Armand Colin

  • Cette nouvelle édition considérablement augmentée et mise à jour du Dictionnaire de la science politique et des institutions politiques couvre deux domaines distincts, la théorie politique (ses concepts, ses méthodes), et la pratique, inscrite dans les institutions politiques et dans l'exercice du pouvoir. 
    Ce dictionnaire traite en priorité de la France et des pays francophones, tout en s'efforçant d'élargir le champ de la comparaison à la dimension européenne et même mondiale. 
    Cette 8e édition s'enrichit de nouvelles entrées : Kleptocratie, Théorie Queer, Gentry, Organisations internationales, Empowerment...
     
     

  • Globalisation du capitalisme, accélération et diffusion des échanges, uniformisation des modes de vie, internationalisation de la gouvernance, abolition des frontières grâce aux nouvelles technologies... la mondialisation est au coeur des mutations qui bouleversent la planète. Tantôt haïe, tantôt prônée, mal du siècle ou destin de l'humanité, la notion même semble être devenue dans la sphère publique l'unique clé de compréhension des enjeux du monde contemporain. 
    Et pourtant, derrière ce terme, quelle(s) réalité(s) ? 
    Revenir sur les mots, les concepts et les processus qui définissent la mondialisation dans toute sa complexité, son caractère multidimensionnel et sa perpétuelle évolution : telle est l'ambition de ce dictionnaire. Loin de toute vision doctrinale ou caricaturale, une soixantaine d'auteurs (géographes, sociologues, historiens, économistes, anthropologues, architectes...) livrent leur expertise et leurs analyses, volontairement critiques, pour rendre accessible au plus grand nombre des phénomènes encore méconnus et mal compris. 
    Une source d'information et un outil de réflexion incomparables. 
    o 235 entrées pour appréhender les différentes facettes de la mondialisation 
    o De courts essais d'auteur pour alimenter le débat 
    o Un réseau de renvois signifiants pour comprendre et mettre en perspective 
    o Des bibliographies et sitographies pour prolonger la réflexion 
    Dictionnaire dirigé par Cynthia Ghorra-Gobin, géographe, directeur de recherche au CNRS (CREDA) et coordonné en équipe par Martine Azuelos, Catherine Distler et Christian Grataloup.

  • Composante essentielle de la vie contemporaine, le sport pénètre désormais l'ensemble des univers de la vie individuelle et collective. On le pratique en amateur, en professionnel, en spectateur, on en parle en famille, entre amis... Plus qu'une simple manifestation sociale ou économique, le sport est devenu un phénomène culturel majeur. 
    D'où l'intérêt de ce premier Dictionnaire culturel du sport qui fait dialoguer les disciplines, croiser les approches et les méthodes pour tenter de mieux cerner cet objet d'étude à part. 
    Unique en son genre, il constitue un ouvrage de référence, de découverte et de réflexion, en phase avec la reconnaissance du sport comme élément culturel fondamental.
    - 300 entrées couvrant toute la sphère sportive : activités physiques, sportives et artistiques, institutions et compétitions, enjeux, idéologies et représentations
    - Des références bibliographiques permettant de prolonger la réflexion 
    - Des renvois intelligents

  • Dans les sciences humaines et sociales, la recherche du sens est fondamentale, et nécessite les instruments appropriés que sont les « méthodes qualitatives ». Ce sont des stratégies de recherche combinant diverses techniques de recueil et d'analyse qualitatives dans le but d'expliciter, en compréhension, un phénomène. 
    Les méthodes qualitatives utilisent diverses opérations et manipulations, matérielles et/ou intellectuelles, destinées à aider le chercheur dans sa volonté de faire surgir le sens : dénomination, transcription, découpage, mise en tableau, mise en relation, confrontation à des grilles, transposition en d'autres termes, regroupement, comparaison, confrontation à des savoirs, induction, réduction à des constantes ou à des formes... 
    Ce dictionnaire : 
    o présente la quasi-totalité des techniques et des méthodes qualitatives validées et disponibles à ce jour ; 
    o démontre la cohérence fondamentale de ces méthodes autour de leurs paradigmes de référence et ouvre ainsi la possibilité d'utiliser des méthodes qui apparaissaient, à tort, liées à des disciplines spécifiques ; 
    o permet aux lecteurs de trouver la matière nécessaire à leur propre réflexion méthodologique pour construire, eux-mêmes, la méthode de recherche appropriée à leur objet d'étude. 
    20 spécialistes o 250 entrées o 20 techniques o Plus de 50 méthodes  o Index o Liste des sigles
    Cette troisième édition, enrichie et augmentée pour tenir compte de l'évolution des connaissances, s'adresse à l'ensemble des étudiants et professionnels des sciences humaines et sociales.

