Academia

  • Un grutier débonnaire attend, paralysé d'angoisse, sur un parking. Le jeune philosophe qui l'a mis dans le pétrin devra assumer. Et dans sa cuisine, l'aide-soignante qui semblait être la personne la plus ordinaire du monde, se révélera en héroïne lors de la confection d'une poule-au-pot. Parce que leur monde vacille, chacun d'eux va prendre des risques, choisir la confiance, s'entraînant sur la route, tels les musiciens de la ville de Brême... Ce premier roman vous invite à écouter leurs voix quand, à tour de rôle, ils sont confrontés à l'attente et à eux-mêmes.

  • Deux artistes dans la trentaine, Ariel et Daniel, cherchent à optimiser leurs talents. Le hasard les met sur la piste du Manoir de la Solitude où exerce un coach australien réputé détenir les meilleures techniques au monde. Dans ce cadre, un lien se tisse entre les deux hommes qu'un passé commun rattrape tandis que l'emprise du coach commence à avoir des effets sur eux et sur la petite communauté des adeptes. Un fameux questionnement des techniques de développement personnel envahissant notre société ! Un dénouement inattendu.

  • Le moine copiste François s'est vu confier par Rome, la mission de réécrire le lai d'une abbesse (Marie) en une version conforme aux directives papales. Mais François, facétieux et rebelle, décide de relater la vie houleuse de Marie à la cour de la reine Eléonore, souveraine d'un petit royaume coincé dans un monde bipolaire, entre le Sud et le Nord. Frère François émaille son récit de citations de ses pairs, d'allusions politiquement incorrectes, et tient à illustrer son adage favori : le rire est le propre de l'homme.

  • « Déserteuses » : voilà un terme rare dans la langue française. Voici pourtant des femmes qui, chacune à sa manière, « désertent » du rôle que la société attend d'elles : comme fille et comme mère, comme travailleuse en rupture et comme ménagère débordée, comme vieille dame trop digne pour être honnête, ou même comme spectre assistant à ses propres funérailles. Des femmes fortes, des femmes révoltées, des femmes en colère, drôles ou désespérées, et parfois les deux en même temps.

  • « Pourquoi vos parents vous ont-ils donné ce prénom ? » A partir de plus de quatre-cent-soixante micro-récits de vie, l'auteur explore avec intelligence et humour les différents déterminismes dont nous héritons avec le prénom qu'on nous donne : ceux de l'ordre familial, de la tradition ou de la religion, de l'Histoire... mais aussi des mandats parentaux. Porter un prénom devient pour chacun l'occasion de renégocier le sens que nous donnons à ce don et d'affirmer notre liberté.

  • Après un bilan de vie douloureux et souffrant de fibromyalgie, Claire Colette, 53 ans, part à pied de Louvain-La-Neuve jusque Compostelle durant trois mois. Elle y dépose toute la souffrance de son corps, de son coeur, de son âme. Au retour, elle reçoit une deuxième vie, comme elle aime le dire. Une deuxième vie pour être plus ajustée avec elle-même, dans ses projets avec les autres et la société. Ce témoignage montre comment le chemin peut transformer, pas à pas, inexorablement, le marcheur au long cours.

  • Un notaire de province se fait abattre dans son gymnase personnel, apparemment peu de temps après s'être offert des relations sexuelles extraconjugales dont il était un habitué. Son épouse figure au premier rang des suspects, mais elle y est rapidement rejointe par quantité de gens qui tous avaient de solides raisons d'en vouloir à Jérôme Anycet... La Brigade criminelle de Nîmes va aller de surprises en découvertes, de coups de théâtre en fausses pistes avant de démasquer enfin le coupable.

  • Un déménagement banal, comme il en existe tant. Et pourtant, dès le départ, le narrateur sent un malaise. L'endroit n'est pas vide. La rue de la Ruche bourdonne dans une vibration magnétique. Peu à peu, elle prend le pouvoir et l'appartement est complice. C'est l'histoire d'une obsession. Cette jeune femme, en face, l'attire et le fascine. Sa présence entêtante s'impose. Il comprend vite qu'il lui faudra aller au bout de son délire. Coincé à sa fenêtre, il se transforme en voyeur...

