Martin Robitaille

  • Agent de développement économique, social, communautaire, touristique, rural, culturel, chargé de projets, coordonnateur ; telles sont quelques-unes des multiples appellations désignant les métiers du développement territorial. Quels sont réellement ces métiers ? Comment l'évolution des politiques a-t-elle transformé les pratiques de ces agents de développement ? Quel est le profil de ces professionnels ? Quelles qualifications et compétences sont exigées pour être un agent de développement ?

    Destiné à toutes les personnes qui travaillent ou qui désirent travailler au développement des territoires du Québec, cet ouvrage propose un portait des métiers du développement territorial, qui ont comme principale mission de mettre en oeuvre des politiques et des programmes dans plusieurs secteurs du développement des communautés et des territoires. Il repose sur une connaissance de ces métiers acquise au cours de plus de dix années de travail de recherche auprès d'organisations de développement économique et social, et sur plusieurs dizaines d'entretiens avec des praticiens de ces métiers du développement des territoires : administrateurs, élus, représentants de la société civile et, surtout, agents de développement. Il trace l'évolution des métiers du développement territorial au fil de la transformation des politiques publiques québécoises en matière de développement, c'est-à-dire au cours de la constitution de ce qu'il est maintenant convenu d'appeler le modèle québécois de développement, et traite des exigences et réalités professionnelles des agents de développement aujourd'hui.

  • Raphaël Laliberté, ancien professeur de lettres à Rimouski, a quitté le Québec pour s'installer en France avec sa femme, Cate, et leur premier enfant, Jules. Ils ont décidé de vivre dans un petit village de Haute-Provence, et les premières années s'y écoulent paisiblement. Tout semble répondre aux souhaits de Raphaël : vivre loin des soucis, loin de la société de consommation, loin du stress. Mais il est vite rattrapé par sa mélancolie, par la réalité d'élever une famille, de donner toutes les chances possibles à ses enfants, par ses pannes d'écriture et, contre toute attente, par sa nostalgie du Québec. C'est alors que commence à se fissurer ce vernis de bonheur presque parfait...

  • Quoi de plus fascinant que de découvrir de nouvelles facettes d´un des auteurs les plus remarquables de la littérature française ? C´est à travers la correspondance entre Marcel Proust et trois personnages clés de sa vie, à savoir sa mère, Jeanne, Robert de Montesquiou et Reynaldo Hahn, que ce livre nous dévoile à la fois l´importance de cette correspondance, son rôle dans la création littéraire de son auteur et les implications psychanalytiques dans l´écriture proustienne.
    La correspondance avec Jeanne définit le schéma du comportement et de l´approche épistolière de l´auteur. Martin Robitaille met fin au mythe d´une correspondance insignifiante, relevant tout au contraire que les lettres constituent le lien le plus vital de Proust avec le monde. Proust écrit à la fois à quelqu´un et pour quelqu´un ; les lettres deviennent un lieu d´élaboration du discours. Exploitant judicieusement la théorie du transfert, ce livre sur la relation complexe entre Proust-épistolier, ses correspondants et Proust-auteur ajoute une pierre importante dans la mosaïque de la recherche proustienne.
    Martin Robitaille détient un doctorat en littérature française de l´Université de Montréal. Il enseigne à l´Université du Québec à Rimouski.

  • Déliaison. Terme maritime désignant le jeu qu'on retrouve normalement entre les pièces d'un bateau. Quoique normales, ces déliaisons, lorsque trop nombreuses, augmentent considérablement les risques de naufrage... Et si tout, dans la vie, était prétexte à une dérive? Sorte de road book intérieur, Les Déliaisons raconte l'histoire d'un homme contemporain en quête d'idéal. D'un homme en plein désarroi et pourtant relativement lucide sur sa condition. Par l'entremise de Raphaël, le narrateur, on y aborde la question de la transmission et du déshéritage intégral dont souffre notre société. Un dynamitage en règle de nos petites victoires sur les archaïsmes de la famille nucléaire et de la société patriarcale. Raphaël Laliberté est un jeune professeur de lettres à l'université. La vie pourrait être belle, si seulement il parvenait à s'identifier à son milieu de travail. Si seulement il parvenait, aussi, à regagner le coeur d'Eva, sa femme. Forcé de trouver un nouveau sens à son existence, Raphaël raconte sa propre dérive, au fil de ses essais et des vies brisées qu'il traverse. De Rimouski, où il travaillait, à Montréal, chez sa grand-mère, où il tente de se refaire une vie, jusqu'au sud de la France, où il retrouve ses parents, la même question, lancinante, obsédante, lui revient à l'esprit : à quoi bon continuer? Et si chaque nouvelle rencontre, quelle qu'elle soit, menait à une plus grande solitude?

  • Fruit d'une réflexion collective des membres du Centre de recherche sur le développement territorial, cet ouvrage éclairera les lecteurs non seulement sur les différentes méthodes utilisées par les chercheurs pour comprendre les réalités des territoires, mais leur donnera aussi des outils concrets (cadre d'analyse, dimensions, indicateurs, etc.) leur permettant de développer leurs propres recherches dans le domaine.

empty