Littérature générale

  • Une femme et des enfants charmants : François a tout pour être heureux. Jusqu'au faux pas. Rien de grave ? Pas si sûr...Un suspense diabolique, par l'auteur de Double Je, une des pointures du roman noir français.Cette nouvelle a paru dans le magazine ELLE en 2002.Temps de lecture estimé : à partir de 25 minutes.

  • « IL N'AVAIT jamais rien vu de si beau, ce premier dimanche, assis sur sa dune.
    Il n'avait jamais rien vu de si beau, à part sa mère. »
    Il devait rencontrer cette femme qui nageait au loin. Elle devait devenir son amie.
    Un simple regard, un simple caillou.
    Maintenant, tout était nickel. Plus de soucis à se faire pour l'avenir. La nageuse pourrait l'accompagner partout où il voulait. Oui, la vie est simple quand on veut. Pas pour tout le monde. Pas pour la nageuse.Cette nouvelle est extraite du livre Cette fille est dangereuse.
    Temps de lecture estimé : à partir de 10 minutes. 

  • L'amour, l'amitié, l'ambition : elles ont tout partagé.
    À elles deux, Sophie et Elisabeth auraient pu faire une femme parfaite. Mais le pouvoir et le désir de tout posséder, jusqu'à se déposséder de soi, ont eu raison des beaux sentiments.
    Aujourd'hui, ce sont deux « amies » dont les destins sont si entremêlés qu'ils finissent par se confondre. Seule la mort pourra les dénouer, distinguer le vrai du faux, la victime du bourreau.
    Sur fond de scandales politico-financiers, ressentiments et passions inassouvies, un duo fatal à la Hitchcock dans lequel Sylvie Granotier brouille les pistes avec une inquiétante maestria.
    Après Jean-Christophe Grangé et Maud Tabachnik, un nouvel auteur français fait une entrée fracassante dans la collection « Spécial Suspense ».

  • Il y a la cinglée qui tue en regardant ailleurs. La femme idéale dont la perfection pousse au meurtre. Celle qui résiste et celle qui s'accroche (désastre annoncé dans les deux cas). La mère indigne et la mère criminelle (la plus dangereuse n'étant pas forcément celle que vous croyez...). Il y a aussi la fille qui vous veut du bien mais qui vous fait du mal. Celle qui vous invite au rêve, et vous plonge en plein cauchemar...
    Toutes les filles sont-elles dangereuses ? Fatalement, oui. Vous ne pourrez pas dire qu'on ne vous avait pas prévenus !
    De l'ordinaire à la folie, il n'y a qu'un pas : dix histoires passionnantes, troublantes, qui confirment le talent exceptionnel de Sylvie Granotier. Avec une élégance diabolique, elle entraîne ses lecteurs vers les plus noires aventures humaines, dans la grande tradition des maîtres anglo-saxons du genre.

  • Le corps était allongé sur la table en inox, dans une salle de découpe de l'institut médico-légal, place Mazas, dans le XIIe. Plutôt maigre. Dans cet amphithéâtre, la voix de l'assistant du médecin légiste portait bien. Il venait de dire qu'Élisabeth Chappe avait été opérée des végétations, n'avait jamais enfanté, avait souffert d'une légère anémie, et de décalcification. Martine Lewine voyait deux images en alternance : celle de la femme en tailleur de lin, collier de perles, sac noir et bombe de self-défense, celle de ce corps cireux et décharné. Il n'y avait que les cheveux courts pour faire le lien. Adieu Paris, rive noire, adieu Paris, rive glauque, voici qu'arrive, imprévisible et cruelle, la sombre rive chaude. Unique et sensuelle, elle se déhanche, car enfin a sonné l'heure du triomphe définitif et durable des femmes sur le polar.

empty