Max

  • Une journaliste française, Anne Marlot, est portée disparue alors qu'elle faisait des recherches sur le trafic de l'or en Ouganda et en République démocratique du Congo. Juliet Ochola, journaliste ougandaise, reprend cette enquête à haut risque, alors même qu'une insurrection étudiante met la capitale à feu et à sang. Dans un labyrinthe de questions et de faux-semblants, elle va lutter pour faire émerger des vérités dérangeantes face à un pouvoir aux abois.

  • T'es grognon, Gaston ? Tu veux une banane ? Tu préfères une banane ET une balle ?

    Hum, t'es encore grognon.

    Quand un enfant (ou même un adulte !) est en pleine crise de grognonitude comme Gaston, il faut des trésors d'imagination pour arriver à lui redonner le sourire.
    Une banane et une balle ne suffisent pas ? Alors essayons une banane, une balle, des crayons pastels, un paquet surprise, un flamant rose, une grenouille à perruque bouclée, ou même la lune !

  • Gaston le chimpanzé s'est levé de très mauvaise humeur, sans raison particulière. Le soleil est trop radieux, les bananes trop douces, le ciel trop bleu.
    Et tout le monde semble d'accord sur un point : c'est tellement dommage de faire la tête par une si belle journée ! Marabout, Lémurien, Serpent, chacun y va de son petit conseil pour encourager leur ami à se détendre, à sourire et à s'amuser... ce qui a le don d'énerver encore plus Gaston.
    Et si la solution, c'était de le laisser être grognon ?

  • C'est ainsi que nous gagnons.

    Bleu et Rouge, deux combattants ennemis d'une étrange guerre temporelle, s'engagent dans une correspondance interdite, à travers les époques et les champs de bataille. Ces lettres, ne pouvant être lues qu'une seule fois, deviennent peu à peu le refuge de leurs doutes et de leurs rêves. Un amour fragile et dangereux naîtra de leurs échanges. Il leur faudra le préserver envers et contre tout.

    Les Oiseaux du temps fait partie de ces romans inoubliables qui nous ressourcent et nous rappellent avec douceur et justesse que l'humanité, l'altérité et l'amour sont les réponses universelles à nos besoins essentiels.

    Élisa Thévenet - Le Monde des Livres
    Un texte qu'on lit le coeur au bord des yeux.
    Librairie Fiers de lettres
    Un roman court et intense d'une incroyable créativité, un texte poétique, épique, brillant !
    Librairie l'atelier
    Magnifique histoire d'amour lesbienne dans un espace temps vertigineux. Un roman épistolaire d'une grande originalité.
    Manon - Librairie Lilosimages
    Coup de Foudre Magnifique roman d'amour. 2 adversaires immortelles d'une guerre millénaire qui oppose nature et technologie entament une correspondance tour à tour intime, philosophique, passionnée. Dans un univers manichéen, l'éclosion du dialogue et la naissance des sentiments entre deux créatures dissemblables apparaît comme une lumineuse leçon d'altérité.
    Yann - Librairie Decitre (Ecully)
    Deux entités prises dans une guerre à travers le temps et l'espace, répondant chacune aux ordres de factions ennemies - jusqu'à l'instant qui changera tout : une première lettre est échangée, qui changera le cours de l'humanité. Un récit épistolaire à quatre mains, d'une inventivité folle, plein de références, d'une beauté saisissante. Un monument de la littérature de science-fiction.
    Lou - Librairie Les mots retrouvés
    ... Une histoire d'amour intense et poétique, d'une écriture à vous couper le souffle.
    Librairie Millepages
    Mais quel livre ! Fascinant et passionnel !
    Alexandre - Fnac Lyon Bellecour
    La poésie de ce texte subtil va vous transporter !
    Librairie L'esprit livre
    Une merveilleuse métaphore sur l'amour de l'autre. Avec deux grands A.

  • Alerte 5

    Max de Radiguès

    Alors que la NASA procède au lancement d'un vol habité, celui-ci explose juste après le décollage, suite à un acte de sabotage. L'origine terroriste de l'attaque déclenche le passage au niveau d'Alerte 5, pour renforcer la sécurité de tous les sites et de toutes les missions en cours. Dans ce cadre, la base martienne, où vivent reclus cinq astronautes, se retrouve encore plus coupée du monde, toute communication avec l'extérieur lui étant désormais interdite...
    Petit à petit, le stress monte et pousse chacun dans ses retranchements, jusqu'à l'inévitable !