  • Nos sociétés qui se veulent les plus protectrices de la planète ont découvert qu'elles étaient essentiellement fragiles : risque industriel, écologique, épidémiologique, terroriste, etc. Pour ne pas céder à la panique, à l'irrationnel ou aux à-peu-près, et pour rendre possible un débat responsable et lucide entre citoyens, il importe de savoir de quoi on parle, et quels sont les liens entre les différents ordre de réalités et les différentes formes d'approches. Un dictionnaire est la formule idéale pour balayer l'ensemble du champ concerné par la notion de "risque".
    Cette 2e édition s'enrichit d'une vingtaine d'entrées traitant des nanotechnologies, des victimes, de l'origine environnementale des cancers, de la biopolitique, de la décroissance soutenable, de la crise de l'école, les catastrophes naturelles, etc., toutes questions qui se posent aujourd'hui dans l'urgence, inquiètent les populations et alimentent en permanence une actualité environnementale toujours plus présente.

  • La Chine devient lune des premières puissances mondiales. Après trente ans de réformes et de libéralisation économique, elle récolte les fruits de son ouverture et met en place son nouveau rôle politique sur la scène internationale. Mais elle se trouve confrontée à des interrogations profondes sur ses valeurs.
    Si le Parti communiste maintient les principes dun État autoritaire, les structures dencadrement de la population héritées de la période maoïste se désagrègent en raison de la décollectivisation agricole, de lavènement dun marché du travail et de la privatisation du logement. La société chinoise est désormais dominée par les mutations urbaines, par les règles de lentreprise privée et par lInternet. Un fossé se creuse entre les générations, entre les villes et les campagnes, entre les régions.
    Anthropologie, droit, économie, géographie, histoire, science politique, sociologie, urbanisme
    88 spécialistes
    Dictionnaire 300 articles un riche réseau de renvois
    Index 900 entrées vers les articles
    Atlas plans et cartes en couleur
    Bibliographie Chronologie
    Ce dictionnaire a été dirigé par Thierry Sanjuan, professeur à luniversité Paris 1, et coordonné thématiquement par Élisabeth Allès, Jean-Pierre Cabestan, Yves Citoleux, Béatrice David, Françoise Kreissler, Françoise Lemoine, Frédéric Obringer et Isabelle Thireau.

  • « Que d'hommes en un homme ! », disait Michelet. De fait, les biographies constituent comme autant de chemins indispensables à tous ceux que l'Histoire intéresse pour partir à la rencontre d'une époque ou d'un pays. Conçu autour de cette idée par un groupe de spécialistes réunis sous la direction de J.-M. Bizière, le Dictionnaire des biographies a l'ambition de présenter un véritable Who's who de ceux qui ont marqué, d'une manière ou d'une autre, l'histoire du monde de l'Antiquité à nos jours. Bien que réunissant une masse impressionnante d'informations, avec une attention toute spéciale à l'égard des personnalités appartenant à l'Orient, au monde slave ou à l'Amérique latine, ce dictionnaire est publié en six volumes consacrés à chacune des grandes périodes du passé, ce qui en fait un outil de travail à la fois maniable et adapté aux besoins de chacun.

