions sur la nourriture et l'amour nous permettent d'entrevoir sa nationalité et son but réel. Un tel amoureux de la bonne chère peut-il vraiment souscrire à la violence politique ?« Un superbe premier roman, tout au long duquel Berberian nous dévoile peu à peu, avec pertinence et humour, un territoire jusqu'alors inexploré. Un voyage appétissant pour nos sens, qui remet aussi en question notre sensibilité. » The Boston Globe

  • « Une véritable sensation littéraire » - Rolling Stone« Lin à l'apogée de l'humour et du mordant. » - Globe and Mail« D'une grande force émotionnelle, un roman sans une once d'autoapitoiement, de mélodrame ou d'affectation, qui fait du glacial Lin l'icône parfaite d'une génération exposée à la maturité. » - Publishers Weekly« Un chef-d'oeuvre moderne. Taipei a moins à voir avec son temps qu'avec la littérature traditionnelle de Hamsun, Hemingway et Musil. » - New York Observer« Avec Taipei, Tao Lin devient le styliste le plus intéressant de sa génération. » - Bret Easton Ellis

  • « J'ai toujours été convaincue que le monde aurait été meilleur si John et Paul avaient été amants. Bon, je sais qu'ils n'étaient pas gays. C'est un rêve. Je sais qu'il y a beaucoup de dingues des Beatles et que, parmi eux, il y en aura un pourcentage que ça va beaucoup énerver. Je n'y peux rien. » Poppy Z. Brite

    Imaginez l'histoire qui eût été, si les deux leaders du groupe le plus fameux de tous les temps avaient consacré leur amour, non à leurs fans ou à leurs maîtresses, mais à eux- mêmes... Poppy Z. Brite a toujours entraîné ses lecteurs là où ils n'auraient jamais cru aller. Dans Plastic Jesus elle démontre encore une fois que braver toutes les conventions est l'expérience la plus riche qui soit.

  • Une femme solitaire et déprimée lutte contre la maladie avec l'aide d'un thérapeute, d'une poignée d'amis proches et d'antidépresseurs. Dans cette nouvelle issue du recueil Brefs entretiens avec des hommes hideux (Au diable vauvert), Wallace s'inspire de ses angoisses avec un humour salvateur.

  • Deux années de la vie d'un jeune auteur culte ou, selon ce dernier, « un livre sur la nature unidirectionnelle du temps et la manière dont elle rend tout beau et triste ».

  • Deux enfants sont abandonnés sur une aire d'autoroute. Des années plus tard, sur le plateau du célèbre jeu télévisé Jeopardy, une jeune fille enchaîne les victoires. Issue du recueil La FIlle aux cheveux étranges (Au diable vauvert), cette nouvelle de Wallace est une histoire tragique sur l'amour, les relations familiales, le handicap et les secrets des divertissements du petit écran.

empty