  • Douze nouvelles pour suivre à la trace un truand maladroit, un écrivain en vacances, un obèse complexé, un enseignant contestataire, un liquidateur de Fukushima et... la fille du couvent. Il y a l'adepte des carrefours et l'amateur nostalgique des pauses sur les bancs publics. Celui qui s'émerveille, celui qui dézingue tout, celui qui en a marre du superflu, du faux-semblant, de la futilité et de tout ce qui encombre inutilement son chemin de traverse. Et, il y a ceux qui arrivent au bout du voyage...

  • Isabelle, épouse de Jean et maman d'Alexandre et Augustin, décide de changer de vie à l'aube de la cinquantaine. Elle quitte la Belgique pour le Périgord Noir. Y rencontre Fred, le paysan. Une belle histoire commence. Mais les violents rôdent. Tandis que leurs projets s'effondrent l'un après l'autre, elle retrouve Victor, son premier amour. Comment arrivera-t-elle à traverser cette période secouée de sa vie ? Nous découvrons ici son cheminement. Vers la sérénité ?

  • On était au début des golden sixties, lorsque Marie-Sophie, 49 ans, fut victime d'un AVC qui allait la laisser paralysée du côté droit et privée de l'usage de la parole... Avec son fils aîné, pendant trente-trois ans, Marie-Sophie, enfermée dans le carcan de son hémiplégie et de son aphasie, mais ayant gardé tout son sens du discernement, a porté sa réflexion sur le sens de son handicap, des handicaps, et la manière de donner sens à la vie. Ses réflexions imaginées font l'objet de cet ouvrage.

  • Des personnages solitaires, rebelles, mal dans leur peau ou leur époque. Ils se racontent simplement, sans pathos, souvent avec humour, même dans les situations les plus sombres - un chagrin d'enfant, un désespoir d'adolescent, l'approche de la mort, la guerre. Les détails du quotidien, la nourriture, les couleurs, les odeurs, le temps qu'il fait occupent une place importante dans chacun de ces récits. Ils nous rendent proches et familiers ces héros décalés.

  • Novaya Era, mouvement communiste nostalgique, au coeur de Riga en Lettonie. Son leader, Valdis, fantasque et utopiste, vivant dans la micronation d'Uzupis au sein de la capitale lituanienne. Une Occidentale en voyage, Line Darsan, syndicaliste convaincue, épouse désenchantée d'un fonctionnaire du Ministère des Affaires étrangères et mère marquée par le deuil de son enfant, tombe sous le charme et la fascination du jeune Valdis. De la passion à l'aveuglement, Line rentre dans un monde fragile et menaçant, encore empreint des relents contradictoires d'un passé totalitaire.

  • Fresque sociale, secrets de famille, passions amoureuses, coïncidences fatales, recherches de coupables : il y a de tout cela en ce roman original. Nés d'un père mineur dans le Binche d'avant-guerre, deux frères se haïssent, mais passeront le reste de leur vie à espérer la conjonction de facteurs autorisant la réconciliation. Inattendue, troublante, une femme les aidera, mêlant psychologie et littérature. Ancré dans le mythique carnaval, le jeu des masques se déploie entre noirs terrils et dunes paisibles.

  • Sur les rives du lac Léman, la vie lui sourit : la société de robotique qu'il a créée avec son ami Dan connaît des succès prometteurs et il forme une famille unie avec son épouse Claudia et leur fille Pénélope. Pourtant, quelques grains de sable viennent enrayer les rouages de ce bonheur. Lors d'un voyage d'affaires au Japon, Nathan fait une rencontre qui va faire basculer sa vie. Il nous entraîne dans un road movie à travers la mégapole tokyoïte et le Japon traditionnel jusqu'au moment où son aventure se révèle aussi mystérieuse qu'inattendue...

