Theodore Koshka

  • Amérique latine, milieu des années 70.
    Dans les bidonvilles de Brezo, les morts ne trouvent plus le repos. Mercedes Muerte, la Mort en personne, est exaspérée et charge donc ses deux meilleurs agents d'enquêter sur terre (Bien que le tandem soit quelque peu... dysfonctionnel depuis la rupture de l'ange et du démon. Mais qu'importe ! Le travail passe avant tout.).
    Au hasard de l'enquête, les deux immortels croisent la route de l'inspecteur Navidad Mosqueira Etxeandia (Dad pour les intimes). Celui-ci est chargé d'élucider une sordide série de meurtres. Non content d'être responsable de l'agitation des morts, le croque-mitaine des villas miserías a aussi décidé de s'en prendre à des enfants ! Il n'en faut pas plus pour que les trois hommes se jettent à corps perdu dans cette affaire.
    Tout en peinant à admettre la nature surnaturelle de ses équipiers et de son suspect, Dad, policier non corrompu et sérieusement enfoncé dans son placard, doit gérer son attirance pour Sebastián, Amérindien psychorigide aux tatouages provocants, mais aussi pour Rafael, musicien bohème et frivole au sourire d'ange.
    S'ajoutent au quotidien de Dad : une fiancée lesbienne avec qui il forme un couple de façade, un commissaire russe adepte des jurons élaborés, des zombies bien sûr, un petit médium impertinent et les filles de l'accueil qui se moquent de son prénom en lui souhaitant chaque jour un Joyeux Noël.
    Ce ne sera pas une enquête de tout repos !

  • La mort n'attend pas. C'est encore plus vrai quand on parle de Mercedes Muerte, LA grande patronne de ceux qui ont trépassé. Comme tous les grands de ce monde (et de l'autre), elle n'a que peu de patience quand on défie son autorité et ses lois.
    Que dire alors d'une querelle intestine entre vampires, ces irritantes créatures qui ont jadis osé briser les règles éternelles de la vie et de la mort ? Entre les vieilles chauves-souris conservatrices qui ne cherchent qu'à préserver le secret de leur existence et Lucio, acteur afro-américain qui a traversé toutes les décennies du septième art, la guerre est déclarée.
    Envoyés en terre mortelle pour protéger Lucio, Sebastián et Rafael, les agents intemporels, auront fort à faire. À commencer par se faire embaucher sur le tournage du blockbuster qui propulsera le vampire en pleine lumière. Et puisque rien n'est jamais simple, la Muerte leur demande également de collaborer avec la police locale... et Dad. Dad, le beau mortel dont l'ange et le démon se sont épris chacun à leur manière dix ans plus tôt, quand les morts se sont réveillés à Amarillo.
    Mais il peut s'en passer des choses en dix ans d'absence. Et ce n'est plus tout à fait le même homme que retrouvent Sebastián et Rafael. Ajoutez à cela les anciens et les nouveaux amants de Rafael, une petite crise de la quatre-centaine pour l'ange, une banshee rebelle, des sorcières groupies et vous obtenez un beau bordel que nos trois protagonistes vont devoir gérer. Cependant, plus que leur vie (avant et après la mort) ou même leur santé mentale, c'est peut-être bien leur coeur qu'il va leur falloir protéger.

  • Rafael a disparu dans le néant, la frontière entre le monde des morts et celui des vivants est gardée par de terribles chiens des enfers, Sebastián n'a pas pu retourner en terre mortelle depuis « l'affaire Lucio » et, pour couronner le tout, la Muerte elle-même... n'a pas l'air dans son assiette.
    S'ils veulent sauver le monde d'une apocalypse certaine, Dad et Sebastián vont devoir trouver le moyen de rétablir l'équilibre, quand bien même leur relation vacille depuis des années entre appels en PCV et désirs frustrés.
    Retrouvez tout le gratin de Brezo dans un final explosif, car rien ne saurait se dresser sur le chemin d'un ange, d'un démon et d'un humain qui ont décidé de botter le cul des vilains. Ni les cieux, ni l'enfer, ni même la morale étriquée d'une société qui les a toujours empêchés de s'aimer... autrement.

empty