Poésie

  • L'Art d'être grand-père (1877) est le testament poétique de Victor Hugo : à soixante-quinze ans, il écrit ses derniers vers. Entièrement dédié à ses petits-enfants Georges et Jeanne, le recueil marque une parenthèse intimiste au sein d'une oeuvre majoritairement engagée, et livre une ode à l'innocence enfantine.
    Longtemps méconnu, «L'Art d'être grand-père, dit Aragon, est un livre d'avenir». C'est qu'il ne s'agit pas seulement «d'obéir aux petits» et de sourire à leurs enfantillages : Hugo, parvenu à l'âge de savoir pardonner, se dévoile apaisé et plein d'espoir, lui «qu'un tout petit enfant rend tout à fait stupide».

  • Les châtiments

    Victor Hugo

    Dix jours après le coup d'État du 2 décembre 1851, Victor Hugo se retrouve en exil, chassé de son pays. Il renonce au confort de sa vie bourgeoise, à son siège de député et à son fauteuil d'académicien pour s'engager dans une lutte sans répit contre l'empereur Napoléon III, qu'il a rebaptisé « Napoléon le petit ». Sur l'île de Jersey, il compose ses Châtiments, arme politique qui fait du poète le porte-parole du peuple, de la République et de la justice.
    Parce qu'il lui semble inconcevable dans ces conditions d'écrire un « volume de poésie pure », Hugo donne à cette oeuvre pamphlétaire une dimension poétique nouvelle,agrandie par la sincérité de la colère et le voisinage de l'océan
    />
    Dossier
    1. Petit Traité de versification
    2. La satire
    3. Le mélange des genres
    4. Les Châtiments dans « l'année terrible » (1870)

empty