Thierry Najman

  • Lieu d'asile

    Thierry Najman

    Les mesures d'enfermement, de contrainte, d'isolement, de contention et de surveillance des patients se développent actuellement dans la psychiatrie hospitalière, colonisée par la logique sécuritaire ambiante. Pour autant, la sécurité est-elle mieux assurée par la fermeture des portes des services de soins ? Les patients sont-ils ainsi mieux soignés ? L'objet de ce livre n'est pas seulement de dénoncer l'inhumanité de certaines pratiques, la violation du droit dans l'hôpital contemporain et l'effondrement des moyens alloués aux soins, mais de montrer qu'une alternative est possible, appuyée sur les concepts de la psychothérapie institutionnelle. Comment se fait-il que certains services fonctionnent sans fermer leurs portes à clef et sans presque aucun recours à la contention physique ? Placer la relation entre les patients et le personnel soignant au coeur de la thérapeutique n'est-il pas le meilleur moyen de limiter les fugues ? Mais les portes ne se ferment pas uniquement dans les hôpitaux. La peur de l'autre et les méthodes sécuritaires prospèrent dans l'ensemble de notre société. Nous sommes tous concernés par les atteintes aux libertés dans la psychiatrie hospitalière, qui constituent autant de menaces pour notre démocratie. Thierry Najman est médecin, praticien hospitalier et chef d'un pôle de psychiatrie dans un hôpital de la région parisienne. Il a déjà publié, comme coauteur, un livre sur la psychanalyse de l'enfant (Les Enjeux d'une psychanalyse avec un enfant). Pierre Delion est médecin psychiatre, professeur à la faculté de médecine de l'université Lille-II. Pierre Joxe est avocat, premier président honoraire de la Cour des comptes. 

  • Concrètement, qu'est-ce qu'une psychanalyse avec un enfant ? Existe-t-il une différence entre une psychothérapie et une psychanalyse ? Comment organiser les entretiens lorsqu'on doit travailler à la fois avec les parents et un enfant ? De l'enfant à l'adulte, s'agit-il de la même cure analytique ? Existe-t-il un âge limite pour entrer en analyse ? Faut-il dire la « vérité » aux enfants ? Le père doit-il obligatoirement venir en consultation ? Un analyste peut-il donner un conseil ?

    Loin des recettes toutes faites et des solutions clef en main, ce dialogue entre deux praticiens d'expérience différente est en permanence vectorisé par la place de l'inconscient, et donc de l'équivoque dont est porteuse la parole des enfants autant que celle des adultes. Dans un langage accessible à tous, mais avec la rigueur requise, ils répondent aux questions que se posent les parents, comme les professionnels, sur les modalités et les objectifs de la cure aux différents âges, depuis les tout-petits jusqu'aux adolescents.

    Nouvelle édition actualisée de Malaise dans la famille (érès, 2006)

  • Il s'agit ici de faire le point sur ce qu'un psychanalyste peut apporter à un enfant et à des parents en difficulté. Les fondements de la psychanalyse avec les enfants sont réinterrogés à l'aide d'illustrations cliniques concrètes. Comment travailler à la fois avec des parents et un enfant ? Quel est le but visé par une psychanalyse d'enfant ? A partir de quel âge peut-on recevoir un enfant seul en entretien ? Loin des recettes toutes faites et des solutions clef en main, ce dialogue entre un psychanalyste expérimenté et un psychiatre plus jeune dans le métier ne s'encombre jamais d'idées reçues. Il est en permanence vectorisé par la place de l'inconscient, et donc par l'0équivoque dont est porteuse la parole des enfants autant que celle des adultes. Nazir Hamad est docteur ès lettres en psychologie clinique, psychanalyste (Paris). Thierry Najman est docteur en médecine, psychiatre des hôpitaux.

empty