Tran Ky

  • Le Docteur Tranky a fait ses études de médecine à Lyon, à l'École du Service de Santé, puis au Val de Grâce à Paris. Après avoir obtenu son certificat de chirurgie, il fut nommé professeur à la faculté Royale de Médecine de Phnom-Penh où il enseigna pendant dix ans, de 1966 à 1975, la pathologie chirurgicale et l'urologie. Il dirigea aussi le département d'anthropologie de l'Institut Môn-Khmer du Cambodge. Ce livre vous expose les causes réelles du drame qui se déroule sous nos yeux en Asie du Sud-Est. Pourquoi le Viêt-Nam attaque-t-il le Cambodge ? Pourquoi la Chine envahit-elle le Viêt-Nam ? Pourquoi y a-t-il eu deux guerres d'Indochine et même la troisième... ? Tout cela vient d'une seule cause : l'expansion de l'empire colonial chinois qui ne cesse de progresser depuis plus de quatre mille ans. C'est par des preuves historiques, économiques et culturelles que l'auteur vous démontre l'incroyable puissance de la Chine qui, non seulement domine et dominera l'Asie, elle a réussi en plus, grâce à une fine technologie, à laver le cerveau de 2 milliards d'hommes, de femmes et d'enfants. Non, la Chine ne s'éveillera pas ! Elle est déjà éveillée depuis la plus haute antiquité. C'est nous qui devons vite nous éveiller si nous ne voulons pas continuer à nous laisser bercer par sa propagande, ses duperies et sa subversion.

  • Alors que règne un stéréotype esthétique de minceur, renforcé par la pression des médias et de la publicité, ce livre relativise, au travers de l'Histoire, une obsession qui confine au « racisme antigros » ! Chaque printemps voit fleurir des livres sur le thème de l'amaigrissement. Refusant d'écrire le énième traité sur l'art de se délester de quelques kilos, les auteurs ont préféré sortir des sentiers battus et faire un parcours historique de l'obésité ou plus exactement de la corpulence, de l'Antiquité à nos jours. Ils ont cherché à définir quelle était, à chaque époque, l'opinion sociologique sur le « gros corps » à travers les témoignages du temps, les habitudes alimentaires d'alors et les traitements proposés par les médecins ou les charlatans. Ils montrent comment la définition sociale du « beau corps » a considérablement varié selon les périodes et les cultures, alternant diversement la glorification de la plénitude ou de la frêle fragilité. Par exemple, si la mode de la minceur est née au bord du Nil, elle est suspecte à Rome. S'il est bon d'être maigre au temps des cathédrales, la rondeur renaît sous la Renaissance, etc. Cet ouvrage, très alerte et même très allègre, fait revivre au fil du temps ces fluctuations d'opinions et éclaire d'un jour nouveau notre folie actuelle de la minceur où, fait nouveau, la médecine s'est infiltrée dans l'ordre du beau et de l'esthétique. Un livre d'histoire nourri d'anecdotes et d'informations, rempli d'humour, qui restitue la minceur et la corpulence à leur vraie place. Chacune a eu son heure de gloire, avant que la science et le « look » ne s'en mêlent...

empty