  • Désinformation. Le mot sent le soufre, attisant tous les fantasmes, des plus archaïques aux plus contemporains.
    En une vingtaine d'années, l'usage de ce terme qui jusqu'alors se limitait aux spécialistes du renseignement et de la propagande a connu un développement exceptionnel lié aux médias de masse puis aux nouveaux vecteurs de communication (Internet, Facebook, etc.). Il est désormais courant d'invoquer la désinformation pour s'en déclarer victime et rejeter sur l'adversaire la responsabilité d'une manoeuvre occulte, par définition invérifiable, sauf accident. Dans tous les domaines stratégiques (politiques, militaires, économiques) la désinformation s'est insinuée, troublant l'esprit public, sapant les bases de la démocratie qui, pour survivre, doit rapidement réaffirmer et consolider le rôle de l'information et la valeur du savoir.
    300 entrées
    /> Mini-essais thématiques
    Des exemples, des analyses de cas concrets
    François Géré, directeur de recherches à Paris 3, président de l'Institut français d'analyse stratégique (IFAS) étudie depuis 1985 le rôle de la propagande et de l'action psychologique dans les situations de crise, de guerre et de plus en plus, en période de paix.

  • À l'heure où la population mondiale franchit le cap des 7 milliards d'humains, ce dictionnaire se présente comme un outil de référence pour appréhender la démographie. Au-delà des définitions usuelles et de la présentation des concepts, il propose des clés de compréhension des phénomènes et des facteurs qui influencent la démographie, dans une perspective historique et comparative. 
    Résolument inscrit dans le débat sociétal et dans l'actualité, il interpelle le lecteur par une série d'essais sur les grandes questions de population : « Faut-il ouvrir les frontières ? », « Y a-t-il une limite à la vie humaine ? », « La famille va-t-elle disparaître ? »... 
    Fruit d'une entreprise collective menée au sein de l'INED (Institut national d'études démographiques) et associant des chercheurs issus de diverses disciplines, toutes mobilisées dans l'étude des populations, ce dictionnaire témoigne des multiples facettes de la démographie et des sciences de la population, au carrefour des sciences naturelles et des sciences humaines et sociales.
    Indispensable aux enseignants de sciences économiques et sociales et aux étudiants engagés dans des filières quantitatives ou qualitatives, il répondra également aux attentes de ceux qui s'intéressent aux changements démographiques, à leurs causes comme à leurs conséquences, aux évolutions passées ainsi qu'à l'avenir des populations humaines. 
    o 400 entrées o 22 mini-essais o Cartes, illustrations & tableaux o Index des termes anglais 
    Dictionnaire coordonné par France Meslé, Laurent Toulemon et Jacques Véron, directeurs de recherche à l'INED.

  • Sous la direction de Maurice Vaïsse
    Avec la collaboration de Chantal Morelle
    Du concert des nations au 19e siècle à la mondialisation au début du 21e siècle, le monde a vécu des bouleversements fondamentaux dans l'organisation des relations internationales. Les deux guerres mondiales, la guerre froide, l'émergence du Tiers Monde à la suite de la décolonisation, l'effondrement du bloc soviétique, autant d'événements qui ont provoqué des renversements d'alliances, l'apparition d'idéologies antagonistes, et ont révélé des personnalités de premier plan. 
    Le Dictionnaire des relations internationales de 1900 à nos jours fait le point sur les événements, les hommes, les institutions internationales du siècle écoulé. Cet ouvrage se veut à la fois un outil de connaissance d'un passé proche et une explication de notre temps. 
    Plus de 400 articles et leur bibliographie 
    Cahier central de 16 pages de cartes 
    Système de corrélats 
    Tableaux o Liste des sigles o Index 
    Dictionnaire rédigé par Colette Barbier, collaborateur scientifique aux Archives du ministère des Affaires étrangères, Antoine Daveau, collaborateur scientifique de la Commission des archives diplomatiques, Olivier Delorme, historien, Pierre-Michel Durand, professeur en classes préparatoires aux grandes écoles, Florence Gauzy, responsable des coopérations scientifiques internationales à Munich, Chantal Morelle, professeur en classes préparatoires aux grandes écoles et Maurice Vaïsse, professeur des universités à Sciences Po.

empty