Paul Colize

  • L'auteur d' Un long moment de silence revient avec un roman noir qui flirte avec la littérature générale.
    Emily vit seule en Italie où elle passe ses journées à trouver le mot juste - elle est traductrice littéraire de métier - et à faire parler les chiffres qu'elle affectionne. Mais surtout, elle passe ses journées à attendre.
    614 jours qu'elle attend. Presque deux années à se repasser en boucle la dernière journée d'Éric.
    En apparence un jour comme les autres. À essayer de comprendre. À ne pas pouvoir faire son deuil. Alain est reporter d'investigation au
    Soir, en Belgique. Il passe ses journées à enquêter, creuser, recouper les informations. Éric, il l'a connu. Suffisamment pour s'intéresser à sa disparition.
    Et encore plus quand il réapparaît...
    Paul Colize signe un polar qui flirte avec la littérature générale. Ses héros nous touchent, autant qu'ils nous déroutent. Un roman polymorphe sur les parts d'ombre de chacun, sur ces secrets que l'on garde et qui finissent toujours par réapparaître.Pour
    Un long moment de silence :

    Landerneau
    Polars Pourpres
    Boulevard de l'Imaginaire Pour Concerto à 4 mains :
    Arsène Lupin
    Plume de Cristal
    Sang d'Encre des lecteurs

  • 2012. À la fin de l'émission où il est invité pour son livre sur la 'Tuerie du Caire', un attentat qui a fait quarante victimes dont son père en 1954, Stanislas Kervyn reçoit un coup de téléphone qui bouleverse tout ce qu'il croyait savoir.
    1948. Nathan Katz, un jeune Juif rescapé des camps, arrive à New York pour essayer de reconstruire sa vie. Il est rapidement repéré par le Chat, une organisation prête à exploiter sa colère et sa haine.
    Quel secret unit les destins de ces deux hommes que tout semble séparer ?

  • L'histoire de Nikola Stankovic et celle de tout un pays détruit par la guerre.
    Dans la banlieue de Bruxelles, une jeune femme est retrouvée sans vie dans son appartement, criblée de coups de couteau. Tout accuse Nikola Stankovic, dernière personne que la victime
    a appelée avant sa mort. Il apparaît sur les caméras de surveillance juste après le meurtre, la police retrouve ses vêtements maculés de sang et découvre des croquis de la scène de crime dans son atelier d'artiste. Malgré ses airs d'enfant perdu, Niko est un graffeur de génie, que l'on surnomme
    le
    Funambule et qui émaille les rues de Bruxelles de fresques ultra-violentes.
    Muré dans le silence, le jeune homme nie tout en bloc et ne répète plus qu'une seule phrase :
    c'est pas moi.
    Si la force de Niko réside dans son mystère, les personnages clés de ce roman sont incarnés par Philippe Larivière, l'avocat de Nikola et Pauline Derval, la directrice de l'Établissement de défense sociale, qui va garder le jeune homme en observation pour quelques semaines. Ces deux professionnels rompus à l'exercice ont beau voir que tout accuse Niko, aucun des deux ne peut y croire. Ils vont devoir suivre leur instinct et laisser venir l'histoire. La vraie, celle de Niko et celle de tout un pays détruit par la guerre.

    Prix Polar Michel Lebrun 2020
    Prix des lecteurs 2020 du Festival du polar de Villeneuve-Lez-Avignon


  • Cinq bandits de haut vol, deux femmes d'exception, un avocat mythique et... de la musique avant toute chose.

    D'un côté Jean Villemont, avocat pénaliste amoureux des sommets et sa consoeur Leila Naciri. De l'autre, Franck Jammet, braqueur virtuose et sa compagne Julie Narmon, aussi discrète qu'efficace. Entre eux, un homme et une affaire. Où se trouvait Franck Jammet la nuit du 18 au 19 février 2013 ? Pourquoi Jean Villemont ne se contente-t-il pas de la version officielle ? Qui a réalisé le casse du siècle ?


  • Antoine Lagarde, comme tous les quinze jours, rend visite à son père, ingénieur des Ponts et Chaussées à la retraite, veuf, qui vit seul dans son petit appartement. C'est là qu'il découvre son cadavre, gisant dans une mare de sang...

