Littérature russophone

  • L'Indochine, si présente dans l'inconscient collectif, occupe une place à part dans le souvenir d'une période coloniale complexe et ambiguë. Pourtant, bien des aspects de son histoire restent méconnus, en particulier ce qui a trait à la " Mission Civilisatrice " et à l'action sociale de la France dans la région. C'est aux motivations et aux répercussions d'une confrontation entre enseignement à l'occidental et éducation " indochinoise ", que s'attache cette analyse sur plus d'un siècle de présence française dans les cinq pays de l'Union Indochinoise : Annam, Tonkin, Cochinchine, Cambodge et Laos.

  • En 1898, un jeune journaliste de vingt-neuf ans écrit au plus célèbre des dramaturges russes. Celui-ci n´a que huit ans de plus que lui, mais il est déjà une autorité. Et il lui donne des conseils, et il l´encourage. Et voici comment se noue une amitié littéraire entre le jeune Gorki, qui publiera bientôt son premier livre, et Anton Tchekhov, l´auteur de La Mouette. Des lettres à ranger parmi les grandes correspondances de la littérature européenne.Traduit du russe par Jean Pérus

empty