Rémi Dupré

  • Cet ouvrage est le résultat de plusieurs années de prospections et recense plus d'un millier d'espèces de plantes sauvages. Une mise en page dynamique et claire, un vocabulaire accessible, une illustration très abondante (1800 photographies en couleurs) le rendent précieux et utilisable par toute personne désirant approfondir son savoir sur la flore du département. Il est un outil de connaissance indispensable pour les gestionnaires du patrimoine naturel, les aménageurs et l'ensemble des collectivités locales dans leur politique environnementale. Le lecteur y trouve une présentation des différents paysages d'Eure-et-Loir : Beauce, Perche, vallées... L'ouvrage s'attarde sur les différents facteurs influençant la répartition de la flore (géologie, climat, activités humaines...). Il décrit l'ensemble des habitats naturels et propose une synthèse du patrimoine floristique local (évolution, protections...). Enfin, 1400 fiches illustrées, classées par ordre alphabétique des familles, recensent l'ensemble des espèces du département.

  • La notion de complétude institutionnelle trouve son origine dans les travaux du sociologue canadien Raymond Breton (1964), qui en a fait un outil analytique pour l'étude des modes d'organisation au sein des populations immigrantes d'abord, et des minorités ethnoculturelles et linguistiques par la suite. Depuis les années 1990, la notion a été reprise par les chercheurs qui étudient les minorités francophones du Canada, alors qu'elle a été délaissée par ceux qui travaillent dans les domaines de l'immigration et des minorités ethnoculturelles. L'objectif de ce numéro thématique est de montrer comment la notion de complétude institutionnelle demeure d'actualité pour l'étude des minorités, non uniquement au Canada, mais également ailleurs dans le monde. Il comprend, de façon plus particulière, des articles portant sur les Sorabes en Allemagne, les Hakka à Hong Kong et à Taïwan, les bascophones en France et enfin sur les minorités francophones du Canada.

empty