Serge Wolikow

  • 1936-2016 - 80e anniversaire de la victoire politique et sociale du Front populaire.Face à la crise économique et sociale actuelle, à la montée de l'extrême droite, au discrédit de la politique, aux divisions de la gauche, voici un livre qui raconte l'aventure d'un projet mobilisateur associant des réformes de tous bords. Antifascisme et revendications sociales ont fondé une alliance de toute la gauche autour d'un programme commun, qui remporte une victoire électorale inattendue en 1936 : le Front populaire est au carrefour de plusieurs combats. C'est aussi un gouvernement porté par un mouvement de grève massif qui rassemble ouvriers, employés, français et étrangers, hommes et femmes.
    Ce volume est actualisé à la lumière inédite des archives russes, enfin accessibles. Fascisme allemand, guerre d'Espagne et rôle de l'URSS, la dimension internationale y est fortement présente. L'expérience gouvernementale, la première du parti socialiste au pouvoir, et la difficulté du Front populaire à tenir ses engagements, à s'appuyer durablement sur le mouvement social, sont analysées. Bien au-delà d'un " air de circonstance " qui associerait le gouvernement de Léon Blum à celui de François Hollande, l'histoire d'hier incite aux réflexions sur aujourd'hui, et pour demain.

  • Il y a un siècle, naissait ce qui allait devenir le Parti communiste français. Ce parti fut longtemps l'un des plus populaires du champ politique français. Pendant plus de trois décennies, il fut aussi le premier parti de gauche, avant de connaître un recul continu qui l'a porté vers les rivages de la marginalité.
    Cet ouvrage, qui insère les approches thématiques dans une trame chronologique rigoureuse, cherche à comprendre ce qui fit la force du PCF et ce qui a nourri son déclin. Il s'emploie à décrire la manière dont le communisme du xxe  siècle s'est enraciné, à la charnière d'un communisme mondial dominé par le PC soviétique, dans un mouvement social structuré autour du monde ouvrier et urbain et une gauche politique traversée par les souvenirs des révolutions du passé, comme par les événements traumatisants des guerres mondiales et coloniales.
    Avec la fin de la guerre froide, l'ouverture des archives et la multiplication des angles de recherche, il est aujourd'hui possible d'observer le PCF de façon plus sereine et plus sûrement documentée. On prend désormais la mesure de ce que le communisme politique ne fut pas seulement un parti, voire un appareil très centralisé, mais aussi une galaxie associant du politique, du syndical, de l'associatif et du symbolique. C'est cet objet « total » qui est ici présenté, analysé et interrogé.
     

empty