Sébastien Raizer

  • Dans la vallée post-industrielle du nord-est de la France, les travaux d'arasement du crassier mettent au jour un cadavre momifié depuis 1979, année de l'explosion des violences qui furent le point d'orgue du sacrifice de cette région sidérurgique. Il s'agit du père de deux frères jumeaux qui avaient 9 ans lorsqu'il a disparu. On leur a laissé croire qu'il les avait abandonnés. Brouillés depuis des années, tout les oppose : Dimitri est un paumé trempant vaguement dans la came, Alexis est informaticien dans un réseau bancaire du Luxembourg. Pour venger la mort du père, Dimitri replonge dans les combats de l'époque et ranime sans le vouloir, quarante ans après, les nuits rouges de la colère.

  • "Le zen est la spiritualité des samouraïs. Voilà l'essentiel de ce que j'avais choisi de retenir de mes lectures avant de m'envoler de nouveau vers l'Asie. Zen et samouraï : un même principe de pureté et de noblesse devait évidemment les relier. Quelque chose qui incorporait, unissait, transcendait les différents territoires physiques, psychiques et spirituels du réel, ainsi que les extrêmes de la vie et, naturellement, de la mort. C'était le genre de spéculation à moitié hasardeuse que je tenais, de façon quasi superstitieuse, à voir confirmer. Le contexte était simple : je venais de rendre le manuscrit de L'alignement des équinoxes à la Série Noire et l'occasion d'un troisième ou quatrième voyage en Asie du Sud-Est a été le prétexte pour inscrire le Japon en fin de programme.
    Au fond, cela n'avait rien d'un hasard : c'était le moment."
    Sébastien Raizer.

  • Un homme décapité et, à ses côtés, une jeune femme samouraï avec son sabre japonais : par la pureté de son geste, elle vient d'atteindre l'équinoxe de la mystérieuse loi de l'alignement.
    Wolf, ancien commando déphasé, et Silver, boxeuse zen laotienne, les deux flics de la Criminelle chargés de l'enquête, sont déroutés par ce meurtre, et plus encore par la suspecte.
    Tandis que des liens invisibles et dangereux se tissent entre Wolf et la fille samouraï, des cadavres au front gravé d'une étoile sont retrouvés dans Paris. Silver et Wolf sont alors entraînés dans un univers mutant et, pour essayer de s'en sortir, ils vont devoir redéfinir ce qu'ils tenaient jusque-là pour réel.

    Pendant ce temps, dans l'ombre, la Vipère poursuit son oeuvre démiurgique, en attendant son propre équinoxe...

  • - 50%

    Mes parents et ma petite soeur étaient à la fois les morts de tout le Japon et tous les morts du Japon, et moi-même je devenais le Japon : je n'étais plus personne. J'étais le rêve de l'ombre d'un arbre, d'une branche, d'une feuille, une feuille d'érable dont le limbe n'était plus irrigué par ses nervures, qui mourait en brûlant de l'intérieur et se parait de couleurs éclatantes, dont la tige allait se détacher pour la laisser pourrir et se dissoudre dans l'humus et la mousse, avant de se fondre tout à fait dans le monde invisible. Je n'étais plus personne : ce trait de caractère ne devait plus me quitter jusqu'à ce que je rencontre Tsuchiya-san.
    Tetsuo a survécu au tremblement de terre de Kobe, en 1995. Initié par sa grand-mère au monde des morts, il a l'obsession d'aller voir "l'autre côté de la mer". Dans un univers fantastique où réel et imaginaire se mêlent, une femme-fantôme fascinante le conduit dans un monde électrique où la beauté, l'érotisme et la cruauté se confondent. Au centre, la présence troublante de Kyoto, avec ses jardins, ses temples, son mystère.
    Sébastien Raizer met en scène tous les motifs de la société japonaise : le "monde flottant", celui de tous les jours, et le "monde invisible", celui des disparus, la fragilité de l'instant, la menace permanente d'une catastrophe... Un voyage magnétique à la recherche de la beauté, du sexe, de l'absolu.

  • Au crépuscule, le vol MU 729 a quitté Shanghai pour rejoindre Kyoto. Mais tandis que l'appareil survole la mer de Chine, un missile balistique nord-coréen prend le Boeing 777 pour cible. L'information est transmise au pilote. Dans quelques instants, l'appareil sera détruit. Aucune échappatoire. À bord de l'avion, trois cent seize passagers vivent leurs derniers instants. Il ne leur reste que 3 minutes et 7 secondes pour savoir quel sens donner à ces ultimes moments.

  • Le cerveau reptilien et le néocortex sont aux commandes, dans un univers bouillant de silicium. Des fantasmes sexuels impliquant des pieuvres géantes, des Goliaths et des cannibales deviennent réalité.
    Car les neurotoxines hallucinogènes de la Vipère sont encore actives : Diane Lempereur, sa dernière élève, recrute Joana, une jeune synesthète (dont les perceptions sensorielles fusionnent); tandis que Silver, toujours boxeuse mais nettement moins zen, est happée par le processus de la loi de l'alignement.
    Dans le chaos, Wolf, lieutenant de la Brigade criminelle, cherche son chemin avec l'aide de Richard Philips, l'ancien patron de Karen - la fille samouraï qui hante sa psyché. Car dans l'ombre, l'Impératrice d'Or prépare un bouleversement total.
    Sagittarius : entre le sang et les étoiles, dans un monde en violente mutation, personne ne joue la partition qu'il croit.
    Sébastien Raizer livre avec Sagittarius un thriller métaphysique sous haute tension, où se télescopent les enjeux d'aujourd'hui et les combats de demain. Un univers total qui électrochoque la notion d'humanité, avec radicalité et panache.

  • Le gang paradoxal a explosé.

    De retour du Laos où elle est allée chercher Liwayway, la fillette qu'elle était à l'âge de quatre ans lorsque des miliciens ont abattu ses parents, Silver est immédiatement dirigée par le commissaire Lacroix sur une enquête qui implique un groupe radical rouge-brun et le site Shoot To Kill, listant des personnalités à abattre et élaboré par Antoine Marquez, théoricien du chaos social.

    Wolf, son coéquipier à la Brigade criminelle et alter ego absolu, se trouve plongé dans un coma profond suite à une overdose de neurotoxine hallucinogène, l'arme existentielle de la Vipère dont l'élève, Diane, s'est faite l'archange noire.
    Lacroix est obsédé par l'idée de récupérer la neurotoxine, mais la Vipère et Karen, la fille samouraï, ont poussé le réel nettement plus loin qu'il ne peut l'imaginer.
    Silver va s'engouffrer dans des représentations du monde divergentes et mutuellement exclusives, en attendant le réveil de Wolf qui, perdu dans l'univers parfait du néant, enregistre les mélodies de l'alignement des équinoxes.

    Roman du transréalisme, Minuit à contre-jour frotte comme des silex les confusions avec lesquelles l'Occident se fascine pour son propre crépuscule. Ses héros sont les aventuriers d'une rupture idéologique.

empty