Roberto Ricci

  • Dans cet ultime épisode de la trilogie, un terrible vent de violence s'abat sur les territoires tandis que la Nation Noire talonne Asheva et Cestia, la princesse rouge déchue. Cestia doit dénouer sa propre tragédie pour mettre à jour la véritable nature des Chromes, des Arlequins et d'Asheva. Entre-temps, Asheva, déchiré entre son besoin de vengeance et son désir d'aimer, se bat contre ses démons intérieurs. Ensemble, Cestia et Asheva ont juré de combattre les ténèbres qui se sont emparées de leur monde. Leur combat, ils devront d'abord le mener dans les villes jumelles où vivent les Orange et les Jaunes, là où les divisions ne se fondent pas uniquement sur la couleur des Chromes...



    Roberto Ricci écrit des oeuvres de fiction, des romans, des nouvelles et des scénarios pour la télévision et le cinema. Il est surtout connu pour sa trilogie L'Arlequin Rouge (The Red Harlequin), sa série fantasy pour adolescents la plus vendue. Cette trilogie, originellement écrite en anglais, a été traduite en espagnole, français, italien, russe et turc et a aussi été adaptée en romans graphiques. Une série télévisée est en cours de développement en association avec Omnifilm Entertainment, le producteur exécutif Rick Porras (coproducteur de la trilogie du Seigneur des Anneaux) et Robert Butler (co-créateur de la série Creeped Out de Netflix). Roberto a été journaliste, officier dans l'armée italienne, et dirigeant de Rainbow, une compagnie d'animation pour les enfants et la jeunesse. Il a étudié à la New York University et à l'European Business School.

  • Asheva l'a échappé belle : il est sorti vivant d'Ayas, mais tout reste encore à faire. Dans ce deuxième tome de la trilogie, il est laissé à lui-même et doit s'affranchir de la haine aveugle que tout Chrome Noir est tenu de nourrir contre les Chromes rouges. C'est à Samaris, grande ville rouge, que toutes ses illusions s'évanouissent. Au lieu d'un monde juste et bon, Asheva découvre la plus noire des misères, une société divisée par les castes et où l'on ostracise les Janis, les laissés-pour-compte. Cependant, la colère gronde aux portes de la ville; une attaque violente est imminente et les territoires ne seront plus jamais les mêmes.



    Roberto Ricci écrit des oeuvres de fiction, des romans, des nouvelles et des scénarios pour la télévision et le cinema. Il est surtout connu pour sa trilogie L'Arlequin Rouge (The Red Harlequin), sa série fantasy pour adolescents la plus vendue. Cette trilogie, originellement écrite en anglais, a été traduite en espagnole, français, italien, russe et turc et a aussi été adaptée en romans graphiques. Une série télévisée est en cours de développement en association avec Omnifilm Entertainment, le producteur exécutif Rick Porras (coproducteur de la trilogie du Seigneur des Anneaux) et Robert Butler (co-créateur de la série Creeped Out de Netflix). Roberto a été journaliste, officier dans l'armée italienne, et dirigeant de Rainbow, une compagnie d'animation pour les enfants et la jeunesse. Il a étudié à la New York University et à l'European Business School.

  • Dans une société basée sur des factions strictes divisées par couleurs et où tout le monde porte un masque, Asheva, un adolescent né Chrome de la nation noire, se voit arraché au monde qu'il a toujours aimé. Forcé à l'exil, il s'embarque dans un voyage aussi périlleux qu'extraordinaire qui le mènera aux confins des forêts sacrées et bien au-delà, dans les prairies bleues, où la ville d'Ayas et ses splendeurs insoupçonnées cachent d'horrible dangers. Ce voyage dévoilera la vérité qu'aucun Chrome n'ose s'avouer et Asheva découvrira que, même si les masques tombent, les apparences sont toujours trompeuses.



    Roberto Ricci écrit des oeuvres de fiction, des romans, des nouvelles et des scénarios pour la télévision et le cinema. Il est surtout connu pour sa trilogie L'Arlequin Rouge (The Red Harlequin), sa série fantasy pour adolescents la plus vendue. Cette trilogie, originellement écrite en anglais, a été traduite en espagnole, français, italien, russe et turc et a aussi été adaptée en romans graphiques. Une série télévisée est en cours de développement en association avec Omnifilm Entertainment, le producteur exécutif Rick Porras (coproducteur de la trilogie du Seigneur des Anneaux) et Robert Butler (co-créateur de la série Creeped Out de Netflix). Roberto a été journaliste, officier dans l'armée italienne, et dirigeant de Rainbow, une compagnie d'animation pour les enfants et la jeunesse. Il a étudié à la New York University et à l'European Business School.