  • ""Tout ce qui existe est situé." Phrase liminaire de la préface très classique qu'en 1916 Max Jacob écrivait pour le Cornet à dés, livre au titre ambigu évoquant, sous la forme bien délimitée d'un objet de nature morte, le hasard sans limites, ce hasard dont le nom provient d'un terme arabe désignant un jeu de dés, de sorte que l'axiome mallarméen - auquel il n'est pas exclu que Max Jacob ait songé - pourrait se lire : Un coup de dés jamais n'abolira le jeu de dés. Cornet, qui n'est pas sans ressembler au gobelet de l'escamoteur. Dés, qui pourraient figurer dans un tableau cubiste de la grande époque et font traditionnellement partie des accessoires de la Passion, puisque c'est aux dés que les soldats romains jouèrent entre eux la tunique du Christ. [...]"
    Michel Leiris.



  • « Tout jeune homme qui croit avoir la vocation de savant doit se rendre compte que la tâche qui l'attend présente un double visage. Il doit posséder non seulement les qualifications du savant, mais aussi celle du professeur. Or, ces ceux aspects ne coïncident absolument pas. »

    Max Weber

  • Gamelin

    Max Schiavon

    Gamelin, ou la quintessence du désastre militaire.
    Maurice Gamelin (1872-1958), voilà définitivement une figure attachée à l'écrasante défaite de mai 1940. Il convient de dépasser ce lieu commun et s'interroger : comment cet officier considéré parmi les plus brillants de sa génération, à qui tout réussit depuis sa prime jeunesse, ayant la confiance des dirigeants politiques, a-t-il pu conduire les armées alliées au désastre ? Pour répondre à cette question centrale et objet du présent ouvrage, qui n'a reçu que des réponses partielles depuis 80 ans, l'auteur passe en revue les paramètres ayant influencé les choix tactiques et stratégiques du généralissime. Il étudie de près son comportement, ses failles ou ses fêlures. Il aborde également des questions essentielles, notamment les raisons pour lesquelles Gamelin a été choisi pour occuper le poste suprême, comme les motivations de ceux qui l'ont désigné. Enfin, il tente de cerner une personnalité particulièrement complexe, en racontant sa vie publique et privée, ses expériences, ses ressorts intimes, ce qui l'a motivé et poussé à agir. Il démêle les intrigues, les alliances, les ambitions des uns et des autres et apporte nombre de précisions sur des aspects laissés dans l'ombre jusqu'à aujourd'hui.



  • « Le gain est devenu la fin que l'homme se propose, il ne lui est plus subordonné comme moyen de satisfaire ses besoins matériels. »

    Max Weber

  • Dévolution

    Max Brooks

    ET SI LA FIN DU MONDE AVAIT VRAIMENT LIEU?
    Bienvenue à Greenloop, près de Seattle, petite communauté écolo privilégiée permettant à des ultra-riches de vivre au plus près de la nature, mais avec une technologie de pointe. Quand un proche volcan entre en éruption, Greenloop est soudain coupée du monde, et ses habitants jetés dans une épreuve de survie au jour le jour.
    Kate Holland relate dans son journal intime comment son petit coin de paradis devient un enfer, surtout quand s'abat sur les survivants un prédateur inattendu : le Bigfoot. Pour survivre, la communauté doit désapprendre tout ce que le monde moderne lui a inculqué.
    Entre le journal de Kate et les nombreux témoignages extérieurs, nous reconstituons une ahurissante histoire de survival horror. À la fois conte horrifique et voyage scientifique, Dévolution est une lecture intense, qui questionne le conflit entre nature et monde civilisé.
    « UNE HISTOIRE DE CHAOS SURNATUREL QUE LES FANS DE KING ET DE CRICHTON VONT ADORER. »
    KIRKUS REVIEWS

  • Dans la ville, ce n'était pas une construction ordinaire. Trop grande pour être un pavillon, trop petite pour être un immeuble. On avait fini par l'appeler « La maison » et cette dernière avait un secret : elle rêvait !
    Aucune fenêtre ne s'alignait sur l'autre et on eut été bien en peine d'en compter les étages. Une seule chose était sûre : des gens y habitaient. Mesdames Judith Pinson et Anne-Marie Fauvette, des commères de première, ressentaient chaque nuit des choses, entendaient des bruits. Ce qu'elles ne savaient pas, c'est qu'une fois toutes les lumières éteintes, la maison s'endormait et elle rêvait...

