Ink book

  • Les Misérables sont partout : en film, en pièce de théâtre, en comédie musicale, en téléfilm... Mais rien ne vaut le livre, comme souvent d'ailleurs. Et aucun Depardieu, aucune Charlotte Gainsbourg, aucune Virginie Ledoyen, ni même aucun John Malkovitch ne pourront jamais éveiller le centième des sentiments que vous fera ressentir la plume de Victor Hugo.
    Edition intégrale contenant :
    Tome I : Fantine
    Tome II : Cosette
    Tome III : Marius
    Tome IV : L'idylle rue Plumet et l'épopée rue Saint-Denis
    Tome V : Jean Valjean


    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • Cette édition de référence propose dans un même volume, le chef d'oeuvre le plus sombre mais aussi le plus réaliste de Victor Hugo "Le dernier jour d'un condamné" suivi de "Quatrevingt-treize", où quand l'intérêt historique se lie à la beauté de la langue française.
    "Le dernier jour d'un condamné" : Monologue intérieur d'un condamné à mort anonyme vingt-quatre heures avant son exécution... Souvenirs, angoisses, réflexions, souffrances... Un récit poignant et un réquisitoire contre la peine de mort toujours d'actualité...
    Suivi de "Quatrevingt-treize" : 1793, La terreur. "A l'extérieur la coalition, à l'intérieur la trahison", résume Danton. Année terrible que fut celle de 1793 . Si cette période apparaît lointaine et moins connue que l'an 1789 , Hugo nous décrit avec tout le génie qu'on lui connaît le combat blanc (monarchistes) contre bleu (républicains)...


    Format professionnel électronique © Ink Book édition.





  • Cette édition de référence réunit deux ouvrages historiques consacrés à Napoléon, comme deux points de vue aussi différents et complémentaires que sont le Napoléon de Bainville et celui de Victor Hugo.
    Jacques Bainville (1879-1936) était journaliste et historien. En 1935, il fut élu membre de l'Académie française. Il était également chevalier de la Légion d'honneur. Son ouvrage Napoléon, fut édité pour la première fois en 1931. « Notre ambition, écrit l'auteur dans son avant-propos, est que, ce livre fermé, le lecteur voie la vie de Napoléon avec l'unité et les ruptures d'unité qu'elle offre, puis, sur le personnage, se fasse lui-même une opinion ».
    Suivi du « Napoléon le Petit » par Victor Hugo
    Hugo raconte pendant plus de 600 pages comment Louis-Napoléon a pris le pouvoir et ce qu'il en a fait. Si Hugo raconte le coup d'état de 1851 de sa conception à son résultat, les pages les plus terribles du livre sont celles où Hugo décrit les "Meurtres" commis par l'armée qui a reçu l'ordre de tirer sur les civiles, Hommes, femmes, enfants, vieillards, bref personne n'est épargné, Hugo lui-même n'y a échappé que par miracle... Emane aussi de cet ouvrage passionné une force certaine, car on y ressent les sentiments de l'auteur ; d'ailleurs sa haine pour Napoléon III transpire à chaque page...


    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

empty