  • Issu d'une famille séfarade installée au Brésil, Victor sera toujours à la recherche de ses racines... Il assume difficilement sa vie amoureuse, car il a subi des événements tragiques dans sa jeunesse. Si ses rencontres passagères sont empreintes de légèreté et d'optimisme, il est en situation d'échec lorsqu'il est confronté à une relation durable. Son long parcours vers la résilience trouvera son dénouement lors du rendez-vous auquel il doit se rendre...

  • Une épopée familiale relatée sous la forme d'un journal qui nous emmène des bords de la mer du Nord hanséatique à Waterloo, évoquant avec force quelques lieux où Napoléon marqua l'histoire de l'Europe. Un récit mariant avec bonheur faits véridiques et fiction pour déboucher sur un livre empreint d'actualité à l'approche du bicentenaire de la bataille qui mit fin au règne de Napoléon.

  • Pour s'en sortir sur terre, Il faut être Ulysse, Léonidas ou Pelléas, il faut se battre sans relâche contre ses propres imperfections, pour n'être ni la proie ni le prédateur, et ne pas sombrer dans sa faiblesse. Mais tous les Hommes ne sont pas Ulysse, Léonidas ou Pélléas. Et si le méchant homme ou le désespéré était rattrapé, par sa conscience ou quelque chose d'autre ? Que dirait-il pour s'expliquer, pour s'excuser ?

  • Dans leurs univers respectifs - le décor d'un Moyen Âge rural, encombré de superstitions ou celui, contemporain, de la recherche universitaire du XXIe siècle - Gwenaëlle et Jennifer affrontent la réalité de la vie... Rien au départ ne paraît les associer, rien sauf peut-être la quête d'une identité. Entre l'existence des deux jeunes femmes se noue une tresse de mystère, d'imprévu et de présence au monde qui interpelle tout ce qui s'engage à leurs côtés...

  • Contemporain et acteur du baby-boom, Arti partage avec le lecteur les événements qui jalonnent son parcours et son éducation durant ces années que l'on appelle aujourd'hui les Trente Glorieuses. Péripéties amoureuses, bêtises d'adolescent, punitions décrites avec humour et lucidité émaillent ce roman d'une vie et le rendent attachant.

  • « La grande leçon de ce chemin a été de m'inculquer la capacité de lâcher prise, nous confie l'auteur. Lâcher prise signifie ne plus retenir ce qui tente de me fuir, ne plus être enchaîné à rien ni à personne, afin de pouvoir offrir en cadeau aux choses, aux événements, aux êtres aimés, une liberté totale : aimer c'est offrir sans réserve la liberté d'être. » La voie de Compostelle lui a permis d'entrer dans ce détachement total, d'en prendre conscience et d'illuminer à jamais les jours à venir.

  • Marianne (nonante-deux ans) décide de régler les dernières tracasseries qui l'empêcheraient de partir en paix. Hélène (sa fille) deviendra bientôt grand-mère par son fils Vincent. Juliette, la fille d'Hélène, cherche à tomber enceinte depuis cinq ans. Pour Marianne, sa petite-fille lui ressemble jusque dans des détails que Juliette est loin de supposer. Celle-ci rejette le carcan dans lequel sa mère et sa grand-mère vivent, l'une par rapport à l'autre, dans leurs ressemblances et intimes dissemblances.

  • De retour des USA, Charles Davidyan, journaliste, rentre sur Bruxelles. Durant le vol Chicago-Bruxelles, il fera la connaissance de son voisin de siège, ex cadre logisticien devenu, simple coursier. Un homme atypique et aventurier à sa façon. Dans son quatrième livre, l'auteur aborde, sous forme d'interview, les aventures et tribulations d'un chauffeur. Le récit s'achève sur une longue réflexion philosophique sur le temps consacré à la retraite envisagée comme un autre voyage.

  • Mark attend le bon jour pour descendre John, le patron-fondateur d'une entreprise de rock and roll appelée The Abeilles qui butine ses fleurs sonores de ville en ville. C'est la folle histoire de cette fabrique de tubes qui se déroule sous les yeux de Mark. Et des questions arrivent, des réflexions sur le destin, la vie, le travail... À quoi bon être célèbre quand, avec The Abeilles, il est possible d'atteindre l'éternité, l'étoile ultime avec une seule chanson ?

empty