Sciences humaines & sociales

  • Qui doit gouverner ? Cette question, que chacun se pose avant de mettre son bulletin dans l´urne, est aussi celle de la philosophie politique depuis son origine. Le citoyen d´aujourd´hui est ainsi, sans toujours le savoir, l´héritier d´une longue tradition d´hésitation et de perplexité. Est-ce un seul, plusieurs ou tous, qui doivent gouverner ? Et au nom de quoi ? De leur compétence, de leur charisme, de leur sens du service ? Vote-t-on par analyse, par fidélité, par affinité ? Ce livre se propose de faire l´inventaire des grandes réponses qui ont scandé l´histoire de la politique et de la pensée. Elles nous instruisent sur la nature de la démocratie contemporaine et les dilemmes qui la traversent ; car si nous sommes désormais convaincus que c´est le peuple qui doit gouverner, nous sommes encore très loin de savoir ce qu´est le peuple en vérité et quel est le portrait de son meilleur représentant. C´est pourtant là que se trouve la clé du passage à l´âge adulte des démocraties, qui, loin d´être vieilles et fatiguées, comme on le dit parfois, semblent encore trop juvéniles. Peut-être leur faut-il aujourd´hui moins « s´indigner » que prendre la mesure de l´extrême difficulté de l´exercice du pouvoir à l´âge de la mondialisation.

empty