Philippe Barbarin

  • La vérité du Cardinal sur l'affaire qui a bouleversé l'Église." Tout se dit mais où est la vérité ?
    On a faussé tout ce que j'ai pu dire.
    On a interprété des faits en les détournant.
    On m'a traité de pédophile dans le métro,
    dans les rues, quand j'allais prendre le train.
    Je n'étais plus "audible'. J'étais coupable.
    Je peux comprendre.
    Face à de tels crimes commis par des hommes
    d'Église, y a-t-il eu des affaires classées trop vite ?
    Des dossiers écartés ? Une attitude dictée par la peur ?
    On peut le craindre.
    Le temps est venu d'apporter mon témoignage.
    La vérité est nécessaire.
    Pour tous. "

  • L'adoration du Saint-Sacrement et la participation à la messe dominicale sont deux pratiques qui marquent fortement l'identité catholique. La première est une source d'amour, dit le cardinal Barbarin, tandis que la seconde est une source d'espérance, et nous avons tant besoin d'amour et d'espérance dans notre vie de tous les jours !
    Dans ce style unique que nous lui connaissons, spontané, souvent drôle, toujours profond, ancré sur les exemples bibliques et évangéliques, l'archevêque de Lyon nous livre des réflexions, des pensées, des remarques qui éclaireront notre vie spirituelle et fraternelle.
    Ce livre est destiné à être savouré et médité. Il conduira vers un approfondissement de notre foi.

  • " Qui lit saint Paul aujourd'hui perçoit non seulement une forte personnalité au caractère parfois difficile, une belle intelligence, un homme complètement donné au Christ... mais aussi un souffle missionnaire impressionnant et communicatif : " Malheur à moi si je n'annonçais pas l'Évangile ! " (1 Co 9,16). Grâce à lui, l'Évangile s'est répandu autour du bassin méditerranéen comme une traînée de poudre. Rien de tel que de méditer dans le Nouveau Testament les textes pauliniens, pour réveiller en nous l'élan missionnaire en découvrant la personnalité exceptionnelle de l'Apôtre des Nations. La trajectoire de son ministère, de ses voyages et de ses fondations montre à quel point la Parole est " vivante, énergique, et plus coupante qu'une épée à deux tranchants; elle pénètre au plus profond de l'âme, jusqu'aux jointures et jusqu'aux moelles..." (He 4, 12)... Cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon.

  • Apparu à la face du monde le soir du 16 octobre 1978 au balcon de Saint-Pierre de Rome, Jean-Paul II était bouleversant dans sa simplicité et impressionnant dans sa force. Il était là, devant nous, sur nos écrans, ce pape qui venait d'être élu à 58 ans. On sentait le poids de cette nouvelle charge tombant sur ses épaules.Mais jamais dans l'Église on n'avait vu quelqu'un incarner à ce point le charisme de Pierre. Pierre s'appelait Simon, et Jésus, « la pierre angulaire », a changé son nom à dessein. Pour bâtir son Église, il lui fallait la force et la disponibilité d'un disciple prêt à devenir « le rocher de l'unité ». C'est justement ce qui m'a toujours frappé dans la personne de Jean-Paul II : la clarté de la foi, la solidité des fondations. Oui, on peut dire que Jean-Paul II a entendu et mis en oeuvre la consigne de Jésus à Pierre : « Fortifie tes frères dans la foi ! »Voilà donc le regard personnel que je propose : Jean-Paul II, c'est Pierre au tournant du nouveau millénaire.Cardinal Philippe Barbarin

  • Le Primat des Gaules répond aux questions de Jean-Marie Montali : 60 interrogations actuelles ou atemporelles et 60 réponses inattendues, accessibles et stimulantes.

empty