    " Le corps gisait dans une mare de sang. "
    Antoine Lagarde déteste ce genre de clichés, mais il lui faut l'admettre : celui de son père gît à ses pieds, dans une mare de sang. Un père veuf, cafardeux, hypocondriaque, mais sans histoire. Du moins le croyait-il avant de découvrir sur les lieux du crime un indice négligé par la police : une simple carte à jouer, un valet de pique, ou plutôt le premier jalon qui mènera ce bussinessman bien sous tous rapports, fin nez et homme à femmes, dans un jeu de pistes sanglant dont il ignore les règles.


  • Suspect n°1.

    Quand on est avocat, spécialiste des affaires de divorce, coucher avec ses clientes est rarement une bonne idée. En fait, c'est même interdit. Mais lorsqu'il s'agit de Nolwenn Blackwell, un des mannequins les plus en vue du moment, difficile de résister.
    Hugues Tonnon s'est laissé tenter et mal lui en a pris. Au petit matin, deux flics viennent enfoncer le clou dans sa gueule de bois carabinée : Nolwenn a été assassinée. Et puisqu'il est le dernier à l'avoir vue vivante - et de près - il est le principal suspect. Pour l'inspecteur Witmeur, il ne fait même aucun doute qu'il est coupable. Le flic a une revanche à prendre sur le baveux depuis que sa séparation lui a coûté une paire de faux seins...

  • Zanzara

    Paul Colize

    " Où qu'elle aille, la Mort laisse des traces de son passage. "
    Fred, 28 ans, est journaliste. Membre d'une team de jeunes pigistes web, il rêve de gloire et de signer un article papier qui fera date.
    La nuit venue, Fred mène une double, voire une triple vie. Avant tout, il aime une femme mariée. Une liaison passionnelle, mais sans espoir. Ensuite, il aime le risque, les paris et l'adrénaline. Fred se sent vivre quand il flirte avec les limites.
    Ces savants cloisonnements vont voler en éclats le jour où il reçoit un coup de fil à la rédaction. Rendez-vous lui est donné le lendemain pour recueillir des révélations fracassantes.
    Arrivé sur les lieux, Fred va faire une rencontre qui le poussera à enquêter sur un fait divers apparemment anodin. Son obstination va provoquer une réaction en chaîne, jusqu'au final, inattendu et époustouflant.

  • Un de trop

    Paul Colize

    L'enfer, c'est vraiment les autres ! On vérifie ? Ça pète quand les relations se tendent, je vous dis !

  • Fin de parcours

    Paul Colize

    Finie la rigolade quand on présente l'addition du destin. Les histoires de Colize sont jubilatoires dans la noirceur.

  • Noire mémoire

    Paul Colize



    Le passé, parfois, cache dans ses replis de noirs secrets qui marquent le présent d'une indélébile empreinte.

    C'était l'année où Gainsbourg enfilait Birkin à longueur de journée dans toutes les radios de la ville.
    Je peux vous le dire, quand on a 17 ans et que la sève monte, les soupirs d'une nana qui en prend plein le fion, ça fait flipper.
    C'était aussi l'année de Woodstock, l'année où les mecs comme moi devaient choisir entre se laisser pousser les tifs jusqu'aux pectoraux ou rester des mecs. Dessiner des mouettes sur leurs jeans ou continuer à bander.
    Paul Colize grimpe au zénith de la galaxie polardière en raflant bon nombre de prix pour ses romans publiés à La manufacture. Notre auteur belge connait sa consécration après la publication de trois romans édités chez Krakoen. Grand de taille, sa notoriété est en passe de grimper encore. Comme pour bon nombre d'auteurs, la nouvelle reste un terrain d'aventures stylistiques où le jeu de Colize excelle.

  • Découvrez huit romans policier thrillers dans le cadre de l'opération promotionnelle Serial lecteurs 2016, par huit auteurs invités au salon Quais du Polar de Lyon !
    12-21 vous offre les premiers chapitres de huit romans policiers et thrillers, par les auteurs stars du catalogue, invités au salon Quais du Polar de Lyon : - Concerto pour quatre mains, Paul Colize, - Le pas du renard, Claude Izner, - Black-out, John Lawton, - Black coffee, Sophie Loubière, - La femme sans tête, Viviane Moore, - Le vide, Patrick Sénécal, - Les sirènes noires, Jean-Marc Souvira, - Pandemia, Franck Thilliez.

empty