  • L'amour de la France est le coeur battant de notre Histoire nationale.
    " J'aime l'histoire de France, cette immense forêt. Voilà plus de cinquante années que je la parcours. Je connais les massifs qui la composent et les essences diverses qui la peuplent. Chaque lettre est comme un massif forestier, chaque fait ou personnage retenu, est un arbre. Je n'ai pas choisi systématiquement les plus connus. Au contraire, j'ai voulu qu'on découvre des frondaisons oubliées, des troncs trop vite abattus et auxquels il faut rendre leur place, leur grandeur, leurs racines. On pourra donc s'étonner, là, de se trouver face à face avec un personnage que chacun croit connaître, et là, tout à coup, de se heurter à un inconnu ou d'être enveloppé par l'ombre d'une vaste ramure. Mais cette diversité rassemblée dans une même et indestructible forêt, c'est cette France dont je suis amoureux, que je ne me lasse pas de contempler et de parcourir. "MG

  • Longue robe noire, visage déformé par un rictus hideux, la mise en scène du meurtre de Maria Koponen est l'exacte reproduction d'un rituel macabre imaginé par son mari, Roger Koponen, dans l'un de ses romans.
    Mais tandis qu'il se rend à Helsinki pour répondre aux questions des enquêteurs, l'écrivain disparaît brutalement dans un accident de voiture.
    Chargée de traquer des tueurs qui tentent de faire revivre l'Inquisition, la capitaine de police Jessica Niemi ne tarde pas à découvrir que tout la ramène aux intrigues de Koponen.

  • Et si notre Univers n'était qu'un parmi d'autres ? Cette idée d'univers multiples, envisagée pourtant depuis l'Antiquité, n'est entrée que récemment - et avec fracas - dans le champ de la science. L'hypothèse fascine, mais elle n'en est pas moins dérangeante : comment se formeraient ces mondes invisibles ? Peut-on tester et réfuter leur existence ? Une telle hypothèse est-elle vraiment scientifique ? Ouvrir la porte aux mondes possibles de l'astrophysique, de la philosophie et de l'imaginaire, c'est montrer qu'il y a une multiplicité de « manières de faire des mondes»...

  • Confidences

    Max Lobe

    Max Lobe est retourné chez lui. Il est allé dans la forêt camerounaise rencontrer Ma Maliga pour qu'elle lui raconte ce qu'elle sait du mouvement de l'indépendance au Cameroun et de son leader Ruben Um Nyobè. Le roman est le récit de Ma Maliga, femme vive et espiègle malgré son âge bien avancé, volubile, généreuse et dotée d'un bon sens stupéfiant. En racontant, elle n'oublie pas de boire, et de faire boire son interlocuteur. C'est donc avec un mélange de légère ivresse et de profonde gravité, que le lecteur découvre l'histoire de l'indépendance du Cameroun et de sa guerre cachée. Max Lobe est né à Douala, Cameroun, en 1986, il vit en Suisse. 39 rue de Berne (Zoé, 2013) a reçu le prix du roman des Romands et La Trinité bantoue (Zoé, 2014), le prix de l'académie romande 2015. Dans Confidences, il examine avec mélancolie, stupéfaction et drôlerie son rapport avec sa terre africaine. Suivi d'une lettre d'Alain Mabanckou à l'auteur.

  • L'esprit du capitalisme, ce ne sont pas ses doctrines ni son idéologie, mais une sensibilité culturelle, un style moral, une psychologie. C'est moins le marché, le profit, le calcul, et plus un tempérament. Il intègre de l'irrationnel, donc du risque et de l'incertitude. Tel est le thème du célèbre chapitre 2 de L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme (1904), chef-d'oeuvre de Max Weber, l'un des trois pères, avec Simmel et Durkheim, de la sociologie moderne. Le texte de Weber est suivi, en postface, d'un essai d'Arjun Appadurai, "Le fantôme dans la machine financière", où l'auteur d'Après le colonialisme montre combien la pensée de Weber permet de comprendre  le capitalisme financier de ces dernières décennies.