  • - 78%

    Bienvenue à Monplaisir ! Sur 300 000 hectares, avec deux niveaux d'accès et près de 18 millions de visiteurs quotidien, Monplaisir est le plus grand parc d'attraction de la galaxie ! À l'entrée, chaque visiteur est dirigé à la "costumerie" où il troquera son costume civil contre l'un des 400 000 déguisements mis gratuitement à sa disposition. À l'intérieur, tous les plaisirs l'attendent. Mais Monplaisir n'attire pas que des visiteurs en mal de divertissement, de nombreux voleurs y viennent pour tenter leur chance. Las, les robots d'A.L.I.C.E., le système informatique qui gère la ville veillent au grain et rares sont ceux qui arrivent à partir avec leur butin. Seuls les meurtriers et les violeurs sont poursuivis par des flics humains, la brigade des Urban Interceptor. Et, parce que tout se finit en jeu dans ce parc, les arrestations sont filmées en direct et font l'objet de paris. Le jeu, animé par le maître de Monplaisir, Springy fool, est sans limite et se termine souvent par la mort d'un des participants. Zachary Buzz vient justement d'arriver en ville pour y intégrer la brigade. Il rêve de justice. il va vite déchanter.

  • Luc Brunschwig signe là une grande série d'anticipation, ciselant un scénario d'orfèvre, qui pointe les dérives de notre société. Quant à Roberto Ricci, il donne corps et vie au monde d'Urban dans un style flamboyant et virtuose, qui n'est pas sans rappeler celui de Juan Gimenez, l'un de ses maîtres... Monplaisir, gigantesque mégapole de 300 000 hectares sur deux niveaux d'accès, pouvant accueillir 18 millions de visiteurs quotidiens. Le plus grand parc d'attraction de la galaxie ! Mais Monplaisir n'attire pas que des visiteurs en mal de divertissement, de nombreux voleurs y viennent pour tenter leur chance. Et parce que tout se finit en jeu dans le parc, les arrestations sont filmées en direct et font l'objet de paris. Zachary Buzz, généreux et vaillant, vient justement d'intégrer la brigade d'élite des Urban Interceptors, qui combat les meurtriers de cette zone peuplée de vacanciers en goguette. Une attaque terroriste de grande ampleur a laissé Monplaisir dévastée. La ville est détruite. L'alimentation électrique est saccagée, "les ennemis de Sodome" ont saboté tout le réseau. Zacchary veille la dépouille du jeune Neil Colton, victime innocente de son combat avec Antiochus Ebrahimi, tueur à gages sans scrupule. A l'extérieur de la Cité en ruines, la famille de Zach est défiée par ses propres robots d'entretien... Dans le monde délirant et à priori sans contrainte de Monplaisir, les personnages sont en proie à des forces qui les dépassent. L'univers du jeu est effrayant, violent, démoniaque, et l'on s'y perd. Que va devenir Zacchary, l'homme bon, dans la capitale du jeu ? Aura-t-il le pouvoir de lutter contre des puissances technologiques et des êtres vicieux, cruels et sans conscience des limites ?

  • Luc Brunschwig signe avec Urban une grande série d'anticipation. Dans un futur pas si lointain, il nous convie à Monplaisir, le plus grand parc d'attraction de la galaxie où tout fait l'objet d'un jeu... même la mort. Avec Urban, comme dans Les Enfants de Jessica, il pointe du doigt les dérives de notre société. Roberto Ricci donne corps et vie au monde d'Urban dans un style qui rappelle le meilleur Gimenez !

  • Luc a 10 ans, et il a peur de tout, surtout de l'Uomo nero, sombre héros d'une berceuse que lui chante sa grand-mère italienne. « Idioties ! » s'exclame son père. Pourtant, Luc n'a peut-être pas tort d'avoir peur... Avec ce one shot, Marco Cosimo d'Amico nous plonge au tréfonds de nos terreurs enfantines. Un voyage entre le merveilleux et l'univers des cauchemars que Roberto Ricci et Laura Iorio mettent en scène comme un théâtre d'ombres aux ambiances fantasmagoriques.

empty