Éditions AO


  • Quand une déesse vient vous proposer une affaire facile et juteuse, vous avez tendance à vous laisser tenter. Quand ça débouche sur des tensions sociales, d'abord avec les oubliés du Bassin Lorrain, puis diplomatiques avec le IIIe Reich (oui, le IIIe Reich !), ça se complique sévère. Et quand on se demande si Paris ne va pas brûler, c'est qu'il faut bien un type d'exception comme le Régulateur pour veiller au grain et rétablir la situation. Mais faut lire le bouquin pour piger.

  • Flinguer le Président de la République ? Bien sûr que c'est mal ! Mais bon, s'il a décidé de nettoyer les « porte-flingues » de son prédécesseur en les passant au presse-purée, tu fais quoi, toi, Totor ? T'attends tranquillement de recevoir ton olive en plein bocal ? Ben moi non, c'est pas dans ma nature. Alors forcément, ça fiche le bazar dans le landernau, on est poussé à des extrêmes. Qu'on regrette, parfois. Encore que...

  • Le major Malcom et son copain Jackson ont mis la main sur un sacré paquet de blé bien mal acquis. Seulement, le propriétaire n'a pas l'intention de se laisser déposséder. Du coup, y'a du tangage, moult fusillades et poursuites endiablées. Le ministre s'émeut. Comment calmer la presse et le public, qui s'indignent ?
    Une seule solution : envoyer le gars dont la profession est, justement, de "réguler" ce genre d'affaire...
    Un climat revendicatif et gouailleur à la Audiard, doublé d'une couche d'ironie à la Canard Enchaîné, une distanciation à la Frères-Coen, un vocabulaire à la San-Antonio, une violence visuelle à la Luc Besson... pour des histoires à la Tarantino !

    En co-édition avec Éditions AO

  • Les vacances paisibles du Régulateur se terminent par un coup de semelle en pleine figure. Mais une émission de télé va le mettre sur la piste du propriétaire de la chaussure, l'Archange, dans le Milieu marseillais. Parviendra-t-il à démanteler le sordide réseau dans lequel il s'infiltre ? Nul doute que ses méthodes, toujours aussi expéditives, permettront au ministre de ne pas perdre la face...

    Un climat revendicatif et gouailleur à la Audiard, doublé d'une couche d'ironie à la Canard Enchaîné, une distanciation à la Frères-Coen, un vocabulaire à la San-Antonio, une violence visuelle à la Luc Besson... pour des histoires à la Tarantino !


    En co-édition avec Éditions AO

  • Le ministre panique : son plus proche collaborateur a déserté. Avec les dossiers compromettants qu'il a constitués sur "à peu près tout le monde"... Le Régulateur va devoir le retrouver dans sa tanière, au fin fond de l'Ariège. En reviendra-t-il ? Rien n'est moins sûr, car cette fois, il s'attaque carrément à un potentat entouré d'une armée de flicaillons à sa botte... Lui qui avait promis à Brigitte de décrocher. Ça tombe mal !
    Un climat revendicatif et gouailleur à la Audiard, doublé d'une couche d'ironie à la Canard Enchaîné, une distanciation à la Frères-Coen, un vocabulaire à la San-Antonio, une violence visuelle à la Luc Besson... pour des histoires à la Tarantino !

    En co-édition avec Éditions AO

  • La toute première enquête du héros... Quand il n'était pas encore Régulateur ! La Génèse, quoi, c'est-y pas palpitant ? Des r'mous dans la gelée de groseilles.
    Y'a aussi une interview de l'auteur, pour expliquer le pourquoi du comment du chose, comment Safon usine pour créer les personnages et les histoires...
    Les personnages, parlons-en ! Un index permet de s'y retrouver, de voir la petite famille à laquelle vous allez vous habituer, à force d'à force.
    Et puis, l'historique (et, plus appétissant encore, la recette) du Nirvana Ambré. Faites gaffe de pas trop en écluser, c'est du sévère, hein, le Nirvana Ambré.
    Et puis y'a quoi, encore ? Je sais plus, tiens, z'avez qu'à l'acheter, quoi, enfin !
    Un climat revendicatif et gouailleur à la Audiard, doublé d'une couche d'ironie à la Canard Enchaîné, une distanciation à la Frères-Coen, un vocabulaire à la San-Antonio, une violence visuelle à la Luc Besson... pour des histoires à la Tarantino !

    En co-édition avec Éditions AO


  • Une jeune femme qui bronze dans son jardin, c'est un bon début. Mais lorsque les hommes qui l'approchent se mettent à tomber comme des mouches, ça ne va plus ! Clarine porterait-elle la poisse, par hasard ? Ou bien fait-elle le nettoyage elle-même ? Vous le saurez en lisant ce polar volontiers digressif sur 20 tableaux tour à tour littéraires, théâtraux ou réalistes, parsemés de parenthèses dont l'impertinence n'échappera à personne...

empty