  • C'est le premier hiver depuis l'apocalypse des monstres et des zombies. Dans ces circonstances, peut-on se permettre de faire des méga-parties de boules de neige, de folles descentes en traîneau et un Noël monstrueusement chouette ? Bien sûr ! Jack et ses amis ne vont pas se priver... Mais la fête sera de courte durée...

  • « L'Unique et sa propriété » est un essai philosophique de Max Stirner paru en 1844. L'Unique est une oeuvre à part ; « Bible » des libertariens, des individualistes et des anarchistes, « L'Unique... » fait partie de ces grands textes du Dix-Neuvième siècle qui transformèrent les idées et la morale, comme « Par delà le Bien et le Mal », ou « Ainsi parlait Zarathoustra ». Mais si les textes de Nietzsche frappent par leur poésie, mettent en scène une déconstruction de la morale ambiante, L'Unique et sa propriété est une entreprise de démolition des institutions, principalement la Religion, et l'Etat. De plus, Stirner est le premier à mettre en avant une théorie fascinante et qui selon Les Editions de Londres est indispensable pour comprendre le monde occidental en crise au Vingt et unième siècle : « La religion de l'Etat n'est que la dernière métamorphose de la religion chrétienne. ». Traduit par Henri Lasvignes, avec une postface de Henri Lasvignes, une préface et une biographie originale des Editions de Londres, L'Unique et sa propriété est un des plus grands textes de la philosophie occidentale.

  • Cette nouvelle édition de The Big Picture propose tout le vocabulaire de l’anglais de l’actualité, avec :Une mise en contexte des mots pour une meilleure compréhension,Des séries d’exercices corrigés dans chaque chapitre,Des phrases à traduire (thème et version) intégralement corrigées.Tout pour traiter un sujet d’actualité en anglais, à l’oral ou à l’écrit !


  • Grand Prix de l'Humour noir 1981


    « Plutôt mourir ! me dit-elle. Et dire que ce que je voulais par-dessus tout c'était lui faire plaisir ! » Max Aub publie ses Crimes exemplaires au Mexique en 1956 et depuis ce petit brûlot est devenu un classique de l'humour noir. Considéré par ses aficionados comme un véritable livre culte, on y trouve cent trente assassinats commis en toute bonne foi, et pour le seul plaisir. Cynisme, férocité et drôlerie se mêlent dans ces confessions affûtées comme des lames de couteau...

    Né en 1903 d'un père allemand et d'une mère française, exilé avec sa famille en Espagne en 1914, Max Aub s'est engagé du côté des républicains contre le franquisme. Cet anarchiste, qui eut pour amis Lorca, Malraux (avec qui il cosigna le scénario de L'Espoir), Picasso, Dalì, Buñuel, est nommé en 1937 attaché culturel à l'ambassade d'Espagne à Paris. Arrêté en 1939, accusé de communisme, Max Aub connaît sous Vichy les camps de concentration du sud de la France. Il parvient à s'évader en 1942 et gagne le Mexique, où il mènera jusqu'à sa mort en 1972 une vie d'agitateur culturel particulièrement active (littérature, théâtre, cinéma). Son oeuvre, importante, forte d'une quarantaine d'ouvrages, est à ce jour pratiquement inconnue en France.

  • Depuis l'apocalypse, Jack Sullivan, autrefois banal orphelin, est devenu un survivant, un guerrier qui se bat contre les monstres et les zombies pour rester en vie. Et être un survivant, c'est peut-être rude, ça fout vachement la trouille tout le temps, mais c'est aussi... SUPER-MÉGA-COOL !
    Le premier tome de la série à l'origine du dessin animé sur Netflix.

