Thierry Durand

  • Zazie et sa drôle de conception des relations amoureuses reviennent !
    Max remarque en classe un regard un peu trop appuyé de Zazie en direction d'un autre garçon ! C'est l'ébullition dans la tête de Max : il faut réagir et vite ! Il décide d' " acheter " le rival potentiel afin que celui-ci promette, en signant un contrat (!), de ne jamais être l'amoureux de Zazie. Mais bientôt, Zazie pose son regard sur un autre garçon de la classe... Max n'est pas au bout de ses peines !

  • La chipie qui n'a pas froid aux yeux !Lauréat 2010 dans la catégorie CP du Prix des Incorruptibles.
    Zazie a décidé que Max devait l'attendre tous les jours sur les marches de l'escalier qui mène aux toilettes. Comme ça, si elle veut l'embrasser, elle sait où le trouver ! Oui, mais voilà, au bout de plusieurs jours, Zazie n'est toujours pas venu embrasser Max et celui-ci commence à trouver le temps long. Une discussion avec sa maîtresse va le faire réfléchir et réagir : si Zazie veut vraiment l'embrasser elle devra venir le chercher, quelque soit l'endroit où il se trouve !

  • Il s'agit, dans ce dossier, d'examiner les pratiques de dépouillement et de simplicité volontaire : comment peut-on assumer la pauvreté, comment la création est-elle perçue comme dénuement? Il s'agit de vivre et de créer avec peu, mais aussi de mettre en commun nos ressources, outils, technologies. L'artiste peut travailler par choix avec un matériel désuet, low-tech, recyclé, bon marché. Tout le monde peut réaliser son oeuvre, il est remplaçable, « disposable ». Il peut aussi travailler pour donner une voix aux exilés, aux réfugiés ; explorer la condition des personnes sans statut politique, sans droits civiques, sans représentation historique. Qu'est-ce que la « vie nue » (Agamben) dans une société des technologies et de la consommation?

  • Le présent numéro déroge à la formule habituelle d'Études françaises, soit la réunion d'un dossier thématique et de deux ou trois articles libres, pour faire toute la place à ces derniers. En fait, il serait plus juste de dire qu'il renoue avec un usage qui avait déjà eu cours et qui fut ensuite délaissé. À la fin de la décennie 1980 et au début de la suivante, la revue a publié trois numéros de « mélanges » - « Lectures », « Variété » et « Lectures singulières[1] » - qui participaient alors d'une nouvelle politique d'ouverture : on souhaitait accueillir des articles dont l'objet, les questions et les perspectives théoriques soient les plus divers possibles. En fait, Études françaises s'était définie dès sa fondation par l'ouverture ; seulement, la généralisation de la formule du numéro thématique, qu'elle et bien d'autres revues avaient adoptée, rendait difficile, voire impossible, la publication de certains travaux. Sans renoncer aux dossiers, on décida alors de ménager une section de la revue pour des textes libres, et de faire paraître occasionnellement une livraison de mélanges.

  • ITIL (Information Technology Infrastructure Library) est un référentiel de gestion et de management des systèmes d'information qui s'appuie sur un ensemble de bonnes pratiques. l'ISO 20000 est une norme qui concerne les fournisseurs de services.
    Cet ouvrage s'adresse à ceux dont le service est un composant déterminant dans leur stratégie. Il se compose de trois parties :
    - "L'entreprise et le service" qui est centrée sur la notion de service de l'idée de départ jusqu'à sa mise en oeuvre garantissant qualité et productivité,
    - "L'apport de la version 3 d'ITIL" qui présente une vue dynamique du service ainsi que des évolutions et des apports par rapport à la version 2,
    - "Le service vu par l'ISO/CEI 20000" qui présente le processus d'amélioration des services au sens de son organisation avec cette première norme internationale.
    Une annexe permet de comprendre ce que les méthodes de développement agiles (en l'occurrence Scrum) apportent à la gestion de services.

empty