  • Pourquoi toujours revenir à Max Weber ? Il disait de son oeuvre - pour s'en réjouir - qu'elle était appelée, comme tout travail scientifique, à être dépassée. Eu égard aux incertitudes qui s'emparent à nouveau des sciences sociales - de la sociologie, en particulier - quant à leurs fondements et à leurs objets, le plus grand profit pourra être tiré de la lecture des textes inédits en français qui sont présentés ici. Max Weber y affiche l'ambition de "formuler en des termes que nous espérons plus appropriés et un peu plus corrects ce que toute sociologie empirique veut dire effectivement quand elle parle des mêmes choses".

    Une réflexion sur l'épistémologie et la méthodologie des sciences sociales, sur leur "logique", s'imposait d'autant plus, aux yeux de Weber, qu'un ébranlement des modèles d'intelligibilité au sein des sciences sociales (économie et histoire en tête) touchait aux "problèmes en apparence les plus élémentaires de notre discipline, sa méthode de travail, sa manière de former ses concepts et la validité de ceux-ci."


  • Jaurès ? Quel est cet homme, assassiné le 31 juillet 1914, alors que le mot même de socialisme auquel il était identifié semble vidé de sa part de rêve ?

    Pour répondre, Max Gallo, avec érudition et passion, a reconstitué jour après jour l'existence de Jaurès. Et l'on découvre un homme extraordinaire que les souvenirs officiels ont enseveli. Voici l'enfant dans la campagne du Tarn, l'étudiant exceptionnel dans le Paris des années 1880, le mari conformiste, le jeune député et le tribun, le visionnaire qui, avec une sensibilité de poète, voit la guerre et l'avenir rels qu'ils seront. Voici l'homme politique qui conciliait raison et passion. L'homme intime qui s'interrogeait sans cesse sur le sens de la vie et la signification de l'univers. Voici l'homme calomnié et admiré. Et l'homme de tous les jours, mangeant comme un paysan, crachant dans son mouchoir et, distrait comme un artiste pris par son rêve, négligeant son apparence, s'épongeant le front avec une chaussette !
    En utilisant tous les témoignages, Max Gallo rend présents un homme et son temps. Car Jaurès, c'est aussi ce monde autour de lui : Paris en état de siège le Ier Mai, les mineurs de Courrières ensevelis par centaines à la suite d'un coup de grisou, les vignerons en révolte, les régiments qui se rebellent, les anarchistes qui tuent à l'aveuglette et que l'on guillotine, l'affaire Dreyfus qui divise toute la nation. Et puis la tour Eiffel, la bicyclette, la Belle Epoque, l'automobile et l'avion. S'il fut un temps qui ressemble au nôtre, c'est bien celui de Jaurès, cette époque de bouleversements profonds, où la guerre point dans les Balkans, où chacun avec angoisse se demande ce que sera le siècle qui vient, ce XXe siècle, comme nous, nous attendons le XXIe.
    Que faire, que penser ? Jaurès, parce qu'il a été assassiné, n'a pu faire entendre sa voix. Et ses mots, son élan, après des décennies de glaciation, retrouvent vie aujourd'hui. A l'orée d'un nouveau siècle, Jaurès reste jeune.
    Celui qui écrivait : "Le premier des droits de l'homme, c'est la liberté individuelle" ou encore : "Il n'y a pas de vérité sacrée, c'est-à-dire interdite à la pleine investigation de l'homme... Ce qu'il y a de plus grand dans le monde, c'est la liberté souveraine de l'esprit", celui-là est non pas un grand ancêtre, mais bien le Grand Jaurès, notre contemporain.

  • Père et fils Nouv.

    Père et fils

    ,

    • Lizzie
    • 10 Novembre 2021

    Pour écrire l'avenir, encore faut-il comprendre son passé.
    Avril 1945. Jakob et Emmanuelle sont sauvés par les Alliés au camp de Buchenwald. Ensemble, ils décident de tenter leur chance à New York. Des années plus tard, au prix d'un travail acharné, Jakob a fait fortune dans le diamant et a enfin mis les siens à l'abri. Il a aussi tenu à transmettre à son fils, Max, les valeurs qui lui tiennent à coeur. Ce dernier, diplômé de Harvard, est promis à un brillant avenir. Mais le succès a un goût amer et Max devra faire preuve de persévérance pour accepter son héritage et marcher dans les pas